J’aime bien le RER. Tout ce qu’il traîne de morts et de vivants. Ce que j’appelle les vivants, ce sont tous ceux qui déambulent gaiement dans les couloirs, entrent avec précipitation, sortent... [+]