2
min

Comme un mauvais début

Image de Azazou78

Azazou78

48 lectures

26

Damien courait. Ses pieds martelaient le sol des couloirs qui reliaient la station Opéra à Auber. Il n’aurait pas dû garder son casque sur les oreilles, il aurait dû rester attentif aux bruits que ses poursuivants pouvaient faire, savoir s’ils étaient sur le point de le rattraper ou non. Ne pas regarder en arrière, ne pas faiblir. Fuir, s’enfuir, espérer.

Elle ne parvenait pas à maîtriser ses pleurs ; elle restait là, sur le quai, à s’abîmer les yeux sur cette photo qu’elle tenait de sa main tremblante, sa valise à ses pieds. De grosses larmes s’écrasaient sur le cliché glacé, lui brouillaient la vue mais ses souvenirs, sa trahison et la dispute, n’en demeuraient que plus nets.

Essoufflé, Damien arriva enfin sur le quai. Il ralentit sa course, essayant de se fondre dans la foule qui s’amassait pendant l’heure de pointe. Un train arriva, le jeune homme s’arrêta. Les usagers montèrent. Il resta derrière la bande blanche.
Malgré sa peine, elle resta capable de sentir sa présence. Il dégageait une sorte d’aura attrayante, magnétique, de celles que l’on devinait promues à un grand destin. Avec la manche de son manteau elle essuya rapidement ses larmes et regretta, en prenant conscience du spectacle qu’elle offrait, amèrement de s’être laissée emporter par sa tristesse. Elle se jugeait d’autant plus peu présentable qu’elle avait l’air d’une gamine à ses côtés, il la dépassait d’une tête et paraissait parfaitement assuré.
Elle le vit tressaillir légèrement en entendant une interjection grossière lancée à l’autre bout du quai – qui lui était sûrement adressée. Peut-être dans un instant de folie, elle laissa allégrement tomber la photo qu’elle tenait, et lui prit la main, la serra de toutes ses forces, redoutant qu’il ne s’évanouisse comme il était apparu.
De ses yeux bleus Damien scruta son visage, tentant de déceler la raison de ce geste soudain. Il découvrit autre chose, quelque chose qui lui permettrait de décrocher la lune, d’affronter en face ses défaites, de rêver d’un bel avenir à deux. Il avait cru tout voir dans ce Paris souterrain ; il avait croisé la déchéance humaine, des révolutions, la violence ou l’innocence, des âmes sœurs, de l’indifférence, l’espoir. Jamais cette promesse énigmatique, effrontée et enivrante.
Les cris véhéments de sa raison s’envolaient à mesure que s’égrenaient les secondes passées à la regarder. Va-t’en, ils vont bientôt te rattraper, abandonne-la maintenant sinon tu vas souffrir, oublie-la. Non – non !
Ce qu’il se passa ensuite, certains pourraient dire qu’elle avait décidé cela sur un coup de tête, encore sous le choc de sa récente rupture. Mais au fond d’elle-même, elle savait que tout ce qu’elle avait durant sa vie était pour préparé cet instant.

Toujours main dans la main ils s’engouffrèrent dans le RER A qui arrivait à quai, et les portes se renfermèrent derrière Damien, le séparant ainsi définitivement de ses poursuivants. Au prochain arrêt, Elle et Damien pourront se perdre dans le labyrinthe de Châtelet – Les Halles, celui des couloirs aux milles destinations pour mettre le plus de distance possible avec ses poursuivants, ou celui de l’amour pour succomber à une passion dévorante et tendre, ils ne savaient pas exactement jusqu’où cette histoire les mènerait, et peu leur importait.

PRIX

Image de Les 40 ans du RER

Thèmes

Image de Très très courts
26

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
toutes mes voix pour ce texte qui m'a beaucoup touchée.
·
Image de Didier Lemoine
Didier Lemoine · il y a
Mes voix pour ce bon texte. Prenez le temps d'aller visiter ma nouvelle (SACHA), qui participe au concours spéciale à l'occasion du 40ème anniversaire du RER. Lisez, et si vous aimez, votez afin de m'offrir votre voix très chère http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/sacha-3?all-comments=true&update_notif=1511282103#js-collapse-thread-585524
·
Image de Partner
Partner · il y a
Elle les mènera bien à Boudenay
·
Image de Arlo
Arlo · il y a
Excellent récit fort bien réussi. Vous avez les votes d'Arlo qui vous invite à découvrir ses deux poèmes "sur un air de guitare" retenu pour le prix hiver catégorie poésie et "j'avais l'soleil au fond de yeux " de la matinale en cavale. Bonne chance à vous. http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/javais-lsoleil-au-fond-des-yeux
·
Image de Elodye H. Fredwell
Elodye H. Fredwell · il y a
J'ai beaucoup aimé ce texte, bravo !! :D
·