2
min

Comment le Loup devint végétarien

6412 lectures

51

Qualifié

— Bon, les trois petits cochons ont bâti leur maison comme convenu : une en paille, une en bois et une en brique. Ça, c’est fait. Maintenant le loup arrive... j’ai dit : maintenant le loup arrive !
— Nan ! j’irai pas ! dit le Loup.
— Pardon ? J’ai dû mal entendre ! Peux-tu répéter ?
— J’irai pas !
— Et on peut savoir pourquoi ?
— Parce que je vois venir gros comme une maison que c’est encore un de tes coups tordus dont je vais sortir avec plaies et bosses !
— Moi ? Te faire des coups tordus ? Jamais de la vie !
— Ah bon ! Tu m’as déjà fait manger une grand-mère toute vieille et toute racornie alors qu’il y avait un petit chaperon rouge tendre à souhait.
— Oui, mais tu ne pouvais pas manger le petit chaperon rouge. Voyons !
— Et pourquoi ça, Monsieur ?
— Mais... Mais... parce que dans mon histoire tu devais manger la grand-mère. Et puis c’est tout !
— Ah ! Facile ! Et le jour où tu m’as fait ouvrir le ventre pour y mettre plein de cailloux et me balancer à la flotte après ! J’aurais pu en mourir. Je me demande même comment je m’en suis sorti !
— Là, c’est normal, tu avais mangé les sept chevreaux !
— Et sur l’ordre de qui ? De toute façon, je ne veux pas discuter avec toi. J’irai pas.
— Mais, tu dois juste souffler sur la maison en paille et attraper le petit cochon pour le manger.
— Pour le manger ? Pour de vrai ?
— Pour de vrai !

Le Loup souffla sur la maison en paille. Elle s’envola. Mais, le petit cochon courut se cacher dans la maison en bois de son frère.

— Et alors ? dit le Loup. Il est où mon cochon ?
— Ben, fallait l’attraper, évidemment. Maintenant il est chez son frère. Donc tu dois souffler sur la maison en bois. Et tu auras deux cochons. Elle est pas belle la vie ?

Le Loup souffla sur la maison en bois. Elle s’envola. Mais les deux cochons allèrent se réfugier dans la maison en brique de leur frère.

— Ah ! Mon pauvre loup, dit l’auteur en ricanant, tu n’as vraiment pas de chance. Laisser filer deux magnifiques petits cochons si dodus... C’est bien de toi, ça ! Tu n’as plus qu’à souffler sur la maison en brique.
— Tu ne me prendrais pas pour un imbécile par hasard ? Je vais encore me rendre ridicule. Jamais cette maison ne s’envolera. C‘est trop solide.
— Essaie quand même !
— Non ! Trouve autre chose.
— Tu ne veux pas souffler ?
— Non !
— Bon. Je réfléchis... Alors, tu n’as qu’à descendre par la cheminée.
— Par la cheminée ?
— Mais oui. Une fois arrivé en bas, tu n’auras qu’à les cueillir comme des fraises mûres et le tour est joué.
— Y’a pas d’arnaque ?
— Pas d’arnaque ! Promis, juré, craché !

Le Loup grimpa sur le toit de la maison et commença sa descente. Mais il sentit comme une vapeur chaude aromatisée au chou, poireau, carotte, qui montait vers lui.

— La vache ! Pas d’arnaque qu’il disait. Ils ont allumé un chaudron de soupe et veulent me faire bouillir comme un vulgaire pot-au-feu !

Il essaya de remonter en vitesse, glissa et tomba tout droit dans la marmite d’où il ressortit en vitesse. Il courut vers l’auteur et lui cria :

— Tu as encore essayé de m’avoir. Mais, c’est raté. J’en ai marre de tes histoires à la gomme. Regarde les rigoler comme des perdus. C’est fini. Plus jamais tu ne pourras faire appel à moi. Trouve-toi un autre pigeon. À partir d’aujourd’hui, je ne mangerai plus jamais de cochons, ni de chevreaux et encore moins de grand-mère. Je vais cultiver des carottes.

Et voilà comment le Loup devint végétarien.

PRIX

Image de Eté 2016
51

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Tom Brebinaud
Tom Brebinaud · il y a
Je la raconte a une personne très proche le soir pour s'endormir et rigolé en même temps .
Qu'elle joix de jouer chaque réplique avec différente voix .
J'adore je la lis ,la joue, la regarde .
Une très belle œuvre pour petit et grand .

·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Magnifique de drôlerie ! Bravo, Joelle. Je clique sur j'adore.
Je vous invite à lire mon sonnet Pétrole en compétition automne si le cœur vous en dit : http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/petrole (mais là, il n'est plus question de rire hélas !)

·
Image de F. Gouelan
F. Gouelan · il y a
Une histoire très amusante.
·
Image de Bibiclodo
Bibiclodo · il y a
Il pourrait manger des coquillages (sans la coquille) avec un verre(s) de vin blanc !
Bibicloclo

·
Image de Joelle des Coëfs
Joelle des Coëfs · il y a
ça sent la commande ça ! je le note pour le 7. lol
·
Image de Zita CRJ
Zita CRJ · il y a
C'est une histoire vraiment super !! J'ai rigoler à n'en plus finir. Vraiment !! C'est super bien adapté pour les enfants ( Moi j'ai sincèrement adoré, c'est très drôle Ça m'a plus aussi parce que c'est ce genre d'histoire que j'aime beaucoup !! J'ai 12 ans...) Bravo !! Continuez ainsi !! Cordialement
·
Image de Joelle des Coëfs
Joelle des Coëfs · il y a
merci beaucoup pour ton commentaire.
·
Image de Joelle des Coëfs
Joelle des Coëfs · il y a
ça a été écrit pour des enfants. ils l'ont joué en avant première d'une pièce de théâtre. essaye de mettre ça en scène avec quelques amis, tu vas bien faire rigoler le public.
·
Image de Zita CRJ
Zita CRJ · il y a
Merci pour ce conseil. En effet, c'est une bonne idée.
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
hilarant les 3 petits cochons ont exorcisé le démon santo! voté
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
J ai ri mais j ai ri!!! Je vous découvre et c est un régal!!! Merci!!! Excellent
·
Image de Joelle des Coëfs
Joelle des Coëfs · il y a
ça me fait bien plaisir. vraiment.
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Avec plaisir vraiment un véritable bonheur
·
Image de Marguerite
Marguerite · il y a
Le loup qui ne voulait pas être le dindon de la farce ! Mon vote.
·
Image de Marie
Marie · il y a
Vraiment réussi ! Mon vote.
·
Image de Joelle des Coëfs
Joelle des Coëfs · il y a
merci.
·
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
Excellent. Ton histoire et ton humour m'ont fait beaucoup rire. J'en re- demande....Mon vote
·