Coïncidence temporelle

il y a
1 min
68
lectures
7
Qualifié
Tic...Tac.
La pendule de bois pense faiblement. Où est donc celle qui s’occupe si bien de ses rouages, de ses aiguilles ? Pourquoi n’est-elle pas venue la remonter ce matin ?
Tic...Tac.
Le temps passe, la soirée pointe le bout de son nez et dans quelques heures, la pendule s’arrêtera. Pourtant, celle-ci ne désespère pas encore. La femme qui prend soin d’elle est un peu âgée, peut-être qu’elle s’est endormie...
Tic...Tac.
La vieille pendule de bois se concentre et essaye de deviner où se trouve la femme. Il lui semble entendre une faible respiration dans la chambre, à côté.
Tic...Tac.
La pendule se rassure comme elle peut. La vieille femme ne fait que dormir... Quand elle se réveillera, elle la remontera et la mettra à l’heure.
Tic...Tac.
Un mauvais pressentiment s’insinue dans les rouages de la pendule. Elle sent que quelque chose d’inéluctable va se produire.
Tic...Tac.
Où est passé le son apaisant de la respiration ? La femme doit respirer pour remettre à l’heure sa chère pendule. Comment va-t-elle faire si elle ne respire plus ?
Tic...Tac.
La triste pendule ralentit. Et le bruit de ses aiguilles se fait moins fort. Elle réentend l’importante respiration qui est faible, trop faible.
Tic...Tac...
La pendule, si précieuse pour la femme et si inutile sans elle, comprend que la fin se rapproche, inévitable.
Tic...Tac...
Un souffle se fait entendre, et puis le silence.
Tic.
7

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,