Changement d'humeur

il y a
1 min
105
lectures
76
Qualifié

J'ai attendu des années avant d'ouvrir cette boîte de Pandore d'où ne cessent de s'échapper mes histoires qui ne sont que la transfiguration de petits souvenirs épars. Que me restera-t-il après  [+]

Image de 2020
Image de Très très court
J’oublie peu à peu la constance et la monotonie des paysages de plaine d’où je viens, tandis que l’Oisans se profile à l’horizon et que je progresse dans la vallée. Je me demande comment ces hauts sommets peuvent s’entendre avec cette vallée si différente. Et pourtant ils semblent attirés l’un par l’autre, soucieux de se rencontrer. Les cimes sont veloutées des vapeurs montant de la vallée dont les bruits feutrés escaladent les côtes vers les hauteurs : rêve d’une union extravagante, aussi impossible que le mariage de l’eau et du feu.

Le ciel, lui, complètement inaccessible et insaisissable, contemple ce tableau avec jalousie. Pour le moment, il flirte avec la vallée, l’inondant de la clarté de son bleu mais son ardeur sera vite évincée par une armée de nuages d’un noir profond qui s’apprêtent à éteindre sa lumière. Leur méchanceté éclate soudain en vils éclairs et boules de feu, retentissant d’un vacarme diabolique, puis ils crachent leur haine en essayant de noyer les vaux sous des trombes d’eau. Celle-ci dévale du haut des monts avec violence, entraînant dans son sillage la terre des pâturages qui glisse le long des flancs.

Puis la pluie se calme. Les nuées s’enfuient peu à peu. Le ciel, heureux de retrouver sa splendeur, accueille le soleil d’un coup d’œil serein. Ils se penchent affectueusement sur les hauteurs pour les baigner de chaleur et de lumière et descendent jusqu’au cœur de la vallée, fertilisée, abreuvée et nourrie à la faveur de la furie des éléments.

La vallée a changé de visage, je la reconnais à peine. Tout est plus vert. Les fleurs embaument, et des volutes odorantes s’élèvent vers les cimes en dansant. Un léger vent se lève et les petits moutons bleus du ciel s’éparpillent et courent apporter la bonne nouvelle : en changeant de visage sous l’assaut des éléments, les Hauts Monts et les Profondes Vallées se sont rapprochés et aimés.
76

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,