Blowin’ in the Wind

il y a
2 min
148
lectures
114
Qualifié

Trois étapes dans ma vie de fonceuse: Les métiers de l'habillement: une passion. Puis la réalisation d'un rêve: des études universitaires avec une licence d'Histoire à la clé. Enfin, les  [+]

Image de 1ère édition
Image de Très très court

Il suffit de vivre les fenêtres ouvertes.
Le moindre souffle, selon les heures ou les saisons, vous apporte un message.
Très avance sur les beaux jours et exagérément matinal, vous le lui direz de ma part madame la brise, le merle en recherche d’épouse module ses accents.

Sur un zéphyr printanier, les quelques notes fluettes et ciselées du canari.
Ai-je ce matin oublié de les ouvrir ces carreaux, avant de repartir vers ses destinations estivales, le rouge-gorge esquisse un battement de minuscule tambour.

Aujourd’hui, ce n’est pas dimanche, d’un lointain campanile arrive un appel. Le vent a forci. On peut reconnaître la cloche de l’édifice qui domine la ville. Sur le souffle puissant du Mistral, le son traverse l’espace pour apporter le carillon des joies. Un mariage sans doute et s’il s’agissait du fantôme de Dom Balaguère ? Il croit encore entendre la sonnette de Garrigou, drelin, drelin, qui s’agite de plus en plus vite pour l'inciter à s’attaquer au banquet de Noël . Mort d’indigestion et condamné à errer dans l'au delà en pénitence de sa gourmandise, il n’a pu se résoudre à quitter sa région natale.

Il arrive que ce souffle phénoménal qui porte un nom de poète et capable de nous épuiser des jours durant, dévale le sommet du Ventoux. Lorsque il atteint sa pleine puissance, il se peut même que parvienne depuis la gare d’Avignon et jusqu’en haut de l’avenue de la 2 eme DB le roulement du TGV. Une tonalité chargée d’images. Le train a-t-il sifflé trois fois ?

De tous les messages de ce vivant élément qui nous parle de la façon la plus tendre à la plus impérieuse, il s’en trouve une qui emprunte tous les courants. En cette fin d’après-midi, une mélodie discrète s’échappe d’une issue proche.
De la demeure d’un musicien, en cette tombée du jour, des notes s’envolent. Un harmonica rythme l’arrivée de la nuit. Son répertoire country laisse entrevoir les souvenirs de films cultes tels Red River Valley.
Sur les accords de l’instrument, entre un type plein d’assurance, élégamment vêtu. Il ne s’agit sans doute pas du premier aventurier venu. Que cherche-t-il ? Sa mise représente-t-elle toute sa fortune ? Dans ce cas, les cartes à jouer tapissent ses poches. La rumeur du saloon semble s’arrêter un instant. Toutes les têtes, coiffées de leurs feutres tout neufs ou usés se tournent vers lui, du riche fermier au « cow-boy ». Sans oublier les dames.
La plus belle porte la robe arrivée de la grande ville par la diligence de ce matin. Son décolleté dévoile généreusement ses appâts. Leurs regards se croisent. Ah ! manifestement, ils ne sont pas étrangers l’un à l’autre.
Amis, amants devinez ce qui se passe entre eux ? Le shérif, étoile en avant se tient prêt. On se calme !

« Oh ! My darling Clémentine » changement de registre. L’harmonica module ses altérations. Voici une jeune fille en fleur.
Comment peut-il bien être ce musicien ?

De l’univers du western, du cinéma, à celui du réel, un son, une seule bouffée suffit pour porter les nouvelles et renseigner sur l’état du monde.
C’est l’heure du JT. Il n’est pas nécessaire d’ouvrir toutes les lucarnes. D’une terrasse à l’autre, un courant d’air vous apporte ce que vous avez besoin de savoir... ou pas !

Les fluides ascendants capables de vous réveiller en joie grondent parfois. Il ne s’agit pas toujours d’orages spontanés. Quand de sourdes rancunes trouvent à s’exprimer, il suffit de fermer, un instant, les issues pour ne surtout pas entendre des scènes de ménage ! Hum, mais comme cela sent bon par chez eux. S’ils écourtent leur dispute, l’heure de la réconciliation arrivera autour de la table.

Dans les jardins méridionaux, il n’est pas rare de voir fleurir ces plantes ornementales qui attendent la fin du jour pour libérer leur fragrance. À l’heure où s’épanouissent ces vivaces au parfum de miel que l’on appelle les belles-de-nuit, la brise se charge de réveiller de lointains souvenirs de vacances. Mais voilà qu’approche l’heure d’aller se mettre au lit.
On voit s’ouvrir plus grandes baies et fenêtres, un léger bourdonnement commence puis s’amplifie, devient chant, sifflets, bravos. Les interpellations se transforment en refrains. Qu'en serait-il au matin ?

Qu’il fait bon de vivre les fenêtres ouvertes sur l'horizon et d’entendre le message porté par les tourbillons aériens...
« Et la réponse est dans le vent » *.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour rendre à César ce qui est à lui, vous avez pu voir une évocation des trois messes basses de Daudet et l’évocation d'une chanson culte de Bob Dylan

114

Un petit mot pour l'auteur ? 75 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Nicolas Auvergnat
Nicolas Auvergnat · il y a
La prosodie des instants... Fameux!
Image de Mireille Bosq
Mireille Bosq · il y a
Flatteur et agréable à entendre. Merci !
Image de Liam Azerio
Liam Azerio · il y a
Une recherche de rythmes, ébouriffant :)
Image de Mireille Bosq
Mireille Bosq · il y a
J'adore quand mes histoires qui ont dépassé les dates des concours ne sont pas oubliées. Merci
Image de Paul Marie
Paul Marie · il y a
que de references pour moi, gardois et amateur de westerns, j'ai fredonné red river valley, merci mireille !!
Image de Mireille Bosq
Mireille Bosq · il y a
Un fin connaisseur je vois !(sourire)
Image de Marie Quinio
Marie Quinio · il y a
Un grand bol d'air, ce texte, Mireille !
Image de Mireille Bosq
Mireille Bosq · il y a
Après cette longue période d'enfermement, l'air fait du bien n'est-ce pas marie?
Image de Claire Dévas
Claire Dévas · il y a
Je découvre, mais un peu tard, ce bien beau texte. Je partage donc pour compenser :-)
Si le coeur vous en dit je vous invite dans mes mots :
`https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/a-lombre-de-sa-devotion

Image de Mireille Bosq
Mireille Bosq · il y a
Il n'est jamais trop tard pour lire ! Et toute visite m'est agreable. Merci.
Je vais aller vous rendre visite.

Image de DEBA WANDJI
DEBA WANDJI · il y a
Vous avez la maîtrise de votre sujet tel un maître. Bonne continuation Mireille!
J'aime et je vous invite à découvrir mon texte en course pour le prix jeunes auteurs https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/etoile-perdue-2
N'hésitez pas de laisser vos impressions en commentaries. Merci!

Image de Mireille Bosq
Mireille Bosq · il y a
Merci pour ces gentilles pensées. Je suis passée vous lire.
Image de Brandon Ngniaouo
Brandon Ngniaouo · il y a
Bravo à vous Mireille. J'ai apprécié ce moment passé à vous lire.
Vous-avez ma modeste voix.
Je vous prie de me soutenir en allant voter pour mon texte en compétition pour le prix des jeunes auteurs.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-chose-11 J'adorerais également lire vos commentaires avisés qui m'aideront à me parfaire.

Image de Mireille Bosq
Mireille Bosq · il y a
Grand merci pour votre voix, aucune n'est modeste. J'irai vous lire avec plaisir
Image de Tarek Bou Omar
Tarek Bou Omar · il y a
Bonsoir Mireille, je vous soutiens avec ma voix :). Si vous avez un peu de temps, je vous invite à découvrir mon texte en compétition pour le Prix des jeunes écritures : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-soleil-s-eteint-sur-mon-destin-1?all-comments=1#fos_comment_comment_body_4242995. Bonne chance :).
Image de Mireille Bosq
Mireille Bosq · il y a
Très agreable visite. Merci. Et je vais aller vous lire.
Image de cendrine borragini-durant
cendrine borragini-durant · il y a
Oh, les belles de nuit de mon enfance (j'ai grandi à Grasse). Vos courants aériens (de la brise au mistral) m'ont fait voyager à travers tant de destinées humaines que je ne suis pas certaine d'atterrir un jour. Votre plume, légère, et toute en chatouillis délicats, éveille de bien agréables sensations. :-)
Image de Mireille Bosq
Mireille Bosq · il y a
Vous avez un don descriptif très prometteur. Je vous remercie pour ces propos aimables.
Image de Poulpe perdu
Poulpe perdu · il y a
Magnifique!
Texte croustillant et captivant. Ça m'a séduit<3
Bravo pour votre belle plume.
J'en profite pour vous invitez à découvrir mon texte en finale: https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/une-guerre-mondiale-s-annonce
Bonne continuation^^

Image de Mireille Bosq
Mireille Bosq · il y a
Plume pour plume, j'échangerai sur la vôtre!