1
min

Coup Aile du papillon

Image de Robert Pastor

Robert Pastor

11 lectures

0

La plus part des gens, autrui en quelques sortes, donnent leur date de naissance, Ils en sont fiers... Signe astral... Moi qui déteste les foules, je ne suis pas de cette engeance là. Moi, je ne dis pas comme Beckett que j'ai ressenti les caresses de ma mère dans le placenta, ni le bariton de voix de mon père... Moi, j'ai été une idée de Bambino dans les bas instincts de mes géniteurs. Ils ont commis le péché parce que maman n'avez pas eu d'enfants pendant dix ans. Alors les préservatifs, trop chers et inutiles.

Papa, ce grand couillon, luit aurait dit "si tu ne me fais pas une descendance, je te plante la". Elle , sa répartie , aurait répliqué... Si tu ne me baises pas matin midi et soir, comment veux tu que ça se fasse...

C'est un peu allégorique. Mais ça ce tiens. Donc voilà où j'en voudrais venir. Elle se pensait infeconde. Pour elle c'était cuit cuit. Pas d'avenir avec le grand couillon ténébreux. Donc normal, elle tente ailleurs. Un coup par ci, un par la. Un gâté pour le patriarche. Et oups oups, là vla en cloque jusqu'à la glotte.

Il avait des principus. Mais pas de renier sa parole, nom d'une pipe en marbre. Voilà mon histoire, somme, bête de somme toute banaux.

Rien qu'une fucking story, et un fucking story teller, qui cherche à enfumer son Hannibal's lecter.
0

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

NOUVELLES

Un matin en apparence identique aux autres, un parfum de café frais qui vient me chatouiller les narines. Marie levée qui prépare le petit déjeuner. Je remonte les volets, ...

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Le crime parfait ça n’existe pas ! Parce que pour eux un crime parfait, c’est un crime sans indice. Aucune poésie là-dedans ! Ce n’est pas à la police de définir le crime parfait. Ils...