Beaujolais nouveau

il y a
1 min
347
lectures
168
Qualifié

Saint-Maur, jeune dans sa tête... croit aux fantômes - du moins ceux qu'il croise dans ses écrits. . Passionné de tout, mais surtout de sa femme !... Sous son vrai nom (il en a un) il a déjà  [+]

Image de Été 2018
Je t’ai parlé de mon fils ? Oui, à la tienne Francis. Non il n’a pas pu venir. Il a dix huit ans. Bonsoir Monsieur le Directeur. Un vrai gaillard. J’en suis fier, oui très fier. Et puis gentil avec ça, toujours prêt à aider. Non pas trop quand même. Pas plus haut que le bord. Merci. Il faut que je rentre après ça. Oui. Mon fils. Et puis avec sa mère, toujours aux petits... excuse-moi, tchin tchin Georges, oui ! les yeux dans les yeux, à toi aussi... soins, aux petits soins avec sa mère. Hmm, encore un peu jeune, mais il a déjà du corps. Oui mon fils, tout juste dix-huit ans et il me dépasse oh... tiens salut Jacques, je ne savais pas que toi aussi... bien de deux têtes. Pour le regarder en face je dois monter sur un tabouret. Oh non ! pas avec vous patron... merci beaucoup. À la vôtre aussi... mon fiston, s’il me voyait. Juste un petit dernier alors... dix huit ans, je te l’ai pas déjà dit ?... Ah bon, il voudrait bosser dans l’électrique... ou non, attends... l’électrotechnique ! Non... regarde l’heure !... Non, ou alors pas autant, sûr les cacahuètes ça fait tout passer. Non, je sais, c’est ça, c’est l’électronique. Pas vu grandir. Plus grand que moi ? Mon petit ? D’au moins deux têtes maintenant !... enfin j’imagine... Ah, c’était un beau discours... Va pour le coup du destrier... de l’étrier... je me rappelle jamais. Mon fils ? Eh bien quoi mon fils ? Ah oui... et capable de réparer un ascenseur... enfin un qui marche pas... Sûr qu’y peut... enfin... c’est ce qu’y voulait faire... non, je ne vais pas partir sur une patte... à la tienne ! Tu parles on dirait qu’y m’en pousse de partout... et si mon fi... parti... non parti !... mais non, pas dans l’ascenseur ! Avec sa mère !... à l’autre bout de la ter... dix huit... dix-huit ans... enfin je crois... pour l’ascenseur... je sais pas... partis tous les deux... deux trois ans... c’est ça, à la santé des absents... non, j'arrête cette fois ! Eux ?... ah eux ! Je ne les vois plus... ni l'un ni l'autre... plus du tout... mon petit...

Non ! Ce coup-ci j’y vais !...

168

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !