2
min

Black Mirror

Image de Vincent Lahouze

Vincent Lahouze

1141 lectures

52

Miroir, mon beau miroir, dis-moi qui est la plus mince?)

Chaque soir, la même question. Chaque soir, la même réponse. Chaque soir, elle a la gorge nouée, l'âme mise à nue, elle fixe l'Etrangère qui la dévisage du regard. Chaque soir, le temps s'arrête, elle s'arrête de respirer et l'air devient palpable, il s'infiltre, épais, lourd et pesant, elle sent la culpabilité qui suinte et dégouline à travers chaque pore de sa peau. Le dégoût la ronge, la peur la dévore et elle pourrait presque sentir crisser sous ses doigts les miettes de son esprit qu'elle sème depuis des mois sur le chemin de son histoire sans faim.

(Miroir, mon beau miroir, dis-moi qui est la plus mince?)

Et chaque soir, elle se nourrit de ses larmes devant son propre reflet, devant les photos des magasines papiers et sourires glacés, devant les chiffres de la balance qui s'incrustent sur sa peau, qui dansent sous ses paupières comme un tatouage honteux mais nécessaire. Et chaque soir, elle s'immole sous le jet brûlant ou glacé de la douche, dans la salle de bain, pendant des heures, persuadée que l'érosion de l'eau creusera sa peau et fera apparaître ses os.

Chaque soir, elle pleure mais en silence, elle se meurt mais en silence.

Flash Back.

(Tout avait si bien commencé mais tu sais comment c'est, il suffit d'une remarque anodine, l'envie de plaire à la personne que l'on aime, l'envie de ressembler à ses idoles, à celles qui se pavanent dans les pubs, dans les journaux, celles qui vendent leurs corps pour un yaourt, un parfum ou une voiture, alors tu te regardes dans la glace et tu te fais pitié, tandis que tu te sens noyé dans la graisse, tout avait si bien commencé mais tu sais comment c'est, tu commences à jouer avec la nourriture, à la disperser dans ton assiette, pour donner l'illusion de, tu ris, tu parles, tu cries, pendant que ta fourchette danse dans le creux de ta main, mais tu ne manges pas, tu ne manges plus, tout avait si bien commencé mais tu sais comment c'est, il y a ton poids qui descend et il y a ton estime de soi qui remonte, tu manges une pomme de temps en temps dans la journée, tu bois de l'eau, tu bois du thé, tu te sens bien, légère, purifiée et les étoiles dansent devant tes yeux, tout avait si bien commencé mais tu sais comment c'est, tu en veux toujours plus alors tu donnes encore moins, tes cernes se creusent et ça te donne le sentiment d'être mystérieuse, belle, héroïne d'une vie que personne ne peut comprendre, ton ventre ne te parle plus, seul le silence te répond, tandis que tu flottes dans le brouillard et dans tes vêtements, tu te sens bien, légère, épurée, transparente, tu voudrais danser avec la poussière, ne plus rien ressentir, être libre, tout avait si bien commencé mais tu sais comment c'est, les mains qui s'agrippent à la faïence des toilettes, les doigts au fond de la gorge, se vider lentement, rapidement et sans bruit, presque religieusement, comme une offrande, comme une gerbe de fleurs mortuaires, car après tout, tu es morte hier, tu es morte aujourd'hui, tu seras morte demain)

(Miroir, mon beau miroir, dis-moi qui est la plus mince?)

Chaque soir, la même question. Chaque soir, la même réponse. Chaque soir, elle pleure mais en silence. Chaque soir, elle se meurt, mais en silence.

Jusqu'à quand?
52

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Loïs Jo
Loïs Jo · il y a
Très réaliste.
·
Image de Valérie Legrosdidier
Valérie Legrosdidier · il y a
Splendide !
·
Image de MAR
MAR · il y a
Magnifique. ..comme souvent
·
Image de Kris La Réunion
Kris La Réunion · il y a
un regard toujours juste sur la réalité de nos vies.
·
Image de Doune Plus
Doune Plus · il y a
Scotchée comme bien souvent ...
·
Image de Jarrié
Jarrié · il y a
Description réaliste d'un phénomène bien d'actualité.Bien écrit et décrit.
·
Image de Delphine Laurence
Delphine Laurence · il y a
Bref, précis, concis, impactant et si proche de la réalité ! A travers ce texte , je ressens une profonde sensibilité et empathie : Merci !
·
Image de Démange
Démange · il y a
Perçant et émouvant.
·