3
min

Brulisia

165 lectures

137

Je traverse d’un pas pressé le parc Montsouris. Tout m’énerve en ce moment ! Pas de nouvelles de Max, mon soi-disant amoureux ! Et puis mon boulot, ras le bol ! Ce nouveau DRH est une calamité, il veut que le travail demandé soit fini dans la minute ! Alors rien à faire de la nature, des fleurs, des petits oiseaux ! Je shoote dans un caillou qui atterrit dans le tibia d’un vieux monsieur assis sur un banc.
- Oh pardon !
- Ce n’est rien !
- Je suis si, si...
- En colère, ça se voit, ma chère !
Il a sur les genoux une panière avec de drôles de fleurs en pot qui ressemblent à des lotus. Autour des pétales flotte un petit nuage gris clair, comme un halo de brume. L’homme perçoit mon regard interrogateur.
- Oui ! Certains sortent leur chien, moi je sors mes plantes ! Je leur fais prendre l’air !
- Original !
- Et j’en offre une à chacune de mes balades, quand je rencontre quelqu’un qui en a besoin... Aujourd’hui c’est vous ! Vous allez hériter d’une brumisia...
- Ah ! quel joli nom pour une plante... brumeuse !
- C’est bien plus qu’une plante... Vous verrez le bien qu’elle fait, rien que son odeur est bénéfique! Et puis vous pouvez mâcher ses feuilles, les consommer en infusion. Vous pouvez aussi lui parler, si, si, lui parler, elle est vibratile, ressentira vos troubles, vos émotions et y répondra... à sa manière !
J’ai d’autres chats à fouetter que de converser avec un vieil illuminé aux propos oiseux, mais cette plante m’intrigue... Je m’approche et prends une goulée de son parfum. Hum, effectivement, elle sent bon. Mais ça ne me dit rien de la ramener chez moi, je n’ai pas la main verte et pour tout dire je ne raffole pas de ces morceaux de Nature qu’on séquestre dans nos intérieurs de ville! Mais je ne peux pas refuser... Je repars donc avec la plante, la pose dans l’entrée sur la console, une petite assiette en dessous et l’abreuve d’un verre d’eau : « Bienvenue ma jolie, bon courage pour survivre chez moi ! » Un repas léger, un policier à la télé en sirotant un verre de Southern Comfort, mon pêché mignon... et dodo en pensant à Max le silencieux! Avant de m’allonger, je passe dire bonsoir à la nouvelle venue et... il me semble qu’elle a poussé. Oui, il y a deux feuilles en plus ! C’est dingue ! J’ai du mal à m’endormir, je vois la plante ramper sur le parquet, escalader mon lit... Au matin, je fonce la voir et... elle a encore pris 10 centimètres ! Il y a maintenant nettement un tronc d’où part une ramure conquérante, noyée de brume. Je cueille une feuille et la mets dans ma bouche. Un agréable goût de réglisse ! Arrivée au boulot, la pantomime recommence : le tyrannique Mr M. déchaîne sa hargne sur ses subalternes, sur moi en particulier ! Tiens, curieux, je n’ai pas cette boule au ventre quotidienne... Les bienfaits relaxants de la plante ? Je respire un bon coup. Le parfum ambré de ses fleurs pénètre par mes narines, je me sens bien, il peut beugler l’autre, je n’entends plus !! Je rentre à la maison. La plante, on le dirait, m’attend, toutes ses fleurs bleutées tournées vers moi. L’humidité de la brume irisée qui flotte comme une auréole d’ange au-dessus d’elle, descend sur mon visage : « Il m’avait bien dit que tu m’aiderais !! Bravo ! Tu agis même à distance ! Je vais te rapatrier dans le salon près du divan, tu seras plus à l’aise, ma belle ! »
Le lendemain au bureau, une bonne nouvelle : notre Cerbère de chefaillon s’est pété une cheville sur une racine cachée dans sa pelouse – en descendant de ses grands chevaux sûrement ! Nous avons juste trois rendez-vous via Skype. Eh bien oui, il ne va pas relâcher la pression comme ça, mais bon par écrans interposés, c’est vivable !
Le soir, j’ai hâte de voir où en est ma plante ! Les feuilles touchent le plafond maintenant et la brume stagne en une couche épaisse à la hauteur de mes yeux. Des étoiles y miroitent, des lettres d’or composent des mots... Je peux lire : ‘’Tu es la meilleure’’, ‘’Les imbéciles perdent toujours au final’’, ‘’Persévère, tu vas gagner !’’, « Max va revenir ! ». Ça me fait sourire, et le comble, c’est que cela ne me surprend même pas !! Le vieil homme avait bien dit qu’elle parlait... à sa manière ! Je me prépare une infusion de brumisia, vais dans le salon et m’allonge sous son ombrage, les yeux attirés par une forme dans les branches, une sorte de cabane... Je ferme les yeux. On m’appelle ? Un elfe de la taille d’une libellule s’agite :
- Viens, suis-moi !
- Mais je suis trop grande !...
Néanmoins, j’escalade les branches, me retrouve à l’intérieur d’une chambre toute en bois. Un lit trône en plein milieu, je m’y allonge et m’assoupis, princesse dans son royaume.
Une sonnerie soudain, je sursaute ! Je me redresse du divan tandis qu’une brume pailletée envahit doucement le salon: un sms de Max : «On fait la paix ? Que dirais-tu d’un week-end dans une cabane dans les arbres ? Tu vas adorer, non ? »

PRIX

Image de 2017

Thèmes

Image de Très Très Court
137

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Brocéliande
Brocéliande · il y a
oh je découvre et je me laisse embarquer ...c'est super ! j'ai adoré !
·
Image de Epicurien78
Epicurien78 · il y a
Mignone cette historiette ! Dommage que l'on ne trouve pas ces Brumisia dans les jardineries !... :))
·
Image de Richard Laurence
Richard Laurence · il y a
Encore un grand bravo pour ce texte !

Il y a, dans cette finale, des textes de moins bonne qualité, mais le système de votes est ce qu'il est et cela fait partie du jeu... Ce système est un bon système parce qu'il récompense les gens qui votent et font des commentaires sur les textes mais il a aussi un effet pervers : il ne reflète pas réellement les goûts du public.

Je vous invite donc à venir prolonger le plaisir en participant à la "sélection du public" du Festival Off, sur le forum : http://short-edition.com/fr/forum/la-fabrique/imaginarius-2017-le-festival-off

Que la fête continue et longue vie au prix Imaginarius !

·
Image de Françoise Grand'Homme
Françoise Grand'Homme · il y a
Une histoire délicieuse qui fait du bien. Je veux bien une petite pousse de brumisia :)
Je passe au hasard sur votre page. Dommage de ne pas pouvoir découvrir tous les textes, il y en a tellement.
Le titre est Brulisia ou Brumisia ?

·
Image de Richard Laurence
Richard Laurence · il y a
Un très beau texte !
Si vous souhaitez un commentaire précis et argumenté, n'hésitez pas à demander (en précisant bien "avec" ou "sans" critique) et, de même, ne vous gênez pas pour venir commenter, critiquer ou même détester ma "Frontière de brumes"...
Tous mes vœux pour cette nouvelle année !

·
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
...une magie qui vous ensorcèle ! mes voix
j'ai mon " Ensuquée " si vous l'aimez ...

·
Image de Maour
Maour · il y a
Vous avez les voix de mon Petit Poucet qui attend de faire votre connaissance :)
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-veritable-histoire-du-petit-poucet
À bientôt!

·
Image de Maïra Richards
Maïra Richards · il y a
J'ai adoré le voyage. J'aimerais bien en avoir une comme ça chez moi... Tous mes votes !
·
Image de Alice
Alice · il y a
Très joli...
·
Image de Brigitte Bellac
Brigitte Bellac · il y a
Ah..... quelle jolie histoire si joliment racontée...
·