Cancoillotte

il y a
3 min
90
lectures
31
Qualifié

Ici, l'humour est une qualité ėcrite dans tous les textes. L'émotion est sa concubine et la dérision, son amante! L'humour des mots autrement  [+]

Image de 2021
Image de Très très courts
Heureusement que Bliz-Blum n'était pas en tenue de camouflage Marschmallowienne par cette température de -15°C. L'interpélation du p'tit Billy était prévue le mardi soir 22h, soit 24h chrono après la fameuse soirée mojitos du Boussault de Griggs. Monsieur Bliz-Blum s'était appliqué une heure dans les cabines d'essayages d'un grand magasin. La tenue Urban Classic était inadéquate, car les bourrelets saillants Marschmallowiens lui offraient une allure potelée. Une bienséance rose/cassis, histoire d'être en harmonie avec les baies prêtes à l'emploi pour les muffins de myrtilles dans le hautbois, avait finalement eue prétexte à un refus de Bliz-Blum, par peur que Melle Boussault Ambroisine n'ai de mauvaises pensées à l'égard de lui. Rappelez-vous, était amoureux du joufflu provocant de l'inspectrice. Non, le p'tit Billy serait arrêté en pantacourt XXL, couleur ocre de Barback/Acajou. Vues les abajoues de Melle Boussault qui balbutiaient, c'étaient critique cette situation. Mais après tout, quand la police était détentrice d'un Bliz-Blum extravagant, il était impératif d'adhérer.

Le combat qui avait eu lieu le 7 Avril 1652 entre le Capitaine Lamouche, vétéran retiré à Boeurs-en-Othe, qui avait prit part pour les fondeurs et la Feuillade du parti royal, se renouvèlerait-il? La bâtisse avait un aspect délabrée, avec des trouées entre les pierres ancestrales recouvertes de bryacées. Assiégée de fougères aux alentours, aucunes lumières ne s'échappaient. Le terminator Bliz-Blum tait équipé d'un casque avec jumelles à visions nocturnes. Probablement que le p'tit Billy Séguin dormaillait?
Proclamons une parenthèse de quinze minutes, correspondant à l'assaut. Bliz-Blum avait fait étalage de son anatomie aux taupes insomniaques, convoqué par un collet dissimulé et fétichiste des guibolles de Bliz-Blum.

Rapport de l'abordage de Boeurs-en-Othe, par l'agent Bliz-Blum.

« Lumières caccochymes, gazon non entretenu, végétation corpulente, couleurs du pantacourt impolies, criardes et attrape-nigaud. Criminel non disponible, voir pour prochain rendez-vous ».

Vous vous êtes renommé attrape-nigaud Bliz-Blum, avait imploré l'inspecteur Bob Griggs? Pourquoi ce collapsus vis-à-vis de vous?
À vrai dire, pour ma première sommation nocturne, j'avais le trac des rock stars. Et puis, ce p'tit Billy, quelle sensibilité aurait-il eue à l'égard de la police? De la courtoisie ou de la délicatesse? Vous ne m'aviez rien dit à ce sujet et vous connaissez mon émotivité, inspecteur?
Ça ira Bliz-Blum. Miséricorde à vous. Vous êtes libre.

Chagrinnée en était Melle Boussault. Même qu'une larme à l'oeil s'était esbignée. Finalement, la réunion avait été de courte durée, chacun employé à intercepter de nouveaux paramètres sur ce p'tit Billy Séguin.
Le p'tit Billy Séguin avait mendié l'inspecteur Bob Griggs. Les négociations avec le groupe du RAID avaient été claires: le prédateur capitulait sans violences, mais souhaitait se mettre à table, une dernière fois. Sans armes, Bob Griggs s'était introduit dans la véritable maison du p'tit Billy. Lors de la première intervention, c'était celle que son frère jumeau, Justin devait hériter, avait appris Bob griggs. Puis, l'inspecteur avait été sommé de boire les paroles du p'tit Billy. Devinez ce qu'il se
déroulait à l'extérieur pendant ce temps-là? Non, bref continuons. Tandis que le p'tit Billy enfouissait une dose mortelle d'arsenic avalée sous la dégustation d'un Soumaintrain, Bob Griggs écoutait et Bliz-Blum mastiquait ses Marschmallow en espérant amadouer Ambroisine Boussault, d'être autorisé à sortir du fourgon.
Enfants, les frères jumeaux exploraient toute la journée, la forêt d'Othe à la recherche du Voirloup. Aux bords des mares, salamandres tachetées et tritons alpestres se cotôyaient. Ils observaient l'alouette lulu, la pie-grièche écorcheur, les mésanges charbonnières et imitaient la sitelle torchepot ainsi que le grosbec casse-noyaux. Parfois, ils apercevaient des chats sauvages, des belettes, mais aussi martres, hermines et putois. Croquer des pommes, des coings et à l'automne, gauler les noix puis se désaltérer, c'était courant. Mais voilà, la source de la cochepies était infectée d'arsenic et les taux élevés avaient été cachés à la population. Trop contaminée la cochepies et le frère était décédé dans d'atroces souffrances. La mère avait enfoui le corps sous la futur maison. Puis, le désir de vengeance avait germé patiemment. Découvrir les pollueurs corrompus et les faire souffrir eux aussi. Aimait les fromages, le Justin et surtout la cancoillotte.
Le p'tit Billy avait vidé une fiole de cyanure dans le pot de cancoillotte et englouti celui-ci à l'aide de grosses cuillerées. Ses dernières paroles avaient été pour Bob Griggs: pas enfer tout un fromage!
La bouche enceinte de Bliz-Blum était rassasiée de guimauve quand l'inspecteur Bob Griggs était sortit de la maison. Le RAID était alors entré. L'enquête était close.

ÉPILOGUE

- Allez grand-père, racontes-nous encore une fois, la légende du Voirloup!
La ville d'Aschbourne sous la neige anglaise, assaisonnait ses sapins de guirlandes multicolores et épinglait de grandes chaussettes auprès des cheminées. Le grand-père Bliz-Blum quand à lui, engouffrait à nouveau dans le suçoir, quelques cubes de pudding avant de narrer une quatrième fois, la légende du Voirloup à sa petite fille Ambroisine et son petit-fils Bob. Sur les genoux trembloteurs du vieux Bliz-Blum, le chat Cancoillotte plissait des yeux d'un air malicieux. Dans l'autre pièce, l'oncle Billy surnommé « Predatoe » depuis qu'il était hallux d'or de la ville d'Aschbourne, se déguisait en Voirloup. Demain Seurat Noël.












                                                             




Trois-Gros beaux qu'Uzès mon imagination
31

Un petit mot pour l'auteur ? 13 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Atoutva
Atoutva · il y a
On ne s'ennuie pas avec une telle imagination.
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Voilà 5 degrés supplémentaires pour refroidir l'atmosphère !!!
Image de Philippe Larue
Philippe Larue · il y a
Merci pour ce passage
Image de Pensées de mots
Pensées de mots · il y a
Bravo pour ce glacial texte ! J'aime cette imagination, mes voix
Au passage, j'ai écris une TTC pour le "Cours et Noir" aussi !
N'hésitez pas à venir si vous voulez frissonner de froid tout comme de peur !
Voici le lien afin d'y accéder:
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/un-coeur-gele

Image de Philippe Larue
Philippe Larue · il y a
Merci pour ce passage
Image de Françoise Desvigne
Françoise Desvigne · il y a
Mon soutien :)
Image de Philippe Larue
Philippe Larue · il y a
Merci beaucoup
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une imagination foissonnante pour cette histoire sombre !
Image de Philippe Larue
Philippe Larue · il y a
Merci pour cette visite
Image de Jo Kummer
Jo Kummer · il y a
Bonne chances pour (court et noir) mes voix!
Image de Philippe Larue
Philippe Larue · il y a
Merci du passage
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Belle imagination !
Image de Philippe Larue
Philippe Larue · il y a
Merci beaucoup