Commissaire Dine !

il y a
1 min
4
lectures
2

400 caractères pour me présenter ? C'est largement suffisant  [+]

Commissaire Dine !

Un hareng a rendez-vous !
C’est un poisson d’Avril ?
Non, un hareng !
Un hareng d’Avril ?
Arrangez-vous avec lui ! Et nous sommes en Août !
Un hareng doute ? Moi aussi, mais faites entrer.

Donc, vous doutez ?
Non, non, on a volé mes roues, un poisson scie a coupé l’antivol
Vous faites du vélo ? C’est rare pour un hareng.
Mérou, c’est mon concubin de mer
Je l’avais laissé juste à côté du bar, près de la raie de bus
Tu me prends pour un congre !
Non commissaire Dine, c’est un vrai poissonaping, je l’attache souvent, il aime ça !


Quel feuillethon ! C’est emmerlant cette histoire !
J’allais partir en vacances avec un banc de sar,
Des cousins de notre grande famille Sar/Dine
Où a eu lieu ce poissonaping ?
Près de la dorade de Toulon
Aïe, tu as fait le mauvais anchois, tu as appâté tous les requins du coin


Le poisson scie était sole ?
Non, plutôt scie, enfin non !
Un requin marteau l’accompagnait, au cas où la scie n’aurait pas suffi,
Et aussi le chef apparemment, un gros poisson, merlan l’enchanteur
Tu as vu tout ça ?
Ouïe !
J’ai une témoin, une vieille vive, qui les a poursuivi jusque dans une poissonnerie clandestine !
J’ai peur, rendez-moi mérou commissaire Dine !


N’ayez crainte !
Je vais mettre le turbot sur cette affaire, avec le vieux tacaud !
Ça va aller vite, turbot est mon meilleur poisson pilote !
A la prochaine marée, vous serez à nouveau avec lui
Et les poissonapeurs seront désarrêtés.
On les mettra au frais, allez maintenant, hareng sort.
Merci, vous savez, sans mérou, je n’avance plus dans la vie !



Poisson Scriptum : Tous les personnages ont réellement existés
2

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Gilles Pascual
Gilles Pascual · il y a
Ce texte qui, comme la Lune, fait marée, est tout à fait vivifiant, plein d'odeurs, de saveurs et de sourires. Bravo Camali !