1
min

Chaîne de vie

Image de Camali

Camali

3 lectures

0

Chaîne de vie

Terminé le travail sur les chaînes de montage, aujourd’hui, tout autour de nous, des chaînes de montagne s’offrent à notre regard.
Nous voici à Valloire. Cette année, on a décidé de se faire valoir.
Nous enchaînons immédiatement les sommets.
Ma femme est déchaînée, et enchaîne des pas de plus en plus rapides. Une réaction de travail à la chaîne, pas encore évacuée.
Tout s’enchaîne si vite, elle accélère encore, je la vois disparaitre.
Il me faut la rattraper, et l’enchaîner à un vieux chêne, jusqu’à ce qu’elle se calme.
Je l’abreuve de quelques verres de chouchen, elle s’apaise.
Nous allons reprendre notre randonnée.
Les chaînes du travail sont brisées.









Un blanc de quelques lignes pour simuler ce séjour indescriptible, et déjà le retour aux chaînes de montage se profile.
Il faut repartir, mais la voiture que nous avions relâchée le temps de notre déchaînement, est redevenu sauvage, comme lors de sa sortie des chaines de production.
Nous avons dû la poursuivre dans la montagne, et la capturer au lasso, parmi la harde de bouquetins qu’elle avait rejoint.
Elle ne sentait plus le gasoil mais le thym.
A grands coups de klaxon, battant des essuies glace, elle a exprimé son désespoir, et nous nous sommes joint à elle, pleurant sur son capot, formant une chaîne de solidarité contre un retour pénible, lui promettant de revenir l’année prochaine.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,