Chambre à New York

il y a
1 min
37
lectures
2

Écrivaine à temps partiel qui partage un peu de ses modestes créations par ici ! Certains textes ont été écrits sur d'anciens blogs que je tenais et republiés ici par la suite  [+]

Je devrais lui dire... Oui, je dois le faire. Il comprendra. Et puis nous n’avons pas le choix de toute façon. Il faut juste que je trouve le bon moment. Oui, c’est ça le bon moment...


C’est dingue cette histoire... Comment un gosse de 15 ans peut en arriver là ? « Un couple de quinquagénaires a été retrouvé égorgé à son domicile. Leur fils, qui a d’abord donné l’alerte, a par la suite tenu des propos confus quant aux circonstances du double homicide. Il est pour l’instant interrogé par les services de police. Tout semble laisser penser à un drame familial. »


En même temps c’est une bonne nouvelle. Oui, il faut que je le présente comme ça, c’est une bonne nouvelle ! Il lui faudra un peu de temps pour l’admettre mais il y arrivera. Moi aussi. Enfin je l’espère...


« Le fils du sénateur Mitchell incarcéré pour fraudes fiscales. Son père obligé de démissionner ». Ça ne m’étonne même pas, je ne l’ai jamais senti celui-là. Trop arrogant, trop propre sur lui pour être honnête !


Je pourrais commencer ainsi : « Chéri, la vie nous fait un cadeau inattendu. Voilà, si tout se passe bien l’été prochain il y aura un petit Fraser de plus sur cette Terre! » C’est bien ça. Bien, bien... ridicule serait plus juste. « Mon amour, je chéris chaque jour passé à tes côtés et bientôt il y aura une petite personne de plus pour partager ces doux moments ! » Pffff, je n’y crois même pas, comment le pourrait-il ?


«Drame à l’hôpital Saint Joseph, une femme morte en couche laisse derrière elle trois orphelins. » La nature est parfois bien mal faite... En même temps quelle idée de faire des gosses ! Heureusement que Gwen partage mes vues sur le sujet.


Allez, je me jette à l’eau, cela ne sert à rien de tourner tout ceci dans ma tête indéfiniment...


«  - Chéri, nous devons parler.

- Hummmm...

- Voilà, la vie peut nous réserver quelques...

- En tout cas une chose est sûre, ce soir, je bénis le ciel de ne pas avoir d’enfants ! Meurtriers, assassins, orphelins et autres arnaqueurs ne feront jamais partie de ma vie !

- Comment ? Que dis-tu ?

- Tu n’as pas lu le journal ??? Tu devrais ! Tu serais bien heureuse de voir à quel point nous avons raison de ne pas nous encombrer de petites vermines !

- Je...

- Oui, enfin, tu vois ce que je veux dire.

- Hummm...

- Sinon, tu voulais me parler ?

- Ah ? Euh, ce ne devait pas être important. J’ai oublié.

- On mange quoi ce soir ? »


Ton cœur ! Ah non, tu n’en as plus depuis longtemps...




(texte librement inspiré de « Room in New York » ou « Chambre à New York », tableau d'Edward Hopper)
2

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Barb Ara
Barb Ara · il y a
j'ai le droit de lui dire pauvre con ? Pffffffffffff une sacrée tranche de vie.
Image de Céline Bricabrac
Céline Bricabrac · il y a
Tu peux ! ;)

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Des bonbons ou un sort !

Alan Reed

Micheline détestait les enfants. Elle se détestait elle-même enfant. Elle s’était auto infligée des sévices innommables jusqu’à sa majorité. Alors, c’est tout naturellement qu’elle... [+]