Ce jour-là

il y a
2 min
111
lectures
59
Qualifié

"The writer is by nature a dreamer. A conscious dreamer" McCullers. L'écriture me permet d'entrer dans un autre monde, un monde rempli d'émotions..Laissez-moi vous emporter avec moi.. Merci ♡  [+]

Image de 2018
Chère Maman,

Je t’écris cette 9ème lettre pour te dire qu’aujourd’hui, c’est mon anniversaire, j’ai enfin 18 ans, je suis majeure. Cela fait 2 ans que tu es partie en me laissant dans ce monde où la différence fait peur. Tu te rappelles, de ce jour où tout devait bien se passer, mais cet accident m’a anéanti.. Nous étions à une compétition d’équitation, c’était à mon tour de passer, j’étais tellement impatiente que je tenais plus debout. Je me rappellerais toujours de ce bisou que tu m’as fait avant que je me lance sur la piste. Je sentais que mon cheval n’était pas très bien mais je voulais y croire, je me suis lancée mais arrivée à un obstacle, mon cheval c’est brusquement arrêté et à ce moment, j’ai vu ma vie défiler devant mes yeux. En réouvrant les yeux, j’étais sur un lit d’hôpital avec vous autour qui étiez en larmes, je n’avais pas compris la raison mais à l’annonce du médecin je compris très vite que je venais de perdre la capacité de marcher. Tout résonna comme un écho en moi, je ne vis plus ce qui était autour de moi, je ne pensai qu’à une chose comment allais-je faire, comment allais-je continuer ma passion, comment pourrais-je continuer à vivre normalement. Puis 3 mois après, c’est toi qui me quitta, mon pilier, ma raison de vivre. Je ne m’en remis pas et à ce jour j’ai toujours cette amertume en moi. Revenons à ce pourquoi je t’écris, je voulais que tu saches, que je n’ai pas abandonné pour toi je me bats aujourd’hui et je me battrais jusqu’au bout. Ne t’inquiète pas maman, les insultes, moqueries ont forgées mon caractère. Ces gens-là, ne comprennent pas ce que l’on ressent, ils ne comprendront jamais. Je ne retrouve toujours pas confiance en moi. Les gens profitent de cela pour s’acharner sur nous mais je ne souhaite à personne ceux qui m’arrive. Les gens ne cherchent même à creuser le fond, il ne s’arrête qu’à la forme. Je trouve sa triste que dans ce monde où l’on est censé s’entraider les uns les autres on arrive à un stade où on n’accepte même plus la différence. Je t'assure qu'il y a des gens biens, je ne l'ai remercierais jamais assez de m'avoir aidé. Je me suis battue et aujourd’hui je suis fière maman de t’annoncer que je suis ambassadrice de ma propre association afin de lutter contre les formes de discrimination, notamment à l’égard des personnes handicapées. Je suis très fière de cette association qui a permis de faire accepter aux jeunes, la différence. Il nous reste beaucoup de chemin à parcourir mais je ne perds pas espoir, nous allons nous battre ensemble main dans la main. J’aimerais terminer maman sur une citation « La vie est simple. Ouvre ton esprit, les bras et ton cœur à de nouvelles choses et à de nouvelles personnes. Nous sommes uniques dans nos différences ». Même si tu ne pourras plus lire mes lettres sache que je t’aime et tu me donnes la force me battre.

Ta fille qui t’aime fort...
59

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,