3
min

Cœur-de-Braise

Image de John R.

John R.

109 lectures

74

Sur le pont, chacun retenait sa respiration. A peine entendait-on siffler la cloison nasale déplacée de Bobby Gueule-en-Biais. Marek Pied-de-Table n’osait même plus tapoter nerveusement sa jambe de bois sur le sol, comme il en avait l’habitude, de peur de se faire remarquer et de passer par-dessus bord. L’heure était grave et des deux protagonistes qui se trouvaient au centre du cercle formé par ce ramassis de voyous, estropiés et autres persona non grata en exil, un seul resterait debout au terme de cette ultime passe d’armes.

L’assaut avait été lancé il y a plus d’une heure maintenant. L’équipage du Triton avait croisé celui du Goliath au large de cette île réputée pour servir d’escale paradisiaque aux vieux loups de mer ayant répertorié les lieux sur leurs cartes les plus secrètes. Ce que les marins ne savaient pas, c’est que les capitaines de ces deux fiers vaisseaux avaient un ancien contentieux. Chacun avait pris soin de s’ignorer jusqu’ici, croisant les doigts pour ne jamais se revoir.

Mais des doigts, il en manquait un jeu à Shawn La Tourmente depuis que la gangrène avait emporté sa main droite. Qu’importe, il avait appris à se servir de la gauche et à adapter ses meilleures bottes afin de surprendre ses adversaires. En trois ans, il s’était taillé une solide réputation de bretteur hors-pair. Elle était d’ailleurs parvenue jusqu’aux oreilles de celle qui lui faisait face aujourd’hui, Roxy Cœur-de-Braise. Enfin, à son oreille. La gauche. La droite, elle, lui avait été arrachée par les dents d’une rivale. Qui avait fini les tripes à l’air, son palpitant jeté au feu. D’où le surnom.

Le combat avait principalement fait rage sur le pont du Goliath. Si Roxy possédait un navire plus puissant et l’avantage du nombre, Shawn était à la fois fin tacticien et talentueux navigateur. Au bout d’une vingtaine de minutes, le Triton avait infligé suffisamment de dégâts au bâtiment adverse pour l’immobiliser et faire taire ses canons. L’heure de l’abordage avait sonné. Et celle de la vengeance.

Les hommes du Goliath n’avaient pas été épargnés par les boulets ennemis et avaient subi de lourdes pertes. Par "lourdes", il fallait notamment comprendre la disparition de La Tambouille, le cuistot, dont le poids était pourtant nettement supérieur à celui de l’imposant projectile métallique. Ce bon vivant, du moins l’était-il, emportait ainsi par le fond le secret de son incontournable soupe de poissons, à laquelle plus d’un forban avait succombé ces dernières années. Au sens littéral. Il y avait finalement une justice en ce bas-monde.

La meute de Roxy s’était ainsi vite retrouvée en difficulté, non sans avoir vaillamment bataillé. Et pouvait se targuer de quelques jolis coups d’éclat. Les annales de la piraterie immortaliseront la clairvoyance d’Alberto L’Anguille, que personne ne se souvenait avoir recruté. Certains membres de l’équipage avaient longtemps affirmé avoir croisé le fer contre lui lors d’un récent affrontement avec un bâtiment ennemi. Ils répétaient qu’il avait dû changer de camp dans la mêlée, et qu’il ne fallait pas lui faire confiance.

De bien mauvaises langues, selon L’Anguille. Il n’avait sans doute pas tort puisque leur appendice buccal tourna au violacé, un soir de beuverie, avant de gonfler jusqu’à l’étouffement. On ne sut jamais si ces pauvres âmes criaient au loup à tort ou à raison. Mais le ralliement inattendu d’Alberto au drapeau du Triton laissait penser, à cet instant, qu’elles auraient mérité davantage de crédit.

Alors que le sang et le rhum inondaient le pont du Goliath – le mélange avait été fait, d’un côté comme de l’autre, juste avant la confrontation, ce qui expliquait les coups très aléatoires portés par les différents protagonistes – les valeureux survivants de ce dernier durent se rendre à l’évidence : Roxy n’était pas un si bon capitaine. Et puis elle avait mauvais caractère. D’un commun accord, ils déposèrent leurs armes et ne tarirent pas d’éloges sur le fringuant manchot qui se tenait devant celle qui les avait placés, selon eux, dans cette détestable situation.

— Nous y voilà, Shawn ! lança Roxy. Enfin… Celui qui sortira vainqueur – vivant du moins – de ce duel repartira avec ton bateau et décidera du sort des équipages.

Les valeureux flibustiers du Goliath, fraîchement passés sous les couleurs adverses, échangèrent des regards inquiets. Et se retenaient de demander à leurs nouveaux alliés si leur capitaine était aussi adroit de son unique main qu’on voulait bien le dire.

Alberto L’Anguille, lui, avait déjà repéré le canot de sauvetage le plus proche.

— Je ne pourrai jamais te pardonner d’avoir éteint la flamme qui brûlait en moi, Roxy. Celle de l’amour.

— Ton amour pour moi, Shawn ? Ou celui que tu nourrissais pour cette traînée qui m’a trop vite remplacée ? Parce que si c’est d’elle dont tu parles, disons que je l’ai plutôt ravivée, la flamme.

Un sourire sadique déforma le visage de la jeune femme.

— Tu n’as pas de cœur, Roxy.

— Elle non plus, désormais. Mais le mien, c’est toi qui l’a arraché.

— Tu m’as également pris quelque chose, gronda Shawn en agitant son moignon. La vilaine blessure que tu m’as infligée en partant a fait son œuvre.

— C’est la main que je t’ai vu glisser sous ses jupons. Celle avec laquelle, dans ta cabine, tu me caressais la joue en me susurrant tes promesses. Mais grâce à ta catin, j’ai désormais l’oreille plus sélective.

Elle souleva ses cheveux, laissant apparaître la terrible cicatrice. Le beau blond grimaça, avant de se raviser. L’aventurière n’avait, malgré tout, rien perdu de sa superbe. Ni de ses formes.

— Il me reste une main, Roxy... Et une cabine… Un bateau, je veux dire.

L’équipage du Goliath avait raison. Son capitaine avait mauvais caractère. Mais il la savait aussi pragmatique. Il s’en souvint - hélas trop tard - au moment de rejoindre La Tambouille. Il s'était tant régalé de sa soupe qu’il devait bien ça aux poissons. Il y avait finalement une justice en ce bas-monde.

C'est aussi ce que se disait Alberto, alors qu’il ramait vers l’inconnu.

PRIX

Image de 2018

Thèmes

Image de Très très court
74

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Polotol
Polotol · il y a
Image de John R.
John R. · il y a
Merci pour eux !
·
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
Une belle galerie de personnages, tous abîmés par les histoires de la vie, racontées avec une jolie fluidité... Merci pour cette agréable lecture :)
·
Image de John R.
John R. · il y a
Merci à vous, Lélie, pour ce très agréable commentaire :)
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Un texte très bien écrit qui se lit très facilement! Merci pour ces petits sourire que vous m'avez fait décrocher! +5voix!

Venez également découvrir ma peinture: https://short-edition.com/fr/oeuvre/strips/dumbledores-tattoo-1

·
Image de John R.
John R. · il y a
Des petits sourires ça n'a pas de prix, vous m'en voyez ravi :) merci pour ce commentaire. Je vais venir admirer votre oeuvre !
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une belle histoire bien menée, agréable et attachante ! Mes voix !
Une invitation à venir découvrir “Didi et Titi” qui est en lice pour le
Prix Faites Sourire Catégorie Jeunesse 2018. Merci d’avance et bonne journée !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/didi-et-titi

·
Image de John R.
John R. · il y a
Merci beaucoup Keith, je vais venir vous lire avec grand plaisir :)
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Merci d'avance, John ! A bientôt !
·
Image de Lllia
Lllia · il y a
Très agréable à lire:) mes votes +5!!!!
Je participe aussi à un concours de dessin en finale si tu veux jeter un coup d’oeil: https://short-edition.com/fr/oeuvre/strips/victoire-weasley

·
Image de John R.
John R. · il y a
Un énorme merci Lllia :) je viens vite admirer ton oeuvre !
·
Image de Potter
Potter · il y a
Bravo !!! j'ai voté
N'hésite pas à venir m'encourager pour mon dessin finaliste !!!!!! ( Poudlard )

·
Image de John R.
John R. · il y a
Merci :) J'arrive ;)
·
Image de Hervé Mazoyer
Hervé Mazoyer · il y a
Tout un univers parfaitement décrit....on se croirait vrai spectateur de ce duel... larguez les amarres que coulent le sang et le rhum...bravo mes voix pour vous.
Si vous le souhaitez venez lire "train d enfer" en compétition nouvelles et "le ridicule ne tue plus" en compétition très très court. Amicalement.

·
Image de John R.
John R. · il y a
Votre commentaire me touche Hervé car c'est exactement l'effet que j'escomptais, merci beaucoup. Je ne manquerais de venir vous lire. A très vite.
·
Image de Claire Bouchet
Claire Bouchet · il y a
Une histoire menée tambour battant, des personnages hauts en couleur avec un indéniable sens de la répartie. Je continue ? Que dire de plus si ce n'est que j'ai adoré !!
·
Image de John R.
John R. · il y a
Oh la la merci énormément Claire, c'est trop gentil !
·
Image de Aurélien Azam
Aurélien Azam · il y a
Très bon texte, j'ai particulièrement apprécié l'écriture pleine de vie qui l'anime :) Ces histoires de vengeances mutilées m'ont beaucoup fait rire :D
·
Image de John R.
John R. · il y a
Un énorme merci, Aurélien, pour ce commentaire qui fait chaud au coeur :)
·
Image de Sylvie Franceus
Sylvie Franceus · il y a
Du sang, du rhum et de belles trouvailles
·
Image de John R.
John R. · il y a
Merci Sylvie ;)
·