2
min

268 lectures

17

Qualifié

Mois de mai.
Bleu turquoise. Là bas, où tu es, il fait déjà nuit.
Ici, c'est l'heure où le soleil vient tout juste de tirer sa couette. Les hirondelles s'excitent comme nos enfants avant d'aller se coucher. Il fait encore bleu. Mais pas bleu nuit, et le vent, courbant l'échine, laisse le sommet des arbres respirer un peu mieux. La demi-heure que j'adore. Qui n'appartient qu'à l'ouest. Qui oblige à renfiler une veste et défiler les pulls mal tricotés de nos pensées !

Bleu pétrole. Le jour s'est engourdi. Les hirondelles cherchent leurs nids, calmées par la douce odeur obscure de la nuit qui pointe le bout de son nez. Les étoiles tentent une percée dans un ciel immaculé. Allongé dans l'herbe, on croit enfin à l'été. On rêve à demain quand un rayon de soleil soulèvera un bout de couette et nous ramènera de la façon la plus délicate à la réalité. Un soleil sans brume. Une couette sans nuage.

Bleu cendre. Il fait gris à s'y méprendre avec un ciel d'orage. Pourtant un silence de plomb envahit les alentours que l'on distingue de moins en moins : c'est la cour de l'école qui disparaît, son saule puis son cyprès... la maison du voisin d'en face... la pelouse... puis enfin... la terrasse.

Bleu bitume. Les grenouilles tentent de nous convaincre qu'il fait chaud à travers quelques « coâsse »... mais c'est mort ! Ici ce n'est pas le sud ! Les menu minutes qu'il nous reste avant le noir nous font frémir les épaules et grumeler la peau à travers les épaisseurs. Tout le monde est rentré. Alors je rentre. Et je réalise qu'il m'a fallu bien plus que la vénération de cette demie-heure pour venir vivre et rester dans ce pays qui m'a coûté mon sud.
Monsieur « mon-amour », mon sud avant le jour, je t'aime.

Bleu nuit. Sombre. Piqué d'étoiles. Les arbres sont des ombres et la terrasse une toile. Noire. La nuit. Elle est là. Je la fuis. Puis la retrouve. Je suis incapable d'aller me coucher sans une réponse de toi. Sans un verbe auquel me raccrocher. Je suis seule. La nuit me le rappelle. Et je sais que chaque matin me renouvelle. Mais jusqu'à quand ?
Alors je me blottis et m'endors enfin.

Bleu ciel. Le matin qui éveillera les hirondelles, enveloppera les grenouilles, dévoilera la pelouse et les arbres de la cour de l'école.... Je ne peux vivre sans toi, sans matin que l'on attend, inconscient dans son sommeil.

Bleu immaculé. Je voudrais vivre longtemps dans ce perpétuel endormissement mais sais très bien que tout a une fin. Et qu'elle est proche. Que je la sens. Qu'elle succède inévitablement au bleu cendre, au bleu bitume, au bleu nuit, sans matin. Je n'ai pas peur et ça m'inquiète. J'ai conscience d'une fin précoce mais reste muette. Bien sûr je n' écrirai pas ça ! A personne. Pas même à toi. Bien sûr je le garderai pour moi ! Bien sûr je ne provoquerai aucune fin ! Elle est là. Simplement. Comme je suis née en plusieurs fois. Je mourrai en plusieurs fois. Je sais qu'à partir de maintenant, j'entame la fin.

PRIX

Image de Eté 2016
17

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Dany
Dany · il y a
Bleu c'est aussi la couleur du ciel de Provence surtout lorsque le mistral souffle. Bleu : bravo pour l'écriture.
·
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
Jaime beaucoup ton hymne pour le bleu. Très bien écrit. Je vote Tilee auteur de "transparence" catégorie poésie.
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Un camaïeu de bleus à l'âme et au cœur. L'absence dont on ne se remet jamais.
·
Image de Elise Lambert-Navy
Elise Lambert-Navy · il y a
camaïeu de l'âme et bleus au coeur ! l'absence, on ne s'en remet jamais mais on devient avec ! on se transforme ! parce l'important c'est de vivre la suite quand même !
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Heureusement oui !!!
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Passer après Lulla, c'est très difficile! Le bleu est ma couleur préférée. Ca ne veut rien dire et pourtant... Je l'ai vérifié (ou je m'en suis inspiré) plusieurs fois dans ma vie. Toutes ces nuances ou même références m'ont beaucoup plu.
Merci et Bravo!
Cécel!

·
Image de Elise Lambert-Navy
Elise Lambert-Navy · il y a
C'est la nuance qu'il fallait lire ! Merci pour cette bleue sensibilité !
·
Image de Lulla Bell
Lulla Bell · il y a
Tout simplement....je n'ai pas de mots....cela me ressemble, j'ai cru lire une autre écriture de ma nouvelle dont j'ai mis un extrait sur ma page "Alone autopsie d'une solitude" : le même rythme, des phrases courtes, des mots posés-là et qui vous frappe en pleine figure... mon mari avait quitté mon sud pour le nord et moi je me morfondais. Aujourd'hui j'ai quitté mon Sud, je vis vers le Nord, je l'ai quitté par force, pour des raisons que je ne dirai pas là mais c'est aussi parce que c'est ma fin, la fin de mon histoire. Je vis chaque mot que vous écrivez, mon poil se hérisse ! Je pense à mes matins à regarder le soleil se lever, entre ciel et mer, aux pépiements d'oiseaux, au stridulement des cigales, au bleu de la mer, au bruit des vagues, l'odeur tiède de l'été même au printemps, même en hiver on sent l'été dans notre sud.... Voilà j'y suis avec vous et avec vous je finis ici, dans ce voile sombre où la pluie mouille mon visage pour masquer mes larmes... Mon vote Elise et permettez-moi de vous inviter sur ma page. Lulla Bell
·
Image de Elise Lambert-Navy
Elise Lambert-Navy · il y a
vous écrivez comme vous ressentez Lulla! Et vous avez cette chance de toucher l'être lecteur par la magie de vos mots! Les fées des lettres et celles des émotions se sont peut-être données rendez-vous au dessus de nos berceaux! Allez savoir... A très bientôt!
·
Image de Pascal
Pascal · il y a
Du bleu plein les yeux. Mon vote.
Si le cœur vous en dit je vous invite à visiter ma page et soutenir les poèmes qui vous plaisent. Merci.

·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Un beau récit bien mené! Bravo! Mom vote!
Mes deux œuvres, BAL POPULAIRE et ÉTÉ EN FLAMMES , sont en lice
pour le Grand Prix Été 2016. Je vous invite à venir les soutenir si le cœur
vous en dit, merci! http://short-edition.com/oeuvre/poetik/bal-populaire
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/ete-en-flammes

·
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
C'est magnifique, sensible, sincère, ça sonne juste. J'aime beaucoup.
·
Image de Elise Lambert-Navy
Elise Lambert-Navy · il y a
trop d





pas trop d'adjectifs svp! ils me touchent trop ! merci pour votre sensible commentaire qui en fait de même!

·
Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
je soulève doucement ma couette "bleu Klein", passe ma main et appui sur yes !
·
Image de Elise Lambert-Navy
Elise Lambert-Navy · il y a
et moi sur "merci" même si aucune touche de ce clavier "azertiesque" n'y est consacrée... ça devrait !
·