1
min

Crash sentimental

Image de Isobel

Isobel

28 lectures

3

Vous rouliez tranquillement, vitres ouvertes, sans penser à rien ; et puis c'est le choc. De plein fouet. Tout va très vite, vous n'avez rien vu venir. Vous voilà éjecté de votre couple et gisant sur le bas-côté de la vie. Vous êtes choqué, meurtri, blessé, peut-être gravement. Votre coeur saigne, à vif. Les autres véhicules ralentissent un peu pour vous regarder, puis passent leur chemin.

Que s'est-il passé exactement ? Ce n'est pas le moment de spéculer. C'est le moment de reprendre vos esprits, de chercher des secours, de déblayer les débris, d'évaluer les dégâts. Vous avez besoin de soins ; les docteurs de l'âme sont déjà sur place, pour vous aider, pour panser vos plaies. Faites-leur confiance... La cicatrisation est longue, les marques peuvent être indélébiles, mais la souffrance s'estompera.

Plus tard, vous chercherez à comprendre les causes de l'accident. C'était peut-être votre faute ; peut-être votre conduite était-elle inadaptée, imprudente. Peut-être le couple était-il usé, en mauvais état. Avez-vous négligé son entretien ? Avez-vous pensé aux révisions périodiques ? A fournir au moteur le bon carburant ? Les bons lubrifiants ? A changer les pièces nécessaires ? Lustrer la carrosserie, passer l'aspirateur, ce n'était pas suffisant. Peut-être aussi des tiers sont-ils en cause. Peut-être étiez-vous serré de trop près par quelqu'un de dangereux... Vous auriez dû mieux regarder dans vos rétroviseurs. L'enquête le dira.

Il faut dégager l'épave. A terme, vous saurez si elle est réparable, récupérable, ou pas. Vous jurez de ne plus jamais reprendre la route ? Bien sûr que vous la reprendrez. Avec un autre véhicule, peut-être. Ou un autre moyen de transport, qui sait. Bien sûr, vous étiez tellement habitué à votre couple ; il vous allait comme un vieux gant. Qui sait si vous ne trouverez pas mieux ? En neuf ou en occasion, les opportunités ne manquent pas. La patience est votre alliée !

La route de la vie est dangereuse. Il y a du monde qui roule, les accidents n'arrivent pas qu'aux autres. Soyez attentif, ne vous laissez pas distraire de l'essentiel. Les chocs peuvent être violents, et s'avèrent parfois mortels. C'était un message de la sécurité sentimentale.

3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Peut-on connaître le tarif des points perdus sur la carte… du tendre ? ;)
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

Quelle chaleur ! Quelle fournaise ! Voici plus d’une heure déjà que je cuis dans cette boîte. Ca n’en finit pas. C’est insupportable ! Il doit faire... allez, 500, 600 degrés,...