COMMENT MOUCHER UN TAUREAU PAR LES CORNES...?

il y a
1 min
5
lectures
0

Les mots jalonnent mon existence depuis un paquet de décennies déjà. Ceux des autres comme les miens... Ma devise est fort simple, vivons heureux en attendant la mort. Et peu m'importe les ratures  [+]

Imaginez-vous gambadant dans les rues, la truffe au vent et les mimines dans les poches, froid venu de Sibérie oblige...
Vous êtes d'humeur badine, presque joviale, et rien ne saurait arrêter votre entrain, pas même un taureau en liberté! Soudain, alors que rien ne laissait présager pareille agression, dans le dos de surcroit, vla ti pas que sans crier gare, j'entends un "JE M'EN BATS LES C..." qui me sidère sur place. Curieux comme peut l'être un bipède normalement constitué, je marque un temps d'arrêt, je reprends mon souffle et opère un demi tour gracieux dont moi seul ai le secret -merveilleusement gardé. Faisant ainsi face au taureau qui me regarde la gueule ouverte, à son tour ébahi par une scène qui aurait pu être figée dans le marbre si je n'étais pas moi-même fait de chair et d'os.
"Tu veux ma photo, c...?" Trouvant cette interrogation un tantinet familière, je m'apprête à répondre que nous n'avons pas élevé les cochons ensemble mais où avais-je la tête, il s'agit-là d'un bovin qui ne comprendrait pas ma réflexion. Je sens que les secondes sont comptées, les miennes surtout. Ne sachant plus à quelle coucougnette me vouer, je me dis que faire diversion aggraverait mon cas, parler de la pluie et du mauvais temps alors que celui-ci est radieux paraitrait offensant. Je décide d'affronter de face le danger imminent. N'ayant aucun Saint à remercier de tous les bienfaits que la nature m'a apporté au fil des décennies, la fin se rapproche dangereusement. Et le taureau aussi, qui fonce sur moi, cornes en avant. "Oh put... ma poule, je t'avais pas reconnu! C'est toi qui étais mon responsable chez XXX", éructa t'il dans un langage aussi châtié que celui de Jackie Sardou à la naissance de son petit poulain Mimi...
Vexé comme un pou, c'est ainsi que j'appris être une poule, moi qui me prenais pour un coq supérieur à la moyenne!
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !