3
min

BAïKAL

Image de F. Chironimo

F. Chironimo

201 lectures

41

La veille:

Il était passé rendre visite à l'ainé de ses fils, cloué au lit par une sciatique récalcitrante.
—Tu as vu le toubib au moins?
—Ben oui, et avec ce qu'il m'a donné, je devrais pouvoir me lever dès demain... mais tu t'inquiètes de ma santé maintenant? C'est pas trop ton genre, non?
—Ouais... ça doit être l'âge, ou un début de gâtisme...
—Gâtisme alors, parce que pour venir ici à moto par ce temps polaire, faut effectivement être...
—...givré! C'est ce que Rousse-Mary m'a dit ce matin quand elle m'a vu partir!
—Téléphone lui pour lui dire que tu passes la nuit ici, ça va la rassurer; et si tu te souviens que dans un autre siècle tu étais kiné, tu en profiteras pour finir de me décoincer le dos...
—Banco! On fait comme ça... et si tu as des patates et de la viande, je vais même te préparer un bouffement dont tu te souviendras! Je téléphone à Rousse-Mary. Tu as de la Vodka au congèlo?
—Quelle question !!!
Zakouskis, steacks tartares, frites et Colonels au dessert, le tout accompagné d'une "Smirnoff Double Black" bien frappée. Installés devant la cheminée où crépitait un feu de bois, le père et le fils savouraient ces instants.
Le dos allait déjà mieux. La neige commençait à tomber. Ils s'en fichaient royalement: il restait de la Vodka!
La nuit fut longue, mais la grasse-matinée reposante...

Le lendemain:

Il n'était tombé que peu de neige; juste ce qu'il fallait pour blanchir le paysage, mais pas assez pour rendre les routes impraticables.
—Sois prudent.
—Je te téléphone quand je suis en haut. Porte toi bien mon fils.
—Toi aussi p'tit père.

Les quelques flocons tombés pendant la nuit avaient par endroits rendu la route glissante, et malgré les 75 chevaux de sa vieille Harley, il lui avait fallu près de trois heures pour atteindre le Menez Hom... et "quelques flocons", en Bretagne, à 330 mètres au dessus du niveau de la mer, c'est déjà l'Oural!
A cette époque de l'année, et vu le temps, personne pour lui interdire l'accès au "point de vue"; il avait parcouru les derniers mètres en première, les pieds glissant prudemment sur le sol gelé, jusqu'à ce qu'il béquille les 270 kilos de sa machine.
Il y avait du réseau:
—J'y suis!
—Quel temps tu as là-haut? ici à Rennes, il pleut, pour pas changer.
—Ici c'est le contraire, le soleil vient juste d'arriver. C'est fabuleusement beau... on se croirait.... on se croirait...
FLASH !!!
XIIIème siècle, septembre 1219:

Chy-Hiro (du clan des Qyiat, celui-la même de Temüjin), était parti d'Ulaanbaatar depuis plusieurs jours. Il attendait, sur la rive sud du Baïkal, le regroupement des clans mongols pour lancer la Grande Invasion vers l'Ouest ! il se rappelait sa première campagne en 1209: il n'avait pas 20 ans, et ils allaient conquérir la Chine!
Aujourd'hui, ces milliers de cavaliers, avec leurs chevaux, leurs armes, les chariots d'intendance, conféraient à Chy-Hiro un sentiment de puissance infinie! Temüjin lui avait accordé sa confiance: sous son commandement, les Mongols partaient enfin à la conquête de la Russie!

De nouveau aujourd'hui:

—... on se croirait... non,   JE SUIS au bord du Baïkal ! Le lac n'a jamais été aussi beau! C'est fabuleux mon fils! Fabuleux! Je vois les chevaux sur la rive, les fumées des campements, les armées mongoles sont prêtes à "faire mouvement"!
—Houla, si c'est la Smirnoff qui te fait cet effet, faut te mettre au Coca-Light! T'aurais pas fumé de l'herbe de bisons, des fois?
—Je déconne pas, c'est comme si je les voyais! j'te jure.
—Tu sais que tu es seulement dans les Monts d'Arrée, pas à Vydrino?.
—Oui, ça semble complètement fou... l'effet du froid peut-être, le bruit et les trépidations du moteur... en plus, je suis aussi couvert qu'un Cosaque de Koutouzov pendant la retraite de Russie, je peux à peine bouger...
(une pause...)
...C'est peut-être pour ça que mon cerveau m'aurait fait voir des trucs?... je me suis vraiment cru à cheval en train de prendre position sur les hauteurs de... comment t'as dit? Vydrino? c'est ça?
—Oui, Vydrino; c'est sur la rive sud du Baïkal; mais pour l'instant, c'est bien la Baie de Douarnenez que tu es en train de contempler!
—Fous toi bien de ma gueule!
—Il te reste du café dans ton Thermos?
—Ouais, je n'y ai pas encore touché.
—Alors desserre un peu tes fringues, allume toi un cigare et bois du chaud, ça va te faire du bien, et puis tu me racontes?
( une nouvelle pause...)
—Pendant que je roulais, et avec cette neige, j'ai dû me prendre pour un Cosaque, ou un truc du genre "cavalier mongol", et forcément j'ai pensé à nos ancêtres. Alors tout en roulant, je les ai comptés dans ma tête.
Ecoute moi bien mon fils:
Toi, tu embrasses ton père; moi, j'embrasse le mien, Serge; qui embrasse le sien, Alexis; qui embrasse le sien, Cyrille; Cyrille qui embrasse Vladimir; et ainsi de suite. Pas plus de 25 personnes -tu m'entends? 25 personnes!- nous séparent du Chy-Hiro dont je viens de te parler. Ils pourraient tous tenir dans mon salon! C'est fou, non?
—Et Chy-Hiro, il embrasse qui, lui?
—Temüjin bien sûr!
—Tu veux dire... Gengis Khan ?!
—C'est toi qui l'as dit, mon fils!

La Métairie, le 5 février 2019
(Merci à Rousse-Mary pour sa relecture)
41

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de A. Gobu
A. Gobu · il y a
Me suis planté tovaritch. Mon com est plus bas...
·
Image de A. Gobu
A. Gobu · il y a
Hourra, cosaque ! La Bretagne, c'est la Sibérie française. Surtout avec deux grammes cinq au compteur.Mais kékséksa, môssieur s'arsouille à l'ersatz des niémetsky ? Smirnoff, ce qu'y faut pas entendre, par Saint Vladimir ! Krepkaya carte noire (56° même à l'ombre garantis) nom d'un samovar !
·
Image de F. Chironimo
F. Chironimo · il y a
Oui, je sais tovaritch des pays de l'Est, que la Smirnoff, pour un Russe authentiquement "descendant" des Mongols, c'est pas génial... MAIS, sachant que mes lecteurs ne sont pas -au contraire de nous- de fins connaisseurs de ces alcools d'exception, il m'a semblé qu'en rajoutant "double-black" à un nom qu'ils cotoient régulièrement dans leurs super-marchés, l'ambiance russe leur serait plus directement accessible...
j'eu écrit "Krepkaya" que mes lecteurs, effrayés, se seraient dits "v'là Chiro qui s'est mis aux crêpes"!!

·
Image de A. Gobu
A. Gobu · il y a
Ha ha. Peut-êtrrre Blinis !
·
Image de Alain.Mas
Alain.Mas · il y a
Les Monts D'Arée Quelle étrange région. . Je l 'ai visité deux fois .Un lieu où l'imagination s'emballe facilement.
·
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
Et le lait de yack, vous aimez Chironimo ?
Très beau texte ...c'est en regardant une émission sur la Mongolie...que j'ai écrit mes quelques lignes..

·
Image de F. Chironimo
F. Chironimo · il y a
Ou le lait de jument aussi.... mais la vodka, c'est pas mal non plus! merci de ton passage Zouzou, dans la yourte de mes ancêtres.
·
Image de A. Gobu
A. Gobu · il y a
Y paraît que dans les steppes très orientales, y dopent le koumys (c'est du lait de jument ou de chamelle) avec de l'urine du même animal. D'après le dessinateur de BD Dimitri, facho invétéré mais très drôle quand même : "Ca chauffe la tête, cette bibine"
·
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
La vodka... pour réchauffer les coeurs l'hiver..
·
Image de A. Gobu
A. Gobu · il y a
Et les corps l'été.
·
Image de A. Gobu
A. Gobu · il y a
Et la tête tout le temps !
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Je n'ai pas compris la chute mais j'ai eu vraiment un grand plaisir de lecture !
·
Image de F. Chironimo
F. Chironimo · il y a
la chute suggère, à qui veut bien l'entendre, que les Chirokov descendraient en "quasi" (!?) droite ligne du fondateur de la Mongolie, Gengis Khan lui-même.... du moins c'est cette légende (?) que mon père a pris soin de me mettre dans la tête, lui-même la tenant de son père Alexis, qui la tenait du sien, Cyrille, ce dernier la tenant de Vladimir...etc...etc...
Alors, vrai ou faux, qu'importe, à mon tour, je me devais de transmettre l'histoire à la génération suivante.
Amitiés à toi Jean.

·
Image de A. Gobu
A. Gobu · il y a
Alors tu cousines avec la Comtesse de Ségur. A la russe. C'était la fille du comte Rostopchine, incendiaire de Moscou, lui même descendant de Gengis Khan (et pas Gengis Kohn, comme on avait surnommé Larry Kohn le tyrannique moghul des studios Universal)

Une légende familiale prétend de même que nous descendrions - par la canine gauche - du célèbre Voïvode Vlad III de Valachie, plus notoire sous l'affectueux sobriquet de Dracula. Ceci étant, le gaillard a tellement œuvré en personne au repeuplement de régions dépeuplées par ses soins que cela n'est pas impossible...

·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Merci pour ta réponse détaillée Chiro. J'ai dû savoir que Gengis Khan était le fondateur de la Mongolie, mais j'avais oublié. Le vieillissement rabote les neurones ! En tout cas c'est une belle histoire à transmettre !
·
Image de MCV
MCV · il y a
Des flash back puissance six à grands coups de vodka mongole. Marrant et vertigineux.
·
Image de F. Chironimo
F. Chironimo · il y a
Dans cette histoire, tout est vrai, sauf ma Harley, je n'ai qu'un Burgman 125 !
·
Image de MCV
MCV · il y a
Je n'en doute pas (même si j'ignore ce qu'est un Burgman 125)!
·
Image de F. Chironimo
Image de MCV
MCV · il y a
Ah! C'est gros quand même pour moi qui n'ai jamais connu que le solex.
·
Image de F. Chironimo
F. Chironimo · il y a
160 kg avec les pleins... pour l'instant, je gère encore ;-)
·
Image de MCV
MCV · il y a
Ah oui, quand le plein est vide, ça marche beaucoup moins bien!
·
Image de F. Chironimo
F. Chironimo · il y a
Oui, et je le plains !
·
Image de MCV
MCV · il y a
C'est de qui, déjà "quand mon verre est plein, je le vide. Quand il est vide, je me plains?"
·
Image de F. Chironimo
F. Chironimo · il y a
De Raoul Ponchon: "Quand mon verre est plein, je le vide. Quand il est vide, je suis plein, et quand je suis plein, on me vide, mais je me plains ! "
·
Image de MCV
MCV · il y a
Merci, me voici pleine de culture!
·
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Une complicité Père-Fils qui fait chaud au coeur tout autant que la vodka ...
·
Image de F. Chironimo
F. Chironimo · il y a
Ce doit être dans nos gènes !
·
Image de RAC
RAC · il y a
Compliments pour vos talents de conteur et à la vôtre ! Salute !
·
Image de F. Chironimo
F. Chironimo · il y a
Spasiba RAC et na zdorovia !
·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Un peu de vodka remet les pendules à l'heure en nous faisant voyager au pays de nos ancêtres. Une belle évocation.
·
Image de F. Chironimo
F. Chironimo · il y a
Merci de ta visite sur les rives de ma mémoire. ;-)
·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Je n'ai fait que t'y suivre... Merci à toi.
·
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Ah Chiro, lorsque je te lis, j'ai l'impression d'être là, juste à côté de toi et des tiens. Tu as ce don pour créer avec tes lecteurs une proximité énergisante. Un grand bol d'air frais... aux vapeurs de vodka !
·
Image de F. Chironimo
F. Chironimo · il y a
On appelle ça "l'effet Smirnoff-double-black"! merci de ta visite Izzie, et de ce commentaire plus que sympa; j'apprécie. ;-)
·
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
:o)
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

Bonjour.Pour ceux qui ne me connaîtraient pas encore, je m’appelle Jean.Comme vous le savez, nous devrions profiter de cette petite soirée entre amis pour nous lire quelques textes, ...

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Une lumière éclatante se déversait dans la chambre, donnant au mobilier une existence crue, presque obscène. Paul avait dû prendre sur lui pour en franchir le seuil et ce fut également avec ...