Come back

il y a
1 min
188
lectures
13
Qualifié

Il a été marin, boxeur, cuistot, comédien et videur de boîte pendant plus de trente ans. Épicurien dans l’âme, Patrick Godard manie aussi bien la plume que les gants de boxe et comme il  [+]

Image de 2014
Image de On a lu le film
Une explosion terrible ; Des vitrines qui s’effondrent ; Des sirènes ; Des lumières agressives emplissent la rue. Des cris, ça hurle, ça pleure, ça saigne... Dommage pour le clodo, ce n’est pas ce qu’il voulait... Ce qu’il désire, c’est Lilas ! Lilas Conrad, une reine déchue du cinéma, une Princesse sans contrat, snobée par les producteurs. Pourtant, Lilas est une femme encore désirable, une actrice majeure du dernier siècle, mais les voix du Dieu Cinéma sont impénétrables. Lilas est has-been !
Une seconde explosion en bas de l’immeuble d’où il dirige le feu d’artifice. Ça court, et ça crie encore. Un flic en civil brandit un téléphone, il court vers un supérieur.
- Un fou chef, il est là-haut, il désigne le sixième étage de l’immeuble, c’est un truc de dingue, il tend le téléphone à son supérieur
- Commissaire Leblond, je vous écoute. Un temps... C’est impossible, il est deux heures du matin, j’ignore où la trouver et... Je crains qu’elle n’accepte pas...Ça !... Un temps, le fou parle... Non, je vous en prie, ne faite pas ça, il y a beaucoup de monde dans les gares, même à cette heure-ci... Un temps... Je vais faire mon possible.
Oh, ça n’avait pas été si difficile de dénicher Lilas ! Le plus dur fut de convaincre l’équipe de Piotr Goradd, le célèbre cinéaste d’accompagner Lilas jusqu’à l’appartement du psychopathe. Curieusement, persuader l’actrice de faire l’amour avec le fou sous le feu des projecteurs fut relativement aisé. Peut-être fut-elle sensible aux revendications du cinglé ?
Lilas fut maquillée, apprêtée. Un rôle en or ! Elle monte doucement les escaliers afin que le caméraman puisse la suivre... Elle sourit, un sourire un peu crispé. Le perchiste trébuche, même le meilleur flic ne s’improvise pas perchiste d’une seconde à l’autre.
Trois petits coups sur la porte du fou, la porte s’ouvre sur un homme frisant la soixantaine, il est en slip, une ceinture clignote autour de sa bedaine naissante...Lilas ouvre la bouche, aucun son ne sort.
- Bonjour Messieurs, je vous en prie Lilas, entrez, déshabillez-vous et attendez-moi sur le lit. Lilas entre en tremblant. Messieurs, un instant, je reviens.
Il referme la porte, s’approche de Lilas, retire sa ceinture clignotante et sourit :
- Je te devais bien ça mon amour, je ne t’ai jamais oublié. Ton ex-mari t’offre une toute nouvelle gloire. Je vais mourir...De toute façon ce foutu cancer aurait eu ma peau...
Ceinture à la main, il retourne devant la porte, l’ouvre... Le perchiste fait feu entre les deux yeux.

13

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Maud Garnier
Maud Garnier · il y a
Belle histoire, comme un beau scénario ! :-)