2
min

Conte à rebours

77 lectures

11

P - Bon, ben voilà une bonne chose de faite.
T - Moi je n’aurais jamais osé.
G - Normal, tu es toujours incapable de prendre la moindre décision.
D - A la voir comme cela, ça me donne envie d’aller me coucher aussi.
A - Quelqu’un a mis du parfum ici ? Ça me chatouille les narines...
J - On va pouvoir se réjouir au calme.
S - Hi hi...
P - Au début, ça me semblait aussi sympathique comme ambiance.
T - Autant de fraîcheur d’un coup, ça me rendait tout chose. Mais à la
longue je dois avouer que ça devenait gênant.
G - Moi, de toute manière, je n’aimais pas sa façon de s’habiller, de chanter,
de siffler, d’afficher autant de gaieté et de bonheur. Franchement, quel
manque de pudeur.
D - Et la voir s’agiter à travers la maison, tout le temps. Franchement ça
commençait aussi à me fatiguer.
A - Elle secouait tous les jours les tapis, la poussière, j’en avais
continuellement la goutte au nez...
J - En tout cas je la trouve bien jolie comme ça.
S - Ooooh...
P - Bon, ce n’est pas le tout. On ne va pas rester à s’ébahir pendant des
heures, ce n’est pas un spectacle ou une exposition.
T - Que va-t-on en faire maintenant ?
G - Moi je suis d’avis de la laisser moisir dans un coin, et de l’oublier.
D - Oui, une bonne nuit et tout ça sera oublié, comme tu dis.
A - En tout cas, il y a bien quelque chose qui me titille. Je pense que ce sont
les fleurs.
J - Ah, désolé, je pensais que cela ferait plus festif...
S - Jooliie...
P - Bien, techniquement, il va falloir songer à son évacuation, et pour ne pas
avoir de surprise, on va l’entreposer à un endroit que personne ne
soupçonnera.
T - Moi, je lui ferais bien une petite bise d’adieu, maintenant qu’elle semble
assoupie.
G - Essaies seulement. Je truciderais celui qui osera essayer de lui appliquer
le moindre baiser. Je n’ai pas envie que ça recommence.
D - Tu as raison, l’éternel sommeil, il doit vraiment y avoir que ça de vrai.
A - Ayez, je sens que ça vient. Quelqu’un pourrait me virer ces fleurs !!!
J - Mais ça faisait joli dans le décor.
S - Jooooliiie...
P - Bon, ça suffit. On va l’évacuer dans la plus profonde de nos grottes et en
bloquer l’accès. Ainsi on aura pas de mauvaise surprise, comme avec
Aurore.
T - Rien que d’entendre son nom, ça me fait rougir.
G - Ouais, c’est à coups de torgnoles que je vais te faire rougir si tu
t’approches de celle-là. Pour Aurore, le seul avantage de son réveil fut de
ne plus l’entendre ronfler à travers le royaume.
D - A ça oui. J’en avais des migraines carabinées de ses ronflements.
A - Vire moi ces fleurs bordel, ou évacuez-la. En plus, ça nous fera de la
place.
J - On va se faire une petite fête pour marquer le coup. Non ?
S - Oh oui, une fête...
P - Mon dieu, lui aussi va finir par me faire craquer à sautiller partout
bêtement.
T - Euh, et je pourrais aussi festoyer ?
G - Bon sang, bien sûr, on fera ça en famille dès qu’on l’aura évacué du
plancher. Quant à l’autre niais, même s’il me tape aussi sur le ciboulot, il
ne le fait pas exprès. Alors que elle, avec ses airs de mijaurée, toujours à
vous faire le ménage, la popote, en sifflotant et chantant avec sa
ribambelle d’oisillons qui volettent à travers la maison à vous en faire
exploser les tympans, et tous ces crétins d’animaux qui la suivent
partout, on est obligé au bout du compte d’avoir des envies de meurtre.
Franchement, elle l'a bien mérité sa pomme pourrit.
A - Atchoum ! Et voilà, c’est parti pour une bonne crise. Crétin !
J - C’est bon, allez, on débarrasse tout ça.
S - Fleurs ?
P - Grincheux, Dormeur et Joyeux, aidez-moi à la porter sur la charrette,
qu’on s’en débarrasse.
T - Au revoir ma belle Blanche.
G - Au revoir ? Tu rigoles ? Adieu oui, et si je vois le moindre prince se
ramener dans les parages, je lui réglerais son conte moi.

11

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Marie
Marie · il y a
Très drôle !
·
Image de Mickael Gasnier
Mickael Gasnier · il y a
L'éternel amour de Blanche n'est-il pas ces sept nains ?
À bientôt

·
Image de Malice
Malice · il y a
Bravo Olivier !
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Après tout, ils n'avaient rien demandé eux !! Jolie chute !
·
Image de Olivier Jacquemin
Olivier Jacquemin · il y a
ben non franchement il y a des gens sans gène qui embarquent les autres dans leurs histoires sans leur demander leur avis... je vous jure ... ;o)
·
Image de T.L.
T.L. · il y a
Très fin, surtout le jeu de mots final!! +1!
·
Image de Claude Hiblot
Claude Hiblot · il y a
Bravo ! J'ai vu que tu es tête de gondole de Short Edition. Compliments renouvelés.
Dada

·
Image de Claire Dévas
Claire Dévas · il y a
Caustique et decallé mais tres drôle !
Pour une rencontre dans les favélas :
http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/le-feu-follet-de-navotas

·
Image de Rafistoleuse
Rafistoleuse · il y a
'est très drôle ! J'ai mi du temps à comprendre qui parlait, mais quand on sait on apprécie d'autant plus ! :)
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur