3
min

Couleurs d'espoir

Image de Papypik Cousin

Papypik Cousin

67 lectures

66

« Le monde est gris, le monde est bleu .... Et la tristesse brûle mes yeux.... »
Nostalgie ! Peut être devrais je écouter une autre radio. Pourtant cette chanson d’Eric Charden mieux qu’une autre ne saurait décrire mon humeur de ce matin.
« Nos prévisions pour les sagittaires : observez bien votre ciel et saisissez la moindre éclaircie... »

Tiens c’est mon signe, je regarde au travers du pare brise, les nuages ne laissent aucun signe du moindre azur et ce n’est pas au bureau que je risque d’observer la plus petite des éclaircies.
« Dans quelques secondes, nos informations »

Il faudrait que je me presse un peu, ce n’est pas encore ce matin que je vais arriver avant 9 heures. Tiens pour une fois ma place de parking est libre. Ce gain de temps va m’éviter de prendre l’ascenseur, grimper les escaliers des trois étages va me détendre un peu, comme aujourd’hui pour oublier un détail pourtant infime qui vient toujours entraver la routine... Pourquoi la portière refuse de ce fermer... ah oui la ceinture est coincée ! Sans cela je n’aurais pas remarqué ce bout de papier un peu froissé sur mon siège. J’étais sans doute assis dessus. J’ouvre la portière, décoince la ceinture, me saisis du post-it bleu, le retourne et lis la phrase manuscrite :
« ce soir en rentrant chez toi, écris un mot, une phrase ou dessine ce qui résume ta journée. Garde ce papier il pourra te servir. »

Quelle connerie, je me dirige vers l’escalier, jette ce bout de papier en passant devant la poubelle et arrive au bureau. La journée se passe dans la monotonie coutumière. Devant la machine à café, les discussions sont des couper/coller de celles des jours précédents.
« Alors Christian, toujours pas d’histoires drôles à nous raconter ? »

Que répondre, je me mêle très rarement aux conversations, les dernières vacances à Bali, la naissance prévue du petit dernier, les anniversaires de mariage.... Moi le célibataire par choix de circonstances... Je sais que je passe au mieux pour un original au pire pour un asocial.

Le matin suivant j’écoute Nostalgie d’une oreille distraite :
« 8h40.... Notre horoscope pour ce matin.... Commençons par les sagittaires...ce printemps qui commence sera pour vous l’éclosion de bourgeons inattendus... »

Toujours aussi énigmatiques ces messages, comment peut on s’intéresser à de telles inepties et pourtant je les écoute, les espère ? je dois m’avouer que oui, comme j’attendais sans trop y croire un autre message sur mon siège. Oui j’y ai pensé toute la soirée. Je n’aurais pas dû le jeter, pourquoi ne pas l’avoir gardé...
Ce message m’obsède maintenant et sans trop y croire je me dirige vers la poubelle. Elle est vide, ne reste que ce papier bleu roulé en boule ; je le déplie, en découvre un autre, vert celui ci porteur d’un autre message :
« Tu vois de nouvelles feuilles finissent toujours par arriver. Garde les, écris, dessine, j’attends tes mots... »

Je regarde autour de moi, c’est sûr quelqu’un doit m’épier. Le parking est désert et j’ai beau regarder les fenêtres, aucune trace apparente d’observateur éventuel. Toute la journée se passe avec ces pensées obsédantes. Qui ? Pourquoi ? Le soir, après avoir posé les deux post-it devant moi, je reste un long moment à les regarder puis me décide à les numéroter « 1 » pour le bleu « 2 » pour le vert. Je dessine un soleil sur le premier, un arbre sur lequel quelques feuilles commencent à pousser sur l’autre.

J’attaquais donc le troisième jour avec une impatience inhabituelle, à l’affût d’un troisième message.
« pour les sagittaires, ne vous laissez pas gagner par l’impatience, encore moins par la colère... »

Facile à dire, cela devait faire un moment que je suis devant ce feu passé au vert si j’en crois celui derrière moi qui klaxonne nerveusement. En regardant le rétroviseur, je découvre le troisième de couleur rouge qui dépasse du pare soleil. Je ne peux attendre, me gare sur le côté et découvre le message :
« je comprends ton impatience au lieu de la vivre, écris la, dessine la, imagine moi »

Cela faisait presque une semaine que je ne vivais plus que pour les matins qui ne s’habillaient plus de gris. Les papiers apparaissaient sur le pare brise ou le tableau de bord. Je ne voulais changer en rien mes habitudes à la minute près.

Sitôt derrière le volant, j’allumais la radio sur Nostalgie, j’écoutais l’horoscope attentif aux prévisions des sagittaires. Numérotais successivement les post-in, « 3 » pour le rouge sur le quel je traçais un poing noir fermé.

Sur le suivant, le post-it blanc le chiffre « 4 » influencé par l’horoscope :
« Tout peut s’éclairer pour celui qui sait attendre »
et la phrase « Moins par moins c’est toujours plus » je dessinais une bougie allumée.

Le jour suivant « Pour les sagittaires une journée pleine de vitalité », le chiffre « 5 » sur le post-it jaune sous la phrase « la solitude est une impasse, retourne toi », je dessinais un émoticone qui sourit.

Ce matin je m’étonne d’être aussi gai. Il fait beau, un peu en avance je roule doucement dans l’attente de mes prévisions pour la journée :
« Pour les sagittaires célibataires la journée peut-être marquée d’une belle rencontre »

Comment cela pourrait il arriver avec une vie aussi cadrée et monotone que la mienne. J’ai beau chercher aucun post-it dans la voiture. Déçu, je grimpe les escaliers, puis soudainement fais demi tour ; un espoir.... Peut-être m’attend il là ? oui je le découvre, seul, ce post-it rose plié en quatre avec ce message inattendu :

https://short-edition.com/fr/prix/matinale-en-cavale-6eme-edition/

Et sur l’arrière de la feuille : « participe à ce concours, si tu sais trouver les mots pour me convaincre, je t’appelle pour vivre le début de notre histoire.

PRIX

Image de 6ème édition

Thème

Image de Très très court
66

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de RAC
RAC · il y a
Hihihi, bien vu !
Image de Mireille Bosq
Mireille Bosq · il y a
Gentiment farceur et plein de malice, c'est bien trouvé! bravo +5 Et...C'est bientôt la finale si vous avez le temps, moi c'est: https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/palimpseste-3
Image de Papypik Cousin
Papypik Cousin · il y a
Merci
Image de Vinvin Vinvin
Vinvin Vinvin · il y a
Hé hé hé, bien trouvé !. Espérons que cette histoire aura lieu.
Image de Papypik Cousin
Papypik Cousin · il y a
Merci
Image de Julia Chevalier
Julia Chevalier · il y a
j'ai bien aimé votre chûte avec le clin d'oeil au concours de la matinale et le jeu de piste en relation avec l'horoscope est original. Vous nous direz si elle l'a appelé...Mes voix;
Image de Papypik Cousin
Papypik Cousin · il y a
Ah la réponse... Peut être à la fin du concours... Qui sait pour une fois... Cette pêche à la ligne... En fait l'important n'est il pas de participer à ce challenge... Merci pour votre vote
Image de Dominique Coste
Dominique Coste · il y a
Quelle idée originale !! Mes voix !!
Image de Papypik Cousin
Papypik Cousin · il y a
Merci
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Un "prix" hors du commun ! ! ! ;)
Bonne chance !
PS : injustice --> je suis sagittaire et je n'ai reçu aucun message, moi ! :( :( :(

Image de Papypik Cousin
Papypik Cousin · il y a
Merci... Et patience tout arrive à qui sait attendre...
Image de Lyriciste Nwar
Image de Dimaria Gbénou
Image de Mame Soda MALE
Mame Soda MALE · il y a
Un texte très original. J'aime bien votre façon d'écrire.
Je vous accorde mes voix avec plaisir.
Si vous avez un instant, passez également me lire dans "Entre justice et vengeance" :https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/entre-justice-et-vengeance

Image de Raymond De Raider
Raymond De Raider · il y a
Un appel téléphonique à signaler ?
Image de Papypik Cousin
Papypik Cousin · il y a
Non toujours rien mais c'est comme une bouteille à la mer...