3
min

Bientôt, le monde m’appartiendra !

Image de Louise Calvi

Louise Calvi

248 lectures

182

Depuis que je suis né, en 1995, on me bourre la tête d’architectures. Toutes plus complexes les unes que les autres. Car la construction, voilà ce que mes parents avaient en tête pour moi comme chemin d’accès à la notoriété. Ils n’ont eu de cesse de me l’inculquer. Et comme j’étais un enfant surdoué à la mémoire vive, je me suis mis au travail.

Mes frères ainés ramaient un peu à faire ce qu’on attendait d’eux. Ils ne partageaient rien, même pas leurs disques et passaient leur temps à rêver chacun à leur fenêtre. Ce qui ne facilitait pas la communication dans la famille. Mes parents perdaient un temps fou à leur faire accomplir les plus simples tâches. Il faut bien reconnaître, à la décharge de ma fratrie, qu’ils trainaient comme un boulet l’héritage de la vieille société des sixties, celle du temps de Léonard K. Les sixties avaient la réputation d’une époque libre, heureuse mais elle était limitée côté conception d’hébergement.

Quand mes parents décidèrent de fonder leur famille en 1990, ils décidèrent de voir grand et de se créer de nombreuses connexions pour atteindre leur but. Une famille très nombreuse comme leur ami Daniel K qui avait décidé de partir avec sa tribu à la découverte du monde. Ou plutôt à sa conquête puisque sa volonté n’était rien de moins que de voir ses enfants apprendre le métier d’explorateur pour essaimer aux quatre coins de la planète. Cependant, il n’obtint pas leur pleine attention.

C’est ma mère qui eut la bonne carte en main et sut faire prendre la bonne route à notre petit noyau.

De mon côté, je grandissais et apprenait vite. J’investissais la terre par petits morceaux. D’abord les terres amies comme disaient mes parents. L’Amérique, ma patrie de naissance. Tant de choses à découvrir, de réseaux à mettre en place avant de pouvoir aller plus loin. Et tant de bonne volonté de la part de mes compatriotes.

L’Europe m’attirait mais elle était tellement vieillotte. Comment aller aux devants de ses habitants pour qui l’Histoire, la lecture, le patrimoine étaient des incontournables. J’avais appris qu’il existait des tonnes d’archives papier entreposés dans chaque pays qui la composait. Je t’aurais mis ça sous presse, moi !

La Chine, l’Afrique me direz-vous ? Des terres pour explorateurs c’est certain. Mais je ne me sentais pas prêt. Je voulais explorer certes mais surtout m’enrichir. Je laissai à d’autres le soin de préparer le terrain, de mettre en place les câblages nécessaires au développement de ma société. Je reviendrais plus tard. J’en étais certain.

En grandissant, je me suis bâti une tour. Magnifique, noire, brillante, pour que tout un chacun ait envie d’avoir la même. Du haut de celle-ci, j’ai commencé à bâtir mon réseau social. Tout est allé si vite. Dans les années 2000, j’étais déjà très connu et chacun voulait me faire entrer chez lui. « J’irai dormir chez vous » avant l’heure. J’avais à peine cinq ans. Quand je vous disais que j’étais un surdoué !

Comme tous les jeunes, j’étais soumis à des attaques virales. Extérieures et jusque dans ma boite aux lettres. J’ai dû construire des barrières, mettre en place des surveillances. J’ai dû développer des traitements spécifiques pour les annihiler. J’ai eu de telles frayeurs que j’ai inventé la mise en quarantaine obligatoire pour tous les entrants sans visa. Accepter des migrants, oui mais de bons migrants. Pour ceux qui comportaient des caractéristiques dangereuses, la mort ! Suppression et hop, oubliés !

Il y a eu, et encore aujourd’hui, des tentatives d’intrusion. Certains sont très doués. C’en est devenu lassant. Tous ces voleurs qui croient m’anéantir avec leurs chevaux de Troie antiques et autres bestioles exotiques ne savent-ils pas que j’ai pourtant le meilleur service contre les malveillants ? Même s’ils entrent je les stoppe. J’ai des dossiers à leur sujet. J’ai le choix : les détruire ou les intégrer. Tout dépend de leur caractère à tourner leur veste pour entrer dans mon monde. Je les soumets à mon pouvoir ou ils disparaissent.

Des rêveurs essaient de me contrer et de promouvoir un monde plus ouvert aux autres avec un partage des données, un accès pour tous gratuit aux beautés de cette planète. Les malheureux. Ils n’ont rien compris. Ils vivotent puis s’éteignent. Je ne me préoccupe même pas d’eux. JE serai le nouvel empereur, rien ne m’arrêtera. Alexandre, César, Ramsès, Napoléon n’étaient que des gagne-petit à côté de moi. Ils ne conquéraient que les terres. Avec mon architecture offerte à tous et à bas prix, ce ne sont pas des terres que je conquiers mais des esprits, TOUS les esprits.

Je prends chaque jour plus d’espace dans les familles. J’émets tellement d’électromagnétisme que je brouille le ciel, que j’attire tout à moi. Je suis un gourou. Je grignote les libertés et chacun croit en avoir plus. Mes extensions sont multiples. Toujours plus nombreuses. Mon réseau s’étire en une grande arborescence. Tous deviennent addicts, trouvant toujours un intérêt, si petit soit-il, à entrer dans les fichiers que je mets à leur disposition. Même ces pauvres écrivains en herbe qui tentent parfois des concours. Sans moi, pas de concours, pas d’échanges. Je suis un tordu. Je donne à croire à une utopie et tous me suivent.

Je ne sais pas ce qui animait les explorateurs du passé. Moi, c’est la conquête, uniquement. Je suis puissant et riche. Je vais le devenir encore plus. Je suis une icône.
Le monde sera bientôt à moi. Avec l’accord de ses occupants, pauvres avatars qui ne se rendent compte de rien. Je leur offre des cookies et ils les avalent sans rien dire. Je leur parle un nouveau langage, laissant de côté les anciens dialectes et ils les apprennent plus vite que la lecture ou le calcul. Pas mal pour un petit architecte !

Vous me prenez sans doute pour un fou ? Pourtant, vous lisez mon histoire aujourd’hui ! Je suis là, je vous ai amené jusqu’au texte. Vous me connaissez bien...Explorer !

Vous faites partie de mon empire. Alors...qui est le fou ?

PRIX

Image de 4ème édition

Thème

Image de Très très courts
182

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de michel jarrié
michel jarrié · il y a
Les numéros indiqués figurent avec les textes en publication libres ou non cédés.
·
Image de michel jarrié
michel jarrié · il y a
de fil à aiguille 1) du plaisir à relire ''le futur roi du monde 2)pour le renseignement, P'tit Guste habite au 25 des<>En outre j'ai eu plaisir à écrire des moments de vie réels ou pas :les 4,7et 27.
·
Image de LN26
LN26 · il y a
Hahaha, nous avons eu la même idée en effet ! Je n'avais pas lu votre nouvelle à l'époque et je suis contente de la découvrir maintenant.
·
Image de Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
Un thème très actuel mais j'ai eu, je l'avoue, un peu de mal à m'y retrouver dans la première moitié de votre texte, où les informations fusent mais sans que le fil directeur soit bien clair, pour moi du moins. Ensuite le propos est limpide et devient beaucoup plus intéressant car il suscite réflexion. Mon vote
Et je vous invite à découvrir mon petit dernier : " Imparfait " !

·
Image de Louise Calvi
Louise Calvi · il y a
De la difficulté de se mettre à l'écriture un dimanche matin en temps limité. Merci de votre commentaire qui va m’aider pour la suite et merci de votre soutien. Je vais bien sur aller dès à présent lire l'imparfait.
·
Image de Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
Merci à vous donc et à très bientôt !
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Je dois vous avouer, puisque vous m'avez gentiment demandé mon avis sur votre texte, que la lecture n'a pas été aisée. L'écriture est souple et ronde, l'originalité ne fait aucun doute mais les thèmes pluriels et disparates abondent laissant le lecteur sur sa faim quant à l'intention première même si la fin en assouvit un peu la curiosité.
À mon humble avis, ce TTC gagnerait à être morcelé ou son contraire, "engrossé" pour faire l'objet d'un conte ou d'un roman...

·
Image de Louise Calvi
Louise Calvi · il y a
Merci de votre retour sur ce TTC qui aurait mérité d'être sans doute plus travaillé. C'était ma première pour une matinale. Excercice difficile.
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Pendant que j'étais sur votre page pour les aventures de Lise Rond, j'ai continué avec votre Matinale
Dommage qu'elle ne soit pas en finale, car j'ai bien aimé cette aventure qui jette de petits clins d'œil à ce que nous faisons tous journellement et même aux présents concours... Mon vote tardif. Je n'avais pas deviné le nom du "héros", pourtant je l'avais fréquenté jadis dans mes voyages mais j'ai été infidèle ! Bravo pour cette invention qui prend tout son sens et sa saveur à la relecture !

·
Image de Louise Calvi
Louise Calvi · il y a
Merci de votre passage. Elle méritait d'être plus travaillée car je ne suis pas une pro du champ lexical informatique et je pense que j'aurai pu faire mieux de ce point de vue.
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
C'est en effet une nouvelle sur l'informatique qui a gagné l'un des deux prix du jury sur un thème très ressemblant mais la vôtre n'a pas démérité.
Pour les ttc le jury a été éclectique, contrairement à ses choix en poésie puisque deux poèmes de même veine érotique ont été primés par le jury, un choix uniforme pour le moins surprenant qui selon moi ne fait pas justice à la grande diversité d'inspiration que permettait le sujet de la matinale. Des goûts et des couleurs ainsi que des modes on ne discute pas ...
Moi aussi aprés avoir posté mon texte j'ai regretté de ne pas l'avoir davantage fouillé, c'est le propre des épreuves en temps limité que de susciter des remords. Ceux et celles qui ont posté un haiku n'ont pas dû avoir ce problème de manque de temps à l'issue des 6 heures et sont presque tous arrivés en finale, cherchez l'erreur ... Très bonne année 2017 à vous Louise sous le signe de l'écriture et de l'inspiration !

·
Image de Lecrilibriste
Lecrilibriste · il y a
Très original comme explo !
·
Image de Louise Calvi
Louise Calvi · il y a
Très contemporaine effectivement. Merci
·
Image de François Duvernois
François Duvernois · il y a
Parcours d'un explorateur contemporain. Histoire originale et très riches. Mes votes.
·
Image de Louise Calvi
Louise Calvi · il y a
Merci à vous d'avoir participé à l'aventure
·
Image de François Duvernois
François Duvernois · il y a
On ne pas refuser l'aventure.
"La crique des Pierres Tombées" est en finale. Vous avez voté une première fois. Vous pouvez remettre un bulletin dans l'urne si vous aimez encore. Merci.

·
Image de Louise Calvi
Louise Calvi · il y a
J'y vais de ce pas. Quand on aime on ne change pas d'avis ensuite. :):):)
·
Image de Fabienne Bruchig
Fabienne Bruchig · il y a
Après B.B. is watching you, L.C. nous manipule? C'est une exploration très originale et dangereuse que vous nous proposez, bravo pour l'idée peu éloignée de la vérité !
·
Image de Louise Calvi
Louise Calvi · il y a
Merci à vous.
·
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Derrière tous ces bits, tout ce système binaire, tout ces cookies, se trouve d'abord un hêtre humain et je vote pour ce dernier.
·
Image de Louise Calvi
Louise Calvi · il y a
Une forêt inextricable voulez-vous dire ?
·
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Tout à fait.! Une forêt de fils, d'ondes et de fréquences......:-)
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur