Chronique de mère débordée: pour une poignée de dollars

il y a
1 min
122
lectures
30

J'écris pour inventer des libertés, pour m'approprier les pleins pouvoirs, pour (m'auto)critiquer, pour (me)sauver, pour (me)venger...mais aussi pour déterrer et dompter les monstres (intérieurs)  [+]

Légalement un enfant n'a pas le droit de travailler donc de gagner de l'argent.
Alors, il doit user de subterfuges pour récolter des sous.
Petit Chouchou à ses frères:
- " Alors, voilà je vends ce magnifique dessin que j'ai dessiné.
- Combien tu le vends ?
- Je le vends à celui qui me donnera le plus d'argent !
- Moi, je te donne 100 000 euros.
- Moi, 10 billions de dollars !
- Ecoutez, c'est gentil. Mais finalement je ne peux pas vous le vendre. Tout cet argent ne rentrera jamais dans mes poches."
...
Petit Chouchou veut s'en mettre plein les poches, oui,
mais raisonnablement.
Genre une poignée de dollars ( ça ira ).
30

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Clément

Sylvie Loy

La chambre ne sent pas bon. Un mélange de sueur, de confiné et de tabac froid. Elle est sombre, les rideaux sont toujours tirés. Mais je l’aime. Parce que je la partage avec Nathaniel, mon... [+]