3
min

Chippendales en Arizona

73 lectures

14

Ça y est, les Dalton se sont encore évadés du pénitencier ! Luckie Luke, fine silhouette penchée sur son étalon, part au galop à leur poursuite. Au premier village, l'armurière, furieuse, vient d'être dévalisée.
— Par quatre bandits ? demande Luckie Luke.
— Non, ils étaient cinq, rétorque l'armurière.
Son mari entre dans la pièce et corrige :
— Non, ils étaient quatre bandits.
Luckie Luke s'impatiente et demande à comprendre. Le mari explique :
— Ils étaient quatre bandits et il y avait en plus une charmante dame, qui m'a salué, m'a pris la main, a mis des fleurs dans le vase en cristal... explique, encore tout ému, le mari.
— Oui et tes boutons de manchette ont disparu, ainsi que ton épingle à cravate, sans parler du vase qui n'est plus qu'un souvenir ! réplique, furieuse, l'armurière.
Luckie Luke repart dans le village et entend les mêmes débats dans chaque établissement visité par l'équipe.
Elle parvient à retrouver les Dalton effectivement accompagnés d'une charmante dame en chapeau et robe de soirée, qui lui tend la main et se présente :
— Fingirl, je suis ravie de faire votre connaissance ! On entend tellement parler de vous et de vos exploits !
Luckie Luke ne se laisse pas impressionner et ramène tout ce petit monde au pénitencier.
Fingirl parvient à dérober le revolver de Luckie Luke et le lui rend lorsque cette dernière lui annonce qu'elle va demander une grâce à la Gouverneuse pour tenter sa libération.
Sa mission accomplie, Luckie Luke repart seule, brindille à la bouche, avec la sérénité du devoir accompli. La journée s'achève sur l'Arizona. La silhouette du Monument Valley se détache devant l'astre écarlate qui se couche.
Soudain, le bruit d'un galop vient briser la quiétude de la fin de l'épisode. Fingirl, robe au vent, arrive sur sa monture, un sourire radieux aux lèvres :
— C'est d'accord pour la demande auprès de la Gouverneuse ! Allons-y ensemble !
Elles arrivent près de l'élégante demeure de cette dernière et sont introduites dans le salon. L'époux passe et annonce un peu d'attente avant que sa femme puisse les recevoir. Fingirl le complimente sur le choix de sa chemise, fort bien assortie avec son veston, sans parler de sa cravate qui est d'une rare beauté... Monsieur en rosit de plaisir, lui serre la main, l'invite, avec un sourire béat, à s'asseoir sur le plus beau fauteuil... La Gouverneuse les reçoit enfin dans son bureau. Elle a pleinement confiance en Luckie Luke, et par amitié pour elle, accepte une remise de peine. Fingirl, pour lui prouver sa bonne volonté, lui rend alors la montre à gousset qu'elle avait subtilisé à son mari. La Gouverneuse, rouge de rage, les met dehors en rendant Luckie Luke responsable de ces actes !
Partout où passe Fingirl, ses mains parviennent à voler quelque chose ! Luckie doit sans arrêt surveiller ses gestes ! Désappointée, elle ne sait que faire. Dans la rue principale, elles passent devant le saloon. Lulu Carabin, son cigare à la bouche, déhanché moulé dans son jean, chemise très largement ouverte sur son torse, est sur le pas de la porte.
— Ben dis donc Luckie, ça n'a pas pas l'air d'aller ? Waouh, mais qui est cette beauté qui t'accompagne ? Allez les filles, venez boire un verre !
A part surveiller Fingirl, Luckie Luke n'a rien de précis à faire. Après ces chevauchées successives, elle se laisse tenter par la perspective d'un peu de repos.
Elles entrent dans le saloon : il y fait sombre et la fumée est épaisse. Un important brouhaha règne. La plupart des tables sont prises par des joueurs de cartes et autres habitués. L'entrée de Luckie et Fingirl s'accompagne d'un silence de plomb : quarante paires d'yeux se fixent sur leurs corps, suivent leur progression jusqu'au bar. Quarante cerveaux les imaginent dévêtues, certains se lèvent dans leur direction...
Luckie Luke commande sa bière, et plus vite que son ombre, se retourne et tire avec son revolver sur la suspension du saloon qui se fracasse sur le sol et arrête les cow-boys :
— Vous n'avez jamais vu une femme ? Si c'est le cas, circulez !
Ils sont nombreux à ne pas attendre leur reste et à quitter dare-dare les lieux !
Dehors, Jolly Jumper éclate de rire à pleines dents en voyant ces valeureux cow-boys sortir en courant du saloon : « Il ne fallait même pas essayer ! »
Lulu fait les gros yeux à Luckie à cause du lustre et veut détendre l'atmosphère : il propose de la musique. Fingirl en est ravie et rend au pianiste les touches en ivoire qu'elle avait subtilisées.
Des tables sont à présents libres et elles peuvent enfin s'asseoir.
Pendant ce temps, le bruit court dans le village que des femmes ont terrorisé des cow-boys. Cela donne des idées à certaines épouses qui, timidement, viennent voir ce qui se passe et entrent au saloon.
Elles se mettent à discuter par petits groupes. Soudain, l'une d'entre elles se met debout sur une table. Blonde, le visage harmonieux éclairé de deux éclairs bleus, vêtue d'un pantalon de cuir, elle prend la parole :
— Mesdames, trouvez-vous normal que nous ne puissions pas entrer dans un saloon sans nous faire agresser par des mufles ?
— Non ! répond en cœur l'assemblée.
— Mesdames, acceptez-vous d'être sous l'autorité de vos pères puis sous celles de vos maris qui ont tous les droits sur vous ?
— Non ! répond l'assemblée des femmes.
— Nous travaillons, nous assumons toutes les tâches de la famille et ce sont toujours les hommes qui, seuls, votent des lois. Qu'en pensez-vous ?
Un brouhaha confus se fait entendre dans lequel émergent les mots « démission », « parité », « révolution ».
C'était Martha Jane Cannary qui avait pris la parole ainsi. Plus connue de son surnom « Calamity Jane », elle ne supportait plus la soumission passive de ses sœurs.
Une association de suffragistes est donc née ce soir-là.
Lulu décide de fêter cela avec un spectacle de Chippendales : les plus beaux hommes, jean taille très basse, torse nu, Stetson visé sur la tête, entrent sur scène....
Ce soir, Luckie Luke ne sera plus un cow-boy solitaire.

PRIX

Image de 2017

Thèmes

Image de Très très courts
14

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Thara
Thara · il y a
L'idée de sortir des sentiers battus de la BD est originale avec ce texte de Lucky Luke version féminine !
·
Image de Anne Marie Charlotte
Anne Marie Charlotte · il y a
merci !
·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Lucky Luke au féminin ☺ Une histoire originale !
·
Image de Anne Marie Charlotte
Anne Marie Charlotte · il y a
merci ! Décidément, je dois avoir du mal de me défaire du féminin !
·
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
J'aime bien "l'intrusion" des suffragettes dans l'univers de Morris. Mon vote
·
Image de Anne Marie Charlotte
Anne Marie Charlotte · il y a
merci pour elles .... je pense que leur association va reprendre du service !
·
Image de Mélany Boivin
Mélany Boivin · il y a
Belle idée originale de faire de notre héro favori une femme. j'ai bien aimée. Mon vote. Je vous invite è lire à votre tour ma propre histoire de Lucky Luke: Les Dalton sont de retour.
·
Image de Anne Marie Charlotte
Anne Marie Charlotte · il y a
merci, j'ai un peu de mal avec les héros macho adulés !
·
Image de J.M. Raynaud
J.M. Raynaud · il y a
vos chippendales ne doivent pas manger grand'chose, mais je leur propose une part de gâteau : http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/la-recette-secrete-du-gateau-sainte-eulalie
·
Image de Anne Marie Charlotte
Anne Marie Charlotte · il y a
Je ne vois pas ce qui vous fait penser que mes chippendales sont anoréxiques ... Pas de soucis pour votre gâteau! ils doivent même chacun pouvoir inviter qq potes. vous me prévenez quand il sera cuit ?
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Un récit bien original ! Bravo, Anne ! Mon vote ! Bonne soirée !
Je vous invite à venir lire ma “Petite Chenille” et ma version
de “Lucky Luke, le Grand Justicier” si vous avez le temps.
Merci d’avance et bonne soirée !

·
Image de Anne Marie Charlotte
Anne Marie Charlotte · il y a
merci ! j'irai ! bonne soirée !
·
Image de Bruno Perera
Bruno Perera · il y a
T'as bien fait Anne-Marie, y'en avait marre de tous ces mecs. Sauf que je crois que les Chippendale, c'est sans le jean, enfin, c'est ce que l'on m'a dit.
·
Image de Anne Marie Charlotte
Anne Marie Charlotte · il y a
j'suis tellement fan que j'en ai même fait un deuxième, ... mais z'en n'ont pas voulu. Quel dommage ..... un "Vinci" sur la cheminée ... le top ! seconde couche !
·
Image de Anne Marie Charlotte
Anne Marie Charlotte · il y a
En début de soirée, c'est avec jean ..... et oui, c'est pas vraiment le type de héros (ou éro ?) qui me fait rêver !!!!
·
Image de Pascal
Pascal · il y a
Originale cette rencontre des suffragettes et de Lucky Luke, L'histoire a tant de facettes inconnues !
·
Image de Anne Marie Charlotte
Anne Marie Charlotte · il y a
On est loin de loin de l'équité homme / femme dans ces albums ! il fallait bien rééquilibrer un peu !
·