1
min

Babelio - Septembre 2015 - La Note

Image de Caroline-H

Caroline-H

15 lectures

1

La routine s’est installée une nouvelle fois après l’effervescence de la rentrée en septembre dernier. C’était il y a plus d’un mois. Ce matin, Abbie est pressée car elle doit se rendre dans son cabinet pour un rendez-vous avec l’un de ses nouveaux patients. Elle commence à peine à gagner sa confiance, et arriver en retard ne serait que perdre du chemin sur une route déjà plus que sinueuse. Elle veut arriver plus tôt et étudier son dossier avant qu’il n’arrive.

C’est donc dans une danse parfaitement maîtrisée qu’elle se lance à partir du moment où son réveil sonne. Après un rapide passage sous la douche, elle se rend dans la cuisine où un mug de café bien chaud l’attend sur le comptoir. Alors que son mari a pris résidence dans la salle de bain après avoir préparé le petit déjeuner, elle s’aventure dans la chambre de leur petite terreur.

Eliott est rentré au CP cette année. Il aime l’école, il aime apprendre à lire et écrire ; mais il faut avouer qu’il aime aussi se blottir sur le canapé dans les bras de ses parents le soir, et dormir lorsqu'il est encore tôt le matin. Elle l’aide à se réveiller puis à se préparer une fois qu’il a petit déjeuné.

Mais elle doit partir. Alors pendant qu’Eliott regarde les dessins animés quelques minutes en attendant que son papa ne soit prêt à l’amener à l’école ; Abbie lui prépare son cartable, et y colle un post-it sur lequel elle a dessiné un énorme cœur, et y a écrit « Je t’aime ma terreur ».

Elle se rend rapidement vers le comptoir, remplit de café son mug vide. Et le dépose sur un autre post-it, à l’attention de son mari, où elle laisse les mêmes petits mots d’amour, mais accompagnés d’un clin d’œil.

C’est une de leurs habitudes. Laisser des notes un peu partout comme l’un des nombreux moyens de se dire qu’ils pensent les uns aux autres. Elle embrasse sa famille une dernière fois, ramasse son énorme besace emplie de dossiers à la hâte et part pour nouvelle journée de travail.

***

Ce n’est qu’une fois installée dans son fauteuil, quelques minutes avant de recevoir son patient, qu’elle remarque la petite note bleue collée sur l’un des dossiers. Apparemment sa petite manie est contagieuse.

«Maman je t’aime. Doudou aussi. ELIOTT »

C’est la première fois que son bébé écrit autre chose que son prénom. Le reste n'était qu'exercices sur ses cahiers d’école. Appelez-la émotive ou trop sensible, mais les larmes lui montent yeux.

1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Miss Free
Miss Free · il y a
Adorable :-)