Blanc

il y a
1 min
48
lectures
1

J'ai toujours aimé écrire et depuis que je suis en âge de coucher sur le papier ce qui me passe par la tête je n'ai cessé de le faire. Pour moi c'est comme respirer si je n'écris pas je ne vis  [+]

A travers le rideau, un rai de lumière tombait sur le lit.
Le blanc sur la couverture bleue indiquait un chemin.
Du bleu, du blanc, du bleu,le chemin ondulait sous la brise.
Dans cette chambre au rideau tiré où la pénombre régnait,
le blanc faisait tâche ; il tranchait.
J'imaginais que le blanc était constitué de milliers de bulles légères et duveteuses qui s'entrechoquaient.
Comme un fil d'argent qui me reliait, me tirait vers l'extérieur, vers cette lumière brûlante.
Je m'abandonnais.

1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,