Claire

il y a
2 min
19
lectures
6

Votre Shy Cat aime philosophie et poésie , cherchant, encore et encore le sens d' une présence! http://www.monbestseller.com/actualites-litteraire/8724-pourquoi-jecris-18#comment-44022 Si la  [+]

Ce matin là , Claire, la jeune et séduisante ministre de la santé devina qu'elle allait avoir une journée de m..... ! .Le réveil n'avait pas sonné, elle avait renversé son café, sa voiture n'avait pas démarré et elle était arrivée en retard lors de la réunion où sa présence était indispensable.

Tout le monde la regarda, avec ironie, et le silence se fit dans l'assemblée bruyante et agitée.
Livide, un conseiller prit la parole :

J'ai peur de ne pas avoir compris, Monsieur le président.
J'ai pourtant été très clair?
Certes...
J'ai bien été élu sur un programme de « vrai changement »?
C'était notre slogan de campagne.
J'ai bien promis « écologie et économie «  ?
Je ne le nie pas, mais...
Alors, je ne comprends pas vos réticences.

Monsieur Pognon, le jeune président de la république toisa ses conseillers.
Contre toute attente, l'ancien ministre des finances avait été élu, triomphalement.
Ses opposants avaient dénoncé les millions, les milliards généreusement donnés par les grands de la finance.
Sa réponse était simple «  La finance est mon amie ».
Il avait promis une mesure forte, radicale qui réglerait tous les problèmes.
Depuis le milieu de la nuit, tous ses conseillers avaient réfléchi à la mesure qui serait annoncée le lendemain matin au conseil des ministres.
Le président reprit :

Résumons : le premier défi c'est la dette du pays?
Tout à fait.
Le deuxième c'est l'écologie , la perte des repères ancestraux de l'humanité ?
C'est notre deuxième axe de campagne.
Ajoutons que le budget de la santé correspond à 10 ans de budget de l'État ?
C'est une catastrophe !
Et les résistances aux antibiotiques touchent...
90 % de la population!
Alors mon programme est cohérent : fermer les hôpitaux, supprimer toute forme d'intervention médicale, toutes les dépenses de santé.
Mais comment appeler cette réforme ?
Je dirai la vérité au peuple, je m'y suis engagé.
Je ne comprends pas Monsieur Pognon ?
Appelons un chat un chat : la réforme s'appellera «  sélection naturelle ».

Au fait , Claire, je n'ai plus besoin de Ministre de la santé.

Claire passa sa nuit à pleurer. Elle pleurait de déception et de rage. Elle pleurait pour les femmes et les hommes qui allaient mourir, abandonnés.

Au matin, elle avait trouvé la solution pour se venger et sauver toutes ces vies innocentes.

Elle réussit à négocier un ultime rendez-vous, en tête à tête, avec le Président. Ce dernier semblait perturbé et ne répondait guère aux arguments de la belle jeune femme.

Claire prit son air le plus innocent et demanda : "Cela ne va pas , Monsieur le Président ?"

M Pognon adorait la poésie :

La chaleur excuse
la robe fort courte mais
où est la culotte

La belle descendit le pantalon présidentiel. Une langue douce et experte mit fin au douloureux priapisme du chef de l’État.

Le soir, Claire expliqua à son mari qu'elle venait de sauver la France et son poste de Ministre !
6
6

Un petit mot pour l'auteur ? 4 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
Je cherche en vain la philosophie et la poésie. Par contre la présence de l'émotion chez le président est indéniable. Si c'était si facile, les femmes seraient au pouvoir. Mais ne le sont-elles pas ?
Image de Philshycat
Philshycat · il y a
oh merci !
Image de Didier Poussin
Didier Poussin · il y a
Petite vicieuse
Image de Philshycat
Philshycat · il y a
lol

Vous aimerez aussi !