2
min
Image de Anna Paquier

Anna Paquier

2489 lectures

177

LAURÉAT
Sélection Jury

Disponible en :
Un son aigu et perçant arrivait à ses oreilles. C’était un bip continu, lancinant, qui prenait toute la place dans son crâne.
Il y eut un éclair de lumière blanche.
— Bonjour, fit une voix devant lui.
— Bonjour, répondit-il à la femme.
Elle se tenait droite, assise à un bureau immaculé, et l’observait d’un air d’ennui. Sa toge blanche faisait élégamment ressortir le teint olive de sa peau.
— Bienvenue au paradis, reprit-elle.
— Quoi ? Je suis mort ?
— Eh bien, oui. Vous ne vous le rappelez pas ?
— Hmm… J’étais en train de faire mes courses de Noël. Je lisais un e-mail sur mon téléphone… Le camion.
— Exactement. Vous devriez faire un peu plus attention avant de traverser la route.
Il s’ébroua et regarda autour de lui. Le blanc était partout.
— Il y a une erreur. Je ne peux pas mourir.
— Et pourquoi donc ?
— Qui est-ce qui va s’occuper de ma fille ?
— Vous n’avez pas de fille.
— Comment pourriez-vous le savoir ?
— C’est dans votre dossier. « Non marié, pas d’enfant, pas d’animal de compagnie, un cactus en pot. »
— Qui est-ce qui va s’occuper de mon cactus en pot ?
— Très spirituel. Votre mort sera officiellement annoncée dans une minute.
— J’ai vingt-six ans, je ne peux pas mourir d’un banal accident de la route ! J’ai encore beaucoup trop de choses à faire.
— Je regrette, je…
— Je ne suis jamais allé en Amérique du Sud, je n’ai pas encore rencontré l’amour de ma vie, je n’ai encore jamais construit une tour de Lego qui touchait le plafond ! Je suis désolé, mais je ne peux pas mourir aujourd’hui, ce n’est pas possible.
— Écoutez, moi, je ne m’occupe que des admissions. Si vous avez des remarques, il va falloir vous adresser à ma supérieure.
Il n’eut pas le temps de répondre que le bip se transformait soudain en une succession de signaux courts et rapides mais réguliers.
— Ah, vous avez de la chance, vous n’aurez même pas à remplir un formulaire de réclamation. Vous allez pouvoir retrouver votre cactus en pot.
Il y eut un autre éclair.

Il ouvrit les yeux, et une immense douleur envahit son corps. Le ciel était noir de nuit et illuminé des décorations de Noël. Une tête rentra dans son champ de vision.
— On l’a récupéré.
— Qu’est-ce qu’il se passe ? J’ai mal partout.
— Il est conscient. Vous avez été renversé par un camion. On vous emmène à l’hôpital.
— Vous étiez plus jolie en toge blanche.
— Qu’est-ce qu’il raconte ?
— La douleur le fait délirer. Mettez-le dans l’ambulance, et 10 milligrammes de morphine, tout de suite.
Il referma les yeux et se laissa aller à savourer la douleur qui le transperçait. La vie était somme toute beaucoup plus douloureuse que la mort. Beaucoup plus piquante. Beaucoup plus intéressante, aussi.
Il faut que j’achète des Lego, se dit-il quand l’aiguille lui rentra dans le bras.

PRIX

Image de Automne 2016
177

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Francoise Fernandez
Francoise Fernandez · il y a
Bravo Anna
·
Image de Chateaubriante
Chateaubriante · il y a
une négociation bien argumentée qui porte ses fruits
on reconnaît la valeur des choses (de la vie) quand on est sur le point de les perdre
j'aime votre écriture très fluide

·
Image de Anna Paquier
Anna Paquier · il y a
Merci !
·
Image de Antoine Finck
Antoine Finck · il y a
Tombé sur votre texte par hasard sur le site en anglais (je suis curieux !). Dialogue très nerveux, efficace : j'aime beaucoup !
·
Image de Merlin Merlinéa
Merlin Merlinéa · il y a
Ouf sauvé par le.... bip
Je vous invite à lire, voter, commenter et partager "flegme grand ducal" et mes autres histoires si le coeur vous en dit.

·
Image de Arlo
Arlo · il y a
A L'AIR DU TEMPS d'Arlo est en finale du grand prix été poésie. Je vous invite à voyager à travers sa lecture et à le soutenir si vous l'appréciez. Merci à vous et bonne soirée. Cordialement, Arlo
·
Image de Thara
Thara · il y a
Un beau récit, doublé d'un dialogue ou l'humour à sa place. Un bon moment de détente, à cette lecture.
Je ne suis pas étonné que ce texte soit lauréat !

·
Image de Anna Paquier
Anna Paquier · il y a
Merci pour votre commentaire !
·
Image de Arlo
Arlo · il y a
Excellent ce passage de la mort à la vie. De plus très bien écrit. Le cactus y' a toute sa place. J'aime. Vous avez le vote d'Arlo qui vous invite aujourd'hui dernier délai à venir découvrir et soutenir son poème Découverte de l'immensité en finale de la quatrième matinale en cavale . Merci et bonne journée
·
Image de Anna Paquier
Anna Paquier · il y a
Merci !
·
Image de Philippe Romano
Philippe Romano · il y a
vive les tours en lego! j'en ferais pendant mes nuits blanches, si vous voulez aller les visiter elles sont en competition!
·
Image de Anna Paquier
Anna Paquier · il y a
J'ai lu vos nuits blanches et j'ai voté :)
·
Image de Jehanne Sosson
Jehanne Sosson · il y a
Un bon moment ! Vive les courses de Noël !
·
Image de Anna Paquier
Anna Paquier · il y a
Merci !
·
Image de Philou
Philou · il y a
Sympa, la tour de Lego j'adore...Une belle leçon de vie, tout simplement.
·
Image de Anna Paquier
Anna Paquier · il y a
Merci !
·

Vous aimerez aussi !

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Un nouvel enterrement de passé. Les gens ont pleuré, de la mise en bière à la mise en terre. Chacun dépose une gerbe de fleurs. On glisse un mot à la famille. Tout le monde repart. Une page se...

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

— Bonjour monsieur. Une paire de godillots s'était arrêtée devant le banc. Je levai la tête, mon sandwich à la main. — Bonjour. — Vous savez qu'il est interdit de donner à manger ...