3
min

C'est cadeau !

Image de Suzy-lou

Suzy-lou

148 lectures

106

La nuit vient de tomber.
Marc, cerné par ses cartons de déménagement, se met en quête de sa lampe de bureau.
Bien entendu, il a oublié de noter les contenus sur ces multiples emballages.
Hormis sa couette et son oreiller, son mug, sa cafetière, les quelques victuailles dont il a rempli son frigo flambant neuf dans ce nouvel appartement, il renonce au déballage de ses affaires, tâche fastidieuse qu’il remet à plus tard.
La journée a été suffisamment éreintante avec ce va-et-vient incessant entre ses deux adresses et les ports de charges lourdes, de meubles et autres encombrants.
- Ouf, on verra ça demain voire après-demain, se rassure t-il.
Oui, mais cette procrastination ne vaut pas pour la lampe à installer sur le bureau de Marc dans la pièce du même nom !
C’est la promesse de ce nouvel espace rien que pour lui et ses travaux d’écriture qui l’ont incité à acquérir cet appartement. Il donne certes sur une cour de récréation bruyante quelques quarts d’heure par jour mais tellement silencieuse la nuit, moment propice à l’inspiration littéraire.
Ça y est ! Il se souvient ! Pas de panique, il revoit sa sœur qui l’a aidé dans son aménagement, poser la précieuse lampe sur son bureau.
Et de ce pas, rassuré, il ouvre la porte de ce lieu où il va se sentir si bien.
Il fait noir. Il n’allume pas l’éclairage central voulant s’habituer à l’intimité de cette pièce pour y trouver du premier coup l’interrupteur de sa lampe.
Il y arrive sans peine et la lumière douce inonde le sous-main que sa sœur prévenante a également déposé, tout comme la maquette fétiche d’un petit vaisseau spécial. Elle lui a été offerte par son père pour ses dix ans. Marc rêvait déjà d’aventures...
Sa chaise pivotante est là, elle aussi, de même que son portable ouvert sur son clavier, prêt à l’emploi, ainsi que son pot à crayons remplis de...
....rubans.
En réalité les stylos de l’écrivain ont cédé la place à un flot de bolducs multicolores, des verts, des bleus, des rouges, des jaunes. Toutes les couleur de l’arc en ciel et plus encore sont représentées. Les rubans s’entortillent autour du pot, leurs boucles tombent sur le parquet, courent le long des plinthes, grimpent sur les murs et se perdent dans une brume qui vient soudain d’envahir l’espace.
Marc n’est même pas effrayé par ce décor irréel et se sent étonnement bien, caressé par cette atmosphère ouatée.
C’est à ce moment-là au travers des entrelacs de rubans que Marc aperçoit des humanoïdes sortir de ce brouillard léger. Venus d’un autre monde, ils arborent un sourire indéfectible qui hypnotise Marc. L’un deux s’avance et s’adresse à Marc, médusé, d’une voix métallique,.
Les termes sont audibles et le vocabulaire très compréhensible.
- Bonjour Marc !
L’interpellé n’est même pas surpris par cette approche familière.
- Bonjour Marc. Je suis Zivo, un cadulcien, précise l’extra-terrestre. La planète Cadeau est à l’origine de ce gentilé.
Tout, dans notre monde, est cadeau. C’est le principe numéro un. Notre devise est « Manger un castor pour sauver un arbre ».
Nous ne sommes pas végétaliens mais carnivores et plus spécialement prédateurs des herbivores. La chlorophylle des arbres est le cadeau de la vie. Nous la protégeons ainsi.
Nous n’abattons les arbres que lorsque leur âge avancé ne permet plus à leurs troncs de soutenir leurs branches. Et là, c’est à nouveau cadeau, car nous les transformons en papier et rubans d’ornements. Chaque jour, nous offrons à une personne aimée un présent précieusement emballé et décoré des restes d’un arbre. C’est notre façon de le vénérer et à la fois, de chérir notre prochain. Si d’aucuns dérogeaient à cette règle, cela ferait l’effet d’une bombe et notre planète serait en révolution.
Pour l’heure, Marc a l’impression que c’est sur lui qu’est tombée une bombe. Lui, l’écrivain, l’avaleur de papier, l’imprimeur de tant de pages, insouciant du gaspillage et du massacre de la végétation.
Alors que son hypnotiseur se tait, Marc se convainc que le cadulcien dit vrai. Économiser notre environnement, ne pas brûler impunément ce que nous apporte la nature, sont les préceptes à enseigner. Œuvrer pour la sauvegarde de notre Terre et savoir la partager sont des vérités qui s’imposent à lui.
Il ne faut pas attendre le soir de sa vie pour apprendre le partage et le plaisir du don.
La lampe de bureau s’éteint alors. Marc devine qu’il s’agit d’un caprice de l’ampoule mal vissée et s’empresse d'y remédier.
La lumière jaillit à nouveau.
Zivo a disparu. La brume s’est entièrement dissipée. Les murs de la pièce ne révèlent que leur tapisserie. Les crayons pointent leurs mines dans leur pot. Sur le sous-main trônent un rouleau de papier-cadeau et un nœud de bolduc frisé. A côté, Marc aperçoit un billet griffonné de la main d’Anne, sa sœur.
Il lit :
« Je te sais surmené, frérot, par ton déménagement et surtout par l’écriture de ton roman de science fiction qui t’obnubile tant. Tu trouveras dans le tiroir de droite une boîte contenant un joli bijou pour maman que j’ai choisi pour toi. Je te laisse tout l’attirail pour en faire un cadeau présentable !
Au fait, sois à l’heure, pour une fois, demain, pour son repas d’anniversaire ! »

Marc sourit, secoue la tête, convient qu’il est très fatigué et attrape son agenda.
En face des dates anniversaires d’Anne, de sa mère, de son père, il y annote ces mots : « Penser à Zivo ! »

PRIX

Image de 2017

Thèmes

Image de Très Très Court
106

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Jusyfa
Jusyfa · il y a
Bonjour Suzy-lou, nous nous sommes croisés et soutenus sur nos lignes voici plusieurs mois, aujourd'hui, sans vouloir vous obliger je vous propose une nouvelle en finale du GP automne.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/a-chacun-sa-justice
Merci.

·
Image de Suzy-lou
Suzy-lou · il y a
Merci Richard. Vos remarques font du bien car effectivement je ne passe jamais le cap de la finale.
Je vais m'empresser d'aller sur votre forum. Merci encore;

·
Image de Richard Laurence
Richard Laurence · il y a
Encore un grand bravo pour ce texte !

Il y a, dans cette finale, des textes de moins bonne qualité, mais le système de votes est ce qu'il est et cela fait partie du jeu... Ce système est un bon système parce qu'il récompense les gens qui votent et font des commentaires sur les textes mais il a aussi un effet pervers : il ne reflète pas réellement les goûts du public.

Je vous invite donc à venir prolonger le plaisir en participant à la "sélection du public" du Festival Off, sur le forum : http://short-edition.com/fr/forum/la-fabrique/imaginarius-2017-le-festival-off

Que la fête continue et longue vie au prix Imaginarius !

·
Image de Yann Olivier
Yann Olivier · il y a
J'aime. Je vote. 5 voix.
Je suis aussi en compétition avec une brume brumeuse ... :
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/ainsi-soit-il-2

·
Image de Suzy-lou
Suzy-lou · il y a
Merci d'avoir lu ce qui s'est passé derrière "ma" brume.
·
Image de Serge Debono
Serge Debono · il y a
Une leçon d'écologie Calducienne ! Moi aussi, je vais tâcher de penser à Zivo ;-) Merci pour ce joli texte Suzy Lou. Si ça vous tente http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-prix-imaginarius
·
Image de Suzy-lou
Suzy-lou · il y a
Merci Serge !
·
Image de Farida Johnson
Farida Johnson · il y a
Très sympa ce cadeau Suzy Lou.
·
Image de Suzy-lou
Suzy-lou · il y a
Merci et bonnes fêtes !
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Nous aurions tous besoin d’une planète Cadeau et de ses habitants, les Cadulciens, très belle invention ! Une histoire douce et magique, Marc a bien de la chance d’avoir autant de personnes pour veiller sur lui.
Quant à manger des castors pour sauver les arbres, même si je comprends le concept, je ne sais pas si mon dévouement pour la nature irait jusque-là...je les laisse aux Cadulciens !
J’ai aimé cette incursion dans l’irrationnel, et ce retour au quotidien à la fin avec cette chute « familiale ».
Bravo Suzy-Lou. Mes votes maxi !

·
Image de Suzy-lou
Suzy-lou · il y a
Merci de partager mes préoccupations ... merci beaucoup
·
Image de Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
Une chute pleine d'humour qui me donne envie d'écrire quelques " Penser à Zivo " sur le joli calendrier que je viens de recevoir en cadeau ! J'ai beaucoup aimé le glissement qui s'opère astucieusement du "petit vaisseau spécial" - ou spatial - vers ce " flot de bolducs multicolores" faisant basculer le récit dans le fantastique, puis la lumière de l'ampoule qui ramène le personnage dans le réel. Votre texte est très réussi Suzy-Lou, merci pour ce joli moment et à bientôt !
·
Image de Suzy-lou
Suzy-lou · il y a
Je vous souhaite Francine pleins de jolis moments heureux à écrire sur votre calendrier 2018. Merci infiniment pour vos voix.
·
Image de Richard Laurence
Richard Laurence · il y a
Voilà un texte propre, net et sans bavure... Et en plus, vous savez parler aux écrivains, vous ! Je pense que c'est du vécu pour beaucoup d'entre nous... On a tous un petit Zivo qui nous trotte dans le ciboulot ;)
·
Image de Suzy-lou
Suzy-lou · il y a
Plaisir d'offrir ... oui c'est vrai plaisir pour celui qui offre mais aussi plaisir pour celui qui reçoit - "te amo qui me ames " c'est une question de partage.
·
Image de Coraline Parmentier
Coraline Parmentier · il y a
Mes voix pour votre texte !
Si mon royaume embrumé vous intéresse, c'est par ici...
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-royaume-dans-la-brume

·
Image de Suzy-lou
Suzy-lou · il y a
merci, merci !
·