1
min

C'était un homme

Image de Maeva

Maeva

7 lectures

0

Visage enfantin qui sombre dans les entrailles des ténèbres.
Cet esprit si pur, partagé entre la douceur de la passion et celle de la luxure.
Visage d'ange au regard assoiffé de sang, gestes pures revenus à l'état sauvage.
Ne sachant que choisir entre le goût du paraître et la passion de l'être.
Attentif à chaque partie des ces corps tant inspectés,détaillant le millimètre de cette peau si chaude et frissonnante.
Ce manipulateur du regard, le touché ne le rend que plus crédible et plus beau.
Cet être à si forte présence et si faible devant tant de corps enragés d'amour.
Son envie suhintante de part et d'autre se mélangeant aux bras du diable l'envahit peu à peu.
Ne sachant que penser de cette société, de toutes ces lèvres bombées et toutes ces formes un peu trop existantes.
Perdu et oublié entre réalité et superficialité.
Ce visage atypique pris au piège par tant de charmes différents et intriguants ne sachant que choisir. Là où la liberté est alors démesurée et beaucoup trop généreuse pour ses yeux où son âme d'enfant y dort encore.
Possédé par tant de sentiments incohérents, il vole alors quelques baisers, mord soudainement quelques lèvres et arrache des chaires trop saoûlent. Voguant au grès des flammes et se recueillant dans «l'état second », ivre de passion et mort d'amour, il n'était pourtant que le nouveau né d'une mère, l'enfant trop sage et inconscient de cette société si plastifiée.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,