3
min

Bienvenue au domain MC Alister

Image de Linaka

Linaka

160 lectures

81

L'impact des gouttes sur le métal des gouttières de la demeure résonnait. Il y régnait un silence pesant. La maison grinçait et craquait de toutes parts. Les derniers habitants étaient une femme et sa fille, elles dirigeaient cette maison depuis des générations. La maison tombait en délabre. Cette demeure n'était pas de celle que l'on recherche mais c'était elle qui vous trouvait. A l'origine, il s’agissait d'une maison bourgeoise de belle allure des années 1700. Elle avait à mainte et mainte reprise été utilisée comme maison de retraite, hôpital militaire d'urgence et centre psychiatrique.
Un beau matin, Abby et Ashley quittent leur petit village du nord de la France pour se rendre en Écosse où l'une de leur amie va se marier avec un jeune et bel Écossais. Les deux jeunes filles sont très excitées à l'idée de ce voyage. Elles prennent le ferry à 8 heure du matin direction Portsmouth. Une fois arrivées en Angleterre, Abby loue une voiture pour se rendre en Écosse. Elles vont avoir entre 8 heures et 9 heures de route pour arriver à Greennoch. Après plus de 7 heures de route, les jeunes filles arrivent dans la campagne écossaise. La fatigue commence à se faire sentir et nos amies semblent être perdues. Elles décident alors de se trouver un hôtel pour la nuit. A partir du moment où Abby et Ashley se mettent à la recherche d'un lieu où dormir, un brouillard épais se met à tomber. Au détour, d'un bosquet d'arbres apparaît une grande maison, derrière une barrière en fer forgé au-dessus laquelle on pouvait lire "Domaine MC Alister" et en dessous sur une pancarte en bois on pouvait lire "Pension de Famille". Les filles rentrent dans la propriété et arrivent devant la porte sur laquelle est fixé un magnifique heurtoir à tête de lion. Abby attrape l'anneau et frappe. Le bruit résonne. Une femme d'une cinquantaine d'années ouvre la porte, elle est vêtue d'une robe noire du début du siècle. Elle invite les deux jeunes femmes à entrer. Elle se rend derrière un comptoir et attrape des clés fixées sur un tableau. Elle prend la clé de la chambre 6. Une adolescente descend l'escalier situé à droite du comptoir, elle prend la clé tendue par sa mère et conduit les deux amies à leur chambre. Tout cela se fait dans un silence quasi total, seuls quelques mots sont prononcés « suivez moi, votre chambre, au revoir ». Abby et Ashley répondent juste un merci. La chambre est sombre, Abby se rend à la fenêtre et pousse les épais rideaux noir, elle tousse à cause de la poussière. Dehors la nuit tombe très rapidement. Ashley se rend dans la partie salle de bain de la chambre, elle tourne le robinet du lavabo et un liquide teinté rouge brique sort alors du conduit. Elle crie. Ensuite, l'eau devient claire. Les filles finissent par aller se coucher. A minuit, une horloge retentit, sortant Abby et Ashley de leur torpeur, elle sonne 13 fois. Le plancher se mit à craquer au-dessus de leurs têtes, des bruits de pas. Les filles appellent la réception pour demander à ce que le bruit cesse. On les informe qu'il n'y a personne dans la chambre au-dessus que c'est juste l'âge de la maison. Une chanson se met à résonner dans le couloir « Ring a round the rosie, na na.... ». Abby ouvre la porte et voit une petite fille d'environ 5 ans partir en courant. Elle décide de la suivre l'enfant qui disparaît devant la porte de la chambre 9. Ashley rejoint Abby dans le couloir, elles descendent à la réception et personne. Elles sonnent, une ombre passe derrière elles, les filles se retournent et rien. Lorsqu'elles se regardent à nouveau le comptoir, la propriétaire est là. Abby et Ashley sursautent. Madame MC Alister leur demande ce qu'elle peut faire pour ceux. Elles parlent du bruit et de la petite fille. Pour les rassurer la femme leur montre qu'il n'y a personne. De retour dans leur chambre, elles trouvent une boite en bois sur leur lit. A l'intérieur, il y a des photos dont celle de la fillette. Au dos de la photo, une date est inscrite 1894. Ashley lâche la photo et crie. On gratte à la porte, les objets de la pièce se mettent à bouger. De la fumée noire passe sous la porte. Les filles hurlent, l'horloge sonne encore et encore et encore. La chanson revient et se rapproche. D'un coup le silence règne à nouveau quelques instants avant que des cris retentissent. Abby et Ashley ré-ouvrent les yeux qu'elles avaient fermé de peur, elles sont dans la voiture devant le portail de la propriété. Il est 6h30 du matin. Elles se regardent le souffle encore court. Elles finissent par reprendre leur route vers Greennoch encore sous le choc. Ont-elles été dans cette maison ou ont-elles rêvé ?

PRIX

Image de 2017

Thèmes

Image de Très très court
81

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Dany Guyot
Dany Guyot · il y a
Quelques frissons ... Et du suspense
·
Image de Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
Une nuit mouvementée et pleine de frayeur pour ces jeunes filles, pour qui le surnaturel s'invite entre rêve et réalité ! Mon vote, Linaka ! (tardif certes, mais il y avait tant à lire . . .)
·
Image de Linaka
Linaka · il y a
merci
·
Image de Poupette
Poupette · il y a
contente de me retrouver dans la voiture devant le portail ; je commençais à transpirer ...sueurs froides! mon vote
·
Image de Linaka
Linaka · il y a
merci
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un jolie remake de la maison hanté en Ecosse avec cerise sur la gâteau, une gamine de cinq ans se promène nuitamment dans les couloirs et disparaît. A la question posée en fin de texte, je choisirai l'option rêve ! Quoique ! Bravo, Linaka. Vous avez mon vote.
Vous avez apprécié certains de mes écrits. J'en ai un nouveau pour le fun et le rire : http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/beee (en finale)

·
Image de Linaka
Linaka · il y a
merci
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Bonjour Linaka ! Vous avez apprécié Bêêê, et je vous en remercie.J'ai un sonnet en compétition été avec de bons retours de lecture : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/tarak si cela vous tente !
·
Image de Claire Dévas
Claire Dévas · il y a
Ah belle idée que je découvre Apres la bataille mais qui m'a beaucoup plu :-) merci pour ce dépaysement :-)
Je vous invite à venir rencontrer mes personnages cherchant toutes deux à sortir de l'anonymat :-)
Votre visite leur ouvrira la porte de l'espoir :-)
http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/jeanne-et-le-prete-plume
http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/sortie-de-l-ombre

·
Image de Linaka
Linaka · il y a
merci
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une belle histoire pleine de suspense ! Bravo ! Mon vote ! Mon œuvre,“Kidnapping”, est en Finale pour le Prix Court
et Noir 2017. Je vous invite à venir la lire et la soutenir si le cœur
vous en dit. Merci d’avance !

·
Image de Linaka
Linaka · il y a
merci
·
Image de Zérial
Zérial · il y a
la maison hantée, brrrrrrr!
·
Image de Linaka
Linaka · il y a
merci
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Bonsoir un sujet que j'aime beaucoup et un supplice. Jusqu'au bout rêves ou réalité bien construit mon vote
·
Image de Linaka
Linaka · il y a
Merci
·
Image de Mélany Boivin
Mélany Boivin · il y a
Un sujet riche en suspense et une finale intéressante. Mes votes ! Je vous invite à votre tour, si le cœur vous en dit, à visiter "La Forêt" au http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/la-foret-8 Bonne lecture !
·
Image de Linaka
Linaka · il y a
Merci, j'irai vous lire
·
Image de Philshycat
Philshycat · il y a
Bien construit ! En compétition : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/ecureuil-furtif
·
Image de Linaka
Linaka · il y a
Merci, J'irai vous lire.
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur