1
min

Brèves rencontres

407 lectures

32

FINALISTE
Sélection Public

Dix heures du matin, c’est la pause à la mairie de Marneuil, petite ville de l’Est parisien.

Sophie, 37 ans, directrice de communication, se rend à la machine à café et croise Zoé-des ressources-humaines, qui elle en revient avec une dizaine de boissons fumantes dangereusement alignées dans le couvercle en carton d’une ramette de papier. Elle lui claque deux bises rapides en claironnant : « Brève rencontre ! Quel beau film...». À peine le temps de lui lancer « Tu l’as vu ? » « Qui ? » « Le film Brève rencontre, tu l’as vu ? », s’agace Sophie... « Bah, non, je croyais que c’était une expression ! » s’excuse Zoé disparaissant dans l’étroit couloir qui la reconduit à son service.

Une expression ! Classé dans les 100 plus beaux films du monde ! Sophie colle le passe magnétique sur le petit aimant du distributeur de boissons et appuie sur la touche « Chocolat fort plus plus ». Un gobelet dégringole de travers. L’épais liquide brun s’écoule, terminant sa course par un jet de mousse qui a pour effet de mettre au garde-à-vous le godet récalcitrant.

« Brève rencontre »... David Lean, 1945. Ce film, Sophie l’a vu à l’âge de 4 ans et a toujours pensé qu’il avait inspiré sa vie.

Laura, femme au foyer en banlieue, raconte son histoire en voix off tandis qu’elle passe une soirée banale avec un mari occupé à des mots croisés. Elle imagine, sur une musique de Rachmaninov, qu’elle lui confesse la liaison qu’elle a eue avec Alec, un jeune médecin.

Sophie, deux enfants, une maison fleurie, des voisines caquetantes, un tendre mari et... une histoire d’amour avortée avec Gil, journaliste au quotidien local. Une vie presque terne entre travail, courses, devoirs, dimanches gris et cinéma pour toute distraction.

Sophie et Gil étaient tombés amoureux en douceur. Elle avait aimé son caractère fiévreux et passionné. Lui avait été conquis par les coups d’accélérateur qu’elle donnait à la vie.

Comme Laura, Sophie ne savait pas que les gens ordinaires pouvaient être en proie à de violentes passions. Le sens du devoir avait pourtant été le plus fort. Mariés chacun de leur côté, Gil avait saisi l’opportunité de partir quelques années à l’étranger, comme le médecin du film...

Un brouhaha de chansons tire Sophie de sa rêverie. Les gars des espaces verts, entre deux plantations de pensées hivernales, viennent se réchauffer en sifflotant, s’appliquant à crotter la moquette.

« Hello ! Le soleil brille brille briiiiiiiiillle ! Hello....»

« Ah non ! » leur oppose Sophie. « Brève rencontre oui, mais pas Le jour le plus long ! »

PRIX

Image de 2014

Thème

Image de On a lu le film
32

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Oui, le rêve est un exutoire contre la banalité de la vie mais il est nécessaire qu'il ne l'empoisonne point ! Bravo, Maryse, pour ce texte très poétique remettant en mémoire un petit chef d'oeuvre. Vous avez mon vote. (Une petite remarque : Hello le soleil brille, n'est pas Le jour le plus long mais le Pont de la rivière Kwaï)
J'ai un fauteuil qui, à l'instar du buffet de Rimbaud, aime raconter des histoires. Si vous désirez l'écouter, c'est ici : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/le-fauteuil-rimbaldise

·
Image de Maryse Battistuzzi
Maryse Battistuzzi · il y a
Merci cher Jean, je vais aller faire un tour sur votre page. Pour info "Hello le soleil brille" se trouve dans les deux films :)
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Mille excuses, Maryse, je ne l'ai pas remarqué. Il va falloir que je me repasse "Le jour le plus long", cette immense chef d'oeuvre ! Un grand merci à vous d'être venue vous prélasser dans mon fauteuil !
·
Image de Maryse Battistuzzi
Maryse Battistuzzi · il y a
Et plus si affinités... ! Je suis la reine des gaffes : http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/je-vous-parle-d-un-temps-2
·
Image de Simone Rouger
Simone Rouger · il y a
Moi aussi j'ai vu ce film que j'ai adoré.... Merci d'en reparler :)
·
Image de Maryse Battistuzzi
Maryse Battistuzzi · il y a
merci Simone. :)
·
Image de Marysa
Marysa · il y a
Une bien belle histoire...
·
Image de Miss Free
Miss Free · il y a
Une très belle histoire de cinéma +1
·
Image de Maryse Battistuzzi
Maryse Battistuzzi · il y a
Merci :)
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

Cécile, ma Cécile, pourquoi veux-tu que je participe à ce concours, moi qui déteste le bruit, moi la reine de la boule Quies ? Si encore tu me proposais d’écouter la pluie tomber, le feu ...