1
min

Courbe de Gausse

Image de K57

K57

24 lectures

1

Le président du tribunal dut s’y reprendre à trois fois pour lire la sentence.
Il était tordu par les spasmes d’un fou rire ;
-...Peine de mort... Par décapitation...
La dernière audience eut lieu à huis clos, car la foule qui avait assisté aux précédentes avait rendu impossible par ses éclats de rire, toute audition des témoins. On avait bien essayé de faire porter une cagoule à l’accusé, mais comme on imaginait les grimaces qu’il devait faire sous son emballage, il en devenait encore plus drôle que s’il les eut réalisées.
L’enquête elle- même avait été considérablement ralentie par les démissions des inspecteurs qui, devant la reconnaissance de leur inefficacité, demandaient à être dessaisis du dossier. Entre eux les liaisons passaient mal, car ils ne pouvaient évoquer l’affaire sans être irrésistiblement les proies de fous rires inextinguibles qui venaient les secouer jusque dans leur sommeil. Les greffiers avaient eu une peine considérable à prendre les notes sur l’enquête qui se résumait à quelques pages raturées de bons mots et calembours.
Le bourreau, à qui on avait pris soin de ne faire rencontrer sa future victime qu’au dernier moment, ne parvenait pas à se saisir de sa hache. Quand il le fit, ce fut pour effectuer de grands moulinets inopérants. Il faillit s’amputer d’un bras et d’une jambe avant que de pouvoir faire retomber le couperet sur la tête de la victime qui roula au milieu de la foule hilare, le sang se mêlant à la chevelure blonde telle un feu grégeois écarlate du meilleur effet.
En fin de course un clin d’œil vint parachever son œuvre.



Toutes ses victimes étaient probablement mortes de rire avant qu’il les transperçât du fil de sa lame.

1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Epicurien78
Epicurien78 · il y a
Eh bien, en voilà une cour de salles gosses bien dissipés ! Je ne sais pas si la répartition de tous ces déjantés suis une distribution Gaussienne, mais ça déménage dur dans vos prétoires... Mon "Plaidé coupable" va vous sembler morne à côté de tout ce délire. Mais ma Rose,elle, celle que j'ai trouvée à Mirepoix, devrait vous enchanter. Allez lui rendre visite, elle en sera ravie ! http://short-edition.com/oeuvre/poetik/la-rose-de-mirepoix
·
Image de Alain Maréchal
Alain Maréchal · il y a
Frustrant...comme un sentiment d'avoir été roulé dans la farine....
Avec une fin pirouette ( conventionnel me direz vous, pas la fin, mais le fait d'en proposer une), donc, avec une fin pirouette, il aurait mérité mieux, en ce qui me concerne...dommage, c'est bien écrit...

·