Image de Iceberg

Iceberg

9 lectures

2

Tout d'abord, le noir. Le noir humide d'une cave. Pas n'importe quelle cave. La cave de Catherine de Médicis, elle même. Doucement, j'avance. Mes mains frôlent une surface rugueuse qui sent le bois mouillé. Puis je continu mon exploration. Mon but ?! La porte.

Et c'est là que je la trouve. La poignée de cette porte qui me semblait inaccessible dans le noir complet. Cette poignée, je la sens sous la paume de ma main et je la découvre : elle a une forme ovale et glace ma main, ma main brûlante.
Qu'est ce qui m'a pris d'accepter ?! Enfin, il n'est plus temps de tressaillir. Alors, j'ouvre la porte. Un petit filet de lumière pénètre cette cave noire et avec l'agilité égale à celle d'un chat, je me faufile à l'intérieur des appartements privés de la reine.

Le calme règne sur la maison endormie, ce qui me semblé évident, car la nuit est tombée depuis un certain temps. Tout à mon avantage, d'ailleurs. Plus silencieux qu'une plume se posant sur le sol, je traverse les pièces de cette maison. Elles sont peut-être restreinte, mais ornées d'une infinité de broderies, tapisseries, meubles, tous plus beaux les uns que les autres.
Après plusieurs minutes de recherche, je perçois en moi comme une exaltation. Le but de ma mission est tout près, je le sais.

C'est alors que j'entre dans une salle différente des autres : elle est vide. J'entreprends alors une recherche de la minutie la plus sérieuse. Chaque recoin de la pièce est inspectée et plus mon exaltation monte en moi. C'est alors que je le trouve : le coffre. Il est dissimulé derrière la porte. Sans précaution, je me jette dessus et... je l'ouvre.
Des pierres brillant de mille feux scintillent sous mes yeux émerveillées. Bleu, vert, orange, multicolore. Hélas, je ne les entendais pas venir : les gardes. Alors que je me lève, refermant le coffre des merveilles, deux mains, des plus fermes que je n'ai jamais senties, se posent sur mes épaules et une grosse voix tonne derrière moi :

" Au nom de la reine, je vous arrête ! "

Thèmes

Image de Très très courts
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Iceberg
Iceberg · il y a
Super ma Lillette ,Catherine de Médicis ,ma vieille copine!
·
Image de Ryzlène Jaïdi
Ryzlène Jaïdi · il y a
Le suspens monte doucement jusqu'à la chute...Bravo!!!
·