chouette...Une araignée dans ma bagnole!

il y a
3 min
22
lectures
0
J'ai une vieille peugeot 405, un diesel 1.9 litre de cylindrée. Elle a roulé sa bosse ma 405, comme Ulysse, elle a vu cent paysages. Le moteur à déjà fait cinq fois le tour du compteur et pas fatigué pour un sou. Moteur d'origine, oui Monsieur! Il tourne encore très bien. Parfois, je tends l'oreille pour écouter ce bruit caractéristique qui me remplit d'aise. Je savoure cette sonorité du moteur diesel comme une victoire sur la durée. Moteur increvable, le 1.9 litre diesel, disent les connaisseurs. Oui, peut-être, mais surtout parce que je ne lui inflige pas les 130 km/h sur l'autoroute, à peine les 110 à l'heure. Je ne suis pas un beauf immature, je n'aime pas la vitesse. Une phobie peut-être. Une de plus. Je dis une de plus car la première de mes phobies c'est les araignées. Je déteste les araignées. Surtout celles hérissées de poils. Elles m'obsèdent. Il paraît que les australiens collectionnent de beaux spécimens. Les mêmes qu'il y a des millions d'années. Elles n'ont pas évolué d'un iota. Un peu comme les humains, quoiqu'on en dise. Je voudrais pas être australien.

Pourquoi est on phobique des araignées et pas des scorpions?

Pourtant, ça pique un scorpion et aussi dangereux. Mais ça n'a pas de poils un scorpion, me direz vous. Donc, ce n'est pas le coté venimeux qui rend phobique mais le coté velu. Si les araignées avaient les cuisses aussi charnues, galbées et sensuelles que celle des femmes, je pense que je me serais laissé mordre avec plaisir. Non sans l'avoir caressée et mis la main au panier, tant qu'à faire, je vais me gêner!

Mais non, pas de chance, les araignées c'est moche, velu et c'est con.

Oui, c'est con une araignée. Con et stupide. Oui,car pas plus tard qu'avant hier en allant chercher mon pain chez ma boulangère qui, elle, déteste les souris-de toute façon, chez les femmes, c'est ou araignées ou les souris-, prenant place dans ma 405 peugeot qui date mais roule encore, j'ai eu la désagréable surprise de constater que l'on avait squatté ma banquette passager et à mon insu. Oui, à mon insu, sans que le locataire en question ne m'en fasse la demande avec lettre recommandée et accusé de réception. C'était la moindre des politesses quand même!

En effet, une belle toile d'araignée était tissée entre levier de vitesse, le paresoleil et le rétroviseur. Je dois dire que c'est beau une toile d'araignée finement tissée et dont la géomérie parfaite n'a rien à envier aux femmes assises derrière leur métier à tisser et qui font des merveilles.

En plus ça donne des reflets d'argent au soleil.

Une araignée, c'est une femme qui a mal tourné, me dis je. La veuve noire n'est pas loin. Les femmes assassinent leur mari pour s'accaparer leur fortune. La femme procède t elle de l'araignée?

Mais là, non! Je refuse catégoriquement! Ma voiture n'est pas un lieu déshérité, abandonné par la communauté des humains, comme ces gigantesques maisons américaines en bois laissées à l'abandon par leur propriétaires ruinés et déwallstreetés que l'on voit dans les documentaires étatsuniens.

Je suis là à me demander comment une araignée ait pu glisser dans ma voiture pour y tisser sa toile sans se faire remarquer par un voisin vigilant. Mon village est labellisé "voisins vigilants" avec le panneau indicatif avec l'oeil vigilant de "big brother", à l'entrée du hameau. Un voisin aurait dû donner l'alerte ou tout au moins venir me voir. Pendant la guerre ils savaient faire pour dénoncer les juifs à la gestapo. A l'époque, c'était des pros. Et là, pour une araignée, rien! nada! que dale!

Elle aurait tissé sa toile à l'extérieur, j'aurais compris. J'aurais rien dit. J'aurais fermé les yeux. Mais là, à l'intérieur de ma voiture! Franchement, mais attraper quoi? Je vous le demande. Serait elle conne?Roseline Bachelot serait elle morte et réincarnée en araignée? Oui, pour attraper quoi? Je me suis pas garé dans le marais poitevin que je sache ni au beau milieu de la forêt de Sherwood. Le premier moustique qu'elle verra se faire prendre au piège c'est pas demain la veille. Si, ce sera le jour Michel Drucker se fera virer de france 2. C'est à dire jamais!

La révolte le disputait au désarroi face à cette intrusion. Désormais et à mon corps défendant, ma voiture n'était plus ma voiture mais un lieu de cohabitation forcé avec cet insecte qui s'est arrogé un droit.

Une araignée migrante venue d'on ne sait où et qui a pris ma voiture pour un tas de feraille et qui pensait en user à sa guise, comme bon lui semble. Une araignée migrante qui pense avoir tous les droits, sans aucun devoir bien sûr! Quelle honte et quelle mentalité!

Le droit au logement, oui, mais chez les autres!

Je n'ai pas eu le courage ni la volonté de bouter l'arachnide hors de mon espace privé. D'après la loi, l'araignée devait bénéficier comme les SDF et les pauvres de la trêve hivernale. Mais la lutte ne s'arrêterait pas là. Elle se poursuivrait sur le terrain juridique. Cela prendra le temps qu'il faudra. L'araignée ne perd rien pour attendre. Je suis quand même le propriétaire de ma voiture, merde alors !

Voilà qu'un insecte à huit pattes vient me dénier ce droit à la propriété. Un droit inaliénable.

Finalement, rien n'est jamais acquis.

Adrien de saint-Alban
0

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Ludmila Constant
Ludmila Constant · il y a
Je suppose que vous accepteriez les scorpions parce qu'ils ne sont pas répandus sur nos latitudes. :-))