Colars

il y a
4 min
97
lectures
71
Image de 1ère édition

Thème

Image de Très très court

22/04/2195 10,15 AM, Heure Surpopulation, famine, guerre, désolation, dépravation de la race humaine. Qui doit vivre. Qui doit mourir ? Plus de place dans les mouroirs! Interdire sous peine de mort les grossesses ? Jouer à courte-paille ...? Malgré que tout et même pire ait déjà été fait. SUR-PO-PU-LA-TION !
Les plus Hauts Commanditaires ont fait le choix : un génocide à l'échelle mondiale. J'ai créé la solution : COLARS a fait son grand ménage de printemps. Le bouclier qui protège ma maison a été fissuré par des résistants hier soir. Il y aura des survivants ; COLARS, moi je ne le survivrai pas. Il n'y a pas d 'échappatoire. Le gaz commence à m'engourdir de plus en plus.Je n'arrive plus à garder les yeux ouverts.Voluptueux. Soporifique. Assassin.Vous êtes les survivants. Si un jour vous lisez ce message ; vous saurez.Le gaz COLARS : génocide à l'échelle mondiale voté à l'unanimité par les plus fortunés de ce monde.J'ai été l'élu pour la création d'un poison fatal. Je n'avais pas ma place dans les navettes PHENIX4. Je m'endors. Je préfère mourir comme ça.
JACK, REOS, NICK
La main droite fermement posée sur la poitrine de son fils , Jack essayait de percer les mystères de ce nouveau ciel rouge qui leur tombait sur la tête tel un linceul ; recouvrant toute la Capitale d'une cinquantaine de mètres au moins ; sachant que leur maison était à cent mètres de hauteur . Il avait écouté les recommandations de son épouse ( partie très tôt dans la matinée à la King City car l'un de nos Gouverneurs était malade ) de ne surtout pas sortir ce matin et d'activer le bouclier hermétique . Malgré les jérémiades de Reos; réticent à l'idée de rester à l'intérieur, alors que tous les élèves de son école allaient sortir pour suivre les consignes de la King City ; Jack se félicita d'avoir réussi à le calmer. Ils se tenaient debout depuis longtemps maintenant, les minutes défilaient ; le nuage rouge se dissipait en bas, gagné par un sursaut d'effroi, Jack balança ses jumelles, agrippa violemment le bras de son fils, ils longèrent précipitamment le jardin pour rejoindre la maison ; où il ferma toutes les issues sans donner d'explications à Reos ; pourtant apeuré de voir son père aussi paniqué.
- Échec et mat mon Commandant, voulez-vous refaire une partie ? » demanda Géo ; d'une voix implacable ; ne laissant aucun doute sur l'identité du prochain gagnant.
- Non ! Je veux surtout savoir ce qui se passe là-haut et pourquoi on nous a donné l'ordre d'amarrer et pourquoi le J-T tourne en boucle les mêmes programmes depuis deux jours ! » vociféra Nick avant d'éteindre son écran coupant ainsi court la discussion avec Géo.
S'affaissant plus profondément dans son fauteuil, Nick entrevit la perspective d'une ère nouvelle ; où la mission Galapiats aurait un rôle, qui sait ce qu'ils trouveraient sous l'océan ?Il ralluma son écran de contrôle, Géo arriva, l'air toujours aussi grave ;
- Envoyez un robot à la surface, dès qu'il trouve un agent de la King City je veux des réponses sur ce qu'il se passe et pourquoi nous n'avons plus de communication ! »...
ANK, KALISSA
Ank et Kalissa déjeunent calmement des œufs lyophilisés et du fromage en bombe ; conversant sur les raisons de l'appel de Sacha – ami et voisin- et l'urgence à laquelle ils devaient tout fermer chez eux en attendant l'après-midi.Mille et une questions, le double en suggestions, conscients que les réponses ; seul Sacha serait habilité à les rendre, ils s'embrassèrent, mirent des masques à gaz et appuyèrent sur le bouton de l'ascenseur pour descendre de leur maison. Rien ni personne ne pouvait imaginer un tel chaos ; Ank se laissa choir ; prit de sanglots bruyants ; Kalissa en fît autant .
Dehors, des milliers de corps gisaient au sol ; le visage déformés par les cris de douleur. Les volutes de fumée blanche s'échappant des différents véhicules accidentés rendaient l'atmosphère encore plus apocalyptique.
Ayant pleuré tout leur saoul, ils commencèrent à se rendre chez leur ami, en contournant des enfants des femmes et des hommes aussi avec humilité et dans un silence respectueux.
LE MESSAGE, L'APPEL, LES HOMMES DE L'EAU
Avant de recouvrir le visage de Sacha, Ank lui referma les yeux ; demanda pourquoi pour la centième fois puis rejoignit Kalissa encore face à l'écran de contrôle...
- Comment ont-ils fait pour décider de voter pour un génocide ? » Implora-t-elle au retour de Ank.
- La faim ou la folie, je ne sais pas ma douce, ma question est : comment nous on se relève de tout ça ? »il s'approcha d'elle posa sa tête sur ses épaules, fixa le message se jurant de ne plus pleurer.
- Oui Géo ; quel est le rapport ? » demanda Nick impatient d'avoir des réponses lui aussi.
- L'air extérieur était composé principalement de colorant rouge et d'arsenic, mon commandant. La fonction du colorant servait à voir sa dissipation ; le robot n'a toujours pas croisé d'agent de la King City. »
- Qu'est-ce que ces conneries, basculez l'image en direct sur le robot ! » cria Nick, la perspective de l'ère nouvelle sous l'eau !
Il fallut un certain moment à Nick pour comprendre les mouvements de « vagues » de son robot avec la visibilité enfumée dehors ... Il surplombait des corps ! Des centaines, des milliers, une nation !
- Remontez-nous à la surface Géo si le gaz s'est évaporé ! » ordonna-il, nourrissant l'espoir que d'autres personnes que lui soient vivants.
- Nous avons un signal de la King City, voulez-vous attendre pour écouter l'appel ? ».
« Citoyens, citoyennes, si vous écoutez cet appel, vous êtes les survivants ! Nos gouverneurs ont exterminés la population à l'aide d'un gaz expéditif, je me trouve dans la King City car il n'y a plus personne pour interdire l’accès ; je vous invite à m'y rejoindre . Je m'appelle Alex Strong, dirigeante de la Nation des Hommes de l'Eau . »
Elle n'attendra pas longtemps avant que les Hommes de l'Eau ( la chance de vivre sous les mers peut-être) n'arrivent par milliers tel un seul hommes, suivis de milliers d'autres survivants.
ELIA, PYRO, LES BUNKERS
Elle avait aperçut au loin son fils et son époux ; prise de panique, elle contourna la foule, pénétra dans le premier ascenseur qu'elle croisa et jura sur son mari, elle lui avait pourtant dit de ne pas sortir ! De toute façon, il fallait avertir le gouverneur...
- Il y a beaucoup plus de survivants qu'attendu, les Hommes de l'Eau ont été mis au courant, vous avez une taupe dans les navettes, ils vont nous massacrer si l'on ne fait rien ! » Déclara-t-elle via son cellulaire satellite.
- Restez où vous êtes, nous allons nettoyer le reste tout de suite , à très bientôt mon amour . » répondit une voix lointaine.
Le gouverneur donna l'ordre d'activer les robots Pyro sans attendre.
Ni Jack, Reos , Christie, Alex et tous les autres ne s'étaient posés la question de savoir ce qu'était ces robots géants en faction à chaque coins de rue. Ils se mirent en mouvement en même temps, tirant sur tout ce qui bouge et brûlant tout ce qui était mort. L'air était devenu irrespirable et le resta très longtemps.
Une semaine plus tard, des trappes un peu partout sur Terre s'ouvrèrent, laissant sortir « un panel de gens lambda » par centaines les survivants pour la construction du nouveau monde.
Les gouverneurs expliquèrent longuement l'histoire aux prisonniers des bunkers et leur importance dans ce nouveau monde dès leur retour sur Terre et tous furent heureux de respirer l'air. Sauf un petit garçon frêle, que des inconnus avait sauvé en sautant sur lui lors de l'attaque des robots Pyro.

71
71

Un petit mot pour l'auteur ? 20 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Ozias Eleke
Ozias Eleke · il y a
Très belle plume Supanas. J'ai adoré.
Je vous prie de lire mon texte pour le compte du Prix des Jeunes Écritures https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/homme-tas-le-bonjour-dalfred

Image de DEBA WANDJI
DEBA WANDJI · il y a
Vous m'avez fait Voyager dans le temps. Bravo!

Je vous accorde ma voix et je vous invite à découvrir mon texte en course pour le prix jeunes auteurs https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/etoile-perdue-2
N'hésitez pas de laisser vos impressions en commentaires. Merci!

Image de Eric diokel Ngom
Eric diokel Ngom · il y a
J'ai bcp aimé ..un texte original et bien structuré.. une maîtrise des mots .. un style particulier merci de m'aider à progresser en donnant un commentaire à mon texte je suis nouveau les voix
Image de Gaelle Ghanem
Gaelle Ghanem · il y a
Bravo Supanas, j'adore votre style! Très beau, vous avez ma voix!
Je vous invite à découvrir mon oeuvre: https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/noir-cest-noir-il-me-reste-lespoir

Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
mes voies
svp votes pour moi !!!!

Image de Garance Andersen
Garance Andersen · il y a
Un récit de science fiction bien mené... Même si ça me colle un peu de bourdon en ces temps de confinement ! Merci en tout cas pour ce texte !
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un vue bien pessimiste de l'avenir mais la démographie ne peut pas continuer à galoper comme elle le fait actuellement ! Bravo, Supanas ! Vous avez mes cinq voix.
Je vous invite à lire mon poème : https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/la-rose-la-bouteille-et-le-baiser Bonne journée à vous.

Image de Yanis Auteur
Yanis Auteur · il y a
Mes 5 voix.
Je propose vous mon histoire en lien pour le concours adolescent.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/lhomme-10

Image de Cyrille Conte
Cyrille Conte · il y a
Récit très bien mené et le Colars ne va pas sans rappeler ce qui nous tombe sur la tête aujourd'hui. Dommage que le Covid ne soit pas mêlé à du colorant, il serait plus facilement identifiable. Bravo pour votre texte.
Si vous le souhaitez vous pouvez me lire ici : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/un-sale-petit-bruit-de-mort-1
Mes voix pour votre texte.

Image de Yann Olivier
Yann Olivier · il y a
Survie aléatoire … j'espère que vous vous trompez … pour nos descendants. Mes voix.
Je suis aussi à lire avec Gypsie, si le cœur vous en dit : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/gypsie