2
min

Conte de Noel pour petits... et grands...

Image de Musicamots

Musicamots

65 lectures

17

Voilà trois jours qu'ils marchent !  Epuisés, Joseph et Marie se sont arrêtés un court instant... Juste un minuscule instant... Juste le temps de s’assurer qu’ils ne rêvaient pas... Qu’ils touchaient au but de leur voyage. Mais dans un bruit sourd, les portes de Béthléem se sont fermées, rejetant au désert le couple désespéré. Joseph laisse éclater sa colère. Marie frissonne dans la nuit qui s 'avance.  Pour elle, les  temps sont venus d'affronter les mystères d'une première naissance.

L’âne qui porte la future mère est fourbu. La soif le taraude. C’est qu’il n’est plus tout jeune... et Joseph, dans son désespoir, le mène rudement ! Sous la brusquerie, Grison se renfrogne... Lui qui a si souvent entendu les humains rire de sa prétendue bêtise sait que ce soir, sa caboche têtue recèle des trésors. Un ancien du troupeau lui a conté ses souvenirs, évoquant avec nostalgie l'étable douillette, abri de ses jeunes années.  Grison, de tout son instinct de bête, sent qu’elle existe toujours. Naseaux grands ouverts, il hume les effluves apportées par le vent des dunes, détaille les  bruits qui peuplent la nuit, cherche à comprendre. Le temps presse. Dans les poils rêches de son échine, les doigts de Marie se crispent de plus en plus souvent. Il dresse se tête vers le ciel sombre... Il n'est qu'un âne... Si seulement... Oh ! si seulement ! 

Et comme une réponse à sa lassitude, le ciel, dans un éblouissement de poussières d’or, offre à la terre la fascination d’une étoile naissante. Au cœur de la voute céleste, elle illumine le monde. Grison cligne des paupières... Et il voit ! Là-bas, blottie contre les rochers qui festonnent la plaine... La petite étable est là, devant eux   Et l’âne comprend...Le chemin, tout à l’heure caillouteux et malaisé, se fait facile. Il trottine d’un sabot régulier... Il sait ! Joseph, étonné, le suit sans mot dire. Il  pousse bientôt la porte bringuebalante du pauvre bâtiment. Dans un sourire, il gratouille le col de Grison qui secoue la tête, heureux. Près d’une cloison de bois aux lattes  disjointes, un grand bœuf, vêtu de poils roux, rumine calmement. Notre Grison se couche à ses côtés, lui grommelle un bonjour ! Prend son air revêche... Il ne bougera plus... Il ne dormira pas... Il a encore quelque chose à faire.

Et tandis que Joseph rassure Marie, il veille.

Le temps s’écoule, silencieux. Grison lutte contre un sommeil envahissant... Et soudain, les cris d'un nouveau-né ravissent son oreille.. Dans un rayon de lune, Il voit l’enfant ! Couché à même la paille. Des frissons parcourent le petit corps. Un signe, et dans un même élan de protection, le bœuf et l’âne dirigent leurs souffles tièdes sur l’enfançon. 

Marie fredonne sa première berceuse. La petite main de l’enfant se ferme sur le doigt de sa mère. Le pacte d'amour est scellé.  Entre le grand bœuf roux et le petit âne gris, l’enfant béni s’endort et sourit.

Les premiers pas de son grand destin sont accomplis.
17

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Pascal Gos
Pascal Gos · il y a
Une renaissance ! Un âne bienfaiteur ! Je vote
Musicamots, je vous invite à grignoter mon hamburger de Noël qui est en lice pour la final du GP hivers 2019.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/le-hamburger-de-noel-1

·
Image de JACB
JACB · il y a
Une version pleine d'espoir et d'optimisme..Un renouveau ? ça fait du bien.
Ma cavale est en bleu et jaune mais il me tiendrait à coeur d'avoir votre soutien pour:
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-femme-est-l-avenir-de-l-homme#
Merci

·
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Un conte réjouissant. Quand les migrants ont de quoi "crécher",un âne est à l'honneur...
Rappeler le devoir d'hospitalité en ces temps difficiles est une obligation morale.

·
Image de Melinda Schilge
Melinda Schilge · il y a
Cette histoire nous fait vivre Noël et son espoir. L'âne en serait l'initiateur. Pourquoi pas. Il est grand temps d'intégrer la nature à notre monde.

Peut être aimeriez vous revenir au chevet de La renverse, une coque qui n'a pas dit son dernier mot.

·
Image de Mireille.bosq
Mireille.bosq · il y a
Nous aimons quelquefois nous la raconter encore cette si belle histoire. Attention, "dans la nuit qui d'avance" je pense que vous vouliez dire dans la nuit qui s'avance, vous pouvez corriger une oeuvre en publication libre.
·
Image de Musicamots
Musicamots · il y a
Voilà. Corrigé. Merci beaucoup.
·
Image de Musicamots
Musicamots · il y a
Merci du signalement. Je vais corriger.
·
Image de Paul Thery
Paul Thery · il y a
réaction d'un enfant gavé de jeux vidéo: - ça parle de la naissance de Superman ? ET l'âne c'est Super-âne ? La comtesse de quoi ? Cadichon ? Née Rostopchine ? Non, ça m'dit rien...
·
Image de Musicamots
Musicamots · il y a
Pour rester dans l'ambiance. ...lol... ou. Mdr..
·
Image de Duje
Duje · il y a
Pourquoi pas ?
·
Image de A_Motus
A_Motus · il y a
Les ânes sont parfois un intermédiaire merveilleux pour raconter certaines histoires. Celle de nos vies, du temps qui passe ou un conte qui est bien plus que cela pour beaucoup de gens. Merci d'avoir donner un nouveau souffle chaud à la crèche en cette période frileuse.
·
Image de Musicamots
Musicamots · il y a
On se réchauffe comme on peut… Ce conte est en effet plus que cela ! Merci de l'avoir compris.
·
Image de Musicamots
Musicamots · il y a
Merci. A propose d'âne, qui parmi vous, à gardé la souvenance de "Cadichon" l'âne de la Contesse de Ségur, dans "les mémoires d'un âne" ? Et qui ose encore le faire lire à ses enfants ou petits enfants…. Essayez ! Vous serez surpris de la réaction…
·
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
Comme c'est si joliment raconté... Féerie et bienveillance pour ouvrir la porte de Noël... J'ai adoré votre version si douce. Merci pour ce joli cadeau :)
·
Image de Musicamots
Musicamots · il y a
Heureuse ďe vous avoir donné du bonheur. C'est un privilège que de pouvoir arriver à cela. ..Et d'avoir des amis pour le lire et l'apprécier. J'ai une grande chance.
·
Image de Flore
Flore · il y a
Un joli conte de Noël, j'avais écrit l'an dernier, en libre comme toi, un petit poème sur les personnages de la crèche...Cette année, mes pensées sont ailleurs, alors rien, pour le moment.
·
Image de Musicamots
Musicamots · il y a
Mélancolie ?
·
Image de Flore
Flore · il y a
oui, ce que nous vivons l'entretient...mais, pour marquer le cours du temps qui passe, des saisons, je vais refaire la crèche avec ses santons naïfs...je vis en Provence, j'ai toujours connu la crèche pour Noël...
·
Image de Musicamots
Musicamots · il y a
Il est vrai chere Flore que nous vivons des jours gris. Nous sommes touches de façon différente mais nous le sommes tous. Mais nous avons la chance de pouvoir nous soutenir grâce à notre regard de poète. Utilisons le. Courage Flore. Demain est un autre jour. La mélancolie est un arc-en-ciel. Gardons les couleurs. Chassons le gris.. Bonne journée amie. Merci d'être là. Tout simplement.
·
Image de Flore
Flore · il y a
Merci, des mots qui réchauffent. Bonne journée.
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

Quatre heures du matin ! Épanouie et ronde, la lune inonde la nuit d’été d’une lumière laiteuse. La nature bruisse de l’intensité de la vie, mais offre aux hommes en recherche de paix,...

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Ma mobylette est en panne, je n'ai pas pu aller à l'usine ce matin. Elle était crevée. Tous les jours à racler le bitume, je peux comprendre. Et puis c'est moche le goudron, ça pue quand il ...