Aveuglé par mon ambition de réussir !

il y a
4 min
2839
lectures
758

Dossou Cédric ASSAH. Ivoirien. Passionné de lecture et d'écriture. Étudiant en RHCOM et en Philosophie. Je sais que me lire te ferait plaisir, tu pourras juge  [+]

Image de 2020

Thème

Image de Très très court

Suis-je dans le noir ou ai-je les yeux fermés ? Peut-être les deux. Mes ambitions ne m'aveuglent-ils pas par hasard ? Je dois réussir ! A tout prix, je dois réussir ! Pour que j'atteigne mes objectifs, mon but, tous les coups me sont-ils permis ? Suis-je donc partisan de la doctrine du « chacun pour soi » ? Serais-je prêt à nuire le autres pour atteindre mes objectifs ?

Nous étions dans un centre de formation des futurs médecins qui comptait environ une trentaine d'étudiants et cinq membres de l'équipe dirigeante qui nous encadrait. Chacun des cinq membres de cette équipe avait une charge bien particulière, le rectorat, l'économat, le coaching, la censure, et le chargé du personnel d'appui. Cette organisation était mise sur pied en vue de mieux préparer ces futurs médecins au terrain, afin qu'ils aient une formation intégrale.

L'équipe dirigeante dans le souci de permettre aux jeunes d'avoir une formation intégrale a bien voulu attribuer à chaque étudiant selon ses capacités une charge dans la vie de la maison. Seulement les formateurs qui pouvaient décider de qui devrait faire quoi dans la maison et pouvaient aussi juger si nous étions apte à poursuivre la formation ou encore qui devraient fixer leur lieu d'affectation après la formation. Le droit de véto est donc assigné aux formateurs.

Alors chacun de nous faisait son possible pour accomplir sa tâche avec sérieux, avec abnégation. Quand bien même que l'intérêt commun de tous dans ce centre était de se former en vue de sauver des vies, être des garants de vies humaines ; on pouvait également remarquer que certains avaient la mauvaise foi de vouloir se démarquer par des moyens inadéquats. Le climat de fraternité qui existait prend alors un coup quant aux agissements de ceux-ci. D'aucuns comme Cedka et Manulé partaient rapporter des âneries sur leurs condisciples Totti et moi en vue de se faire remarquer pendant que nous nous démarquions par nos résultats académiques et nos différentes prestations dans le dit institut. Naît du coup chez Cedka et Manulé une jalousie comme quoi ils ne sont pas vus. Pendant ce temps Totti et moi étions promus, admirés de tous, et l'on nous promettait dès lors de grands postes à la sortie de l'école.

Nos condisciples envieux comme tout s'entendent et cherchent à monter toute une histoire pour nous nuire.
Un jour pendant la préparation des examens de fin d'année, Cedka et Manulé eurent l'idée de mettre des fiches de cours dans nos casiers afin que nous soyons accusés de fraude et que nous perdions notre crédibilité devant les autres. Ce qu'il faut savoir c'est que tous les quatre étaient presque les meilleurs dans le dit institut donc nous faire tomber leur permettrait d'occuper la première place. Ils rêvaient eux-aussi d'être mutés dans de grands centres hospitaliers comme l'on nous avait promis en guise de récompense pour notre efficacité.
Ils réussirent leur coup et nous étions exclus de l'établissement. Mais ce n'était pas tout, ils préparaient encore un second coup comme quoi aller prendre des billets de banque au bureau du recteur de la maison et laisser nos sacs dans le bureau au point qu'on pense que nous étions allés voler et les sacs constituaient une preuve de notre passage.
Voyant cela le recteur fut furieux et ordonna notre renvoi immédiat. Ils avaient gagné leur combat, et l'année s'acheva et ils se voyaient au rang qu'occupait Totti et moi, innocents pendant ce temps nous pleurâmes chez nous. Cela a tout bouleversé, notre carrière arrêtée et nous échappions à la prison. Pour arriver à leur fin, Cedka et Manulé ont sans crainte comploté pour faire tomber des personnes qui étaient meilleures qu'eux. Dans l'enceinte de la maison de formation dès qu'ils sentaient qu'une personne pouvait les défier soit intellectuellement ou dans l'exercice de leur métier quand ils étaient envoyés pour les stages, ils faisaient tout pour leur nuire. L'on les soupçonnait mais personne n'osait en parler vu qu'ils n'avaient pas de preuves conséquentes.

Sortis de l'école, les deux amis comploteurs se retrouvent dans le même service mais là encore ils étaient assoiffés du règne, de la gloire, ils voulaient maintenant la promotion. Le Centre Hospitalier dans lequel ils étaient décernait le prix du meilleur du meilleur traitant (meilleur médecin). Comme par hasard les deux nominés étaient ces deux amis qui ne voulaient pas voir prospérer leurs amis. Ce prix était d'un grand intérêt pour les deux partenaires car ils voulaient gravir les échelons.
Dès les premiers moments de l'annonce à trois semaines du jour prévu pour la décoration, Cedka eut une idée géniale à son sens de faire tomber son ami de grand chemin, avait qui, il faisait tout, rappelons-nous ils avaient décidé de faire tomber tous ceux qui se mettront au travers de leur chemin, de leur but. Ils étaient tous les deux churigiens, voilà que pendant que Manulé se préparait à aller au bloc pour une opération churigicale, Cedka envoya un assistant de son coéquipier, remplacer l'anesthésie par un poison. Survint la mort d'un innocent et après autopsie on découvra que le malade avait été injecté du poison. La famille du patient amena l'affaire en justice et Manulé fut condamné pour crime. Automatiquement Cedka remporta ce mérite. Il fut promu et dans tous les services où il passait, c'était le même comportement qu'il adoptait pour vu qu'il soit un homme incontournable. Il rivalisait tout et avec tous. Il comparaît l'incomparable.

Tous les coups étaient permis pour Cedka même s'il fallait faire le pire pour atteindre son but. Il n'avait aucune crainte semble t-il, et apparemment il se croyait le plus malin. Il ne savait pas, en fait, que le mal ne dure qu'un instant.
Voilà qu'un jour Cedka tentait à nouveau de détruire une autre vie, une autre carrière. Et ce fut là pour lui une mauvaise tentative. Il était sur le point de détourner des deniers publics, qui étaient destinés à une activité caritative. Cette fois, il envisageait de faire porter le chapeau à l'un de ses plus proches collaborateurs, qui a su très vite su ce qu'il envisageait de faire. Il alerta dès cet instant la Direction Départementale de la santé qui avait déjà reçu des plaintes contre lui. Cette fois, preuves à l'appui Cedka ne pouvait pas s'en tirer. Dès lors, il fut saisit et coincé, il voulait nier les faits mais non seulement des messages envoyés à son collègue de service, et l'appel enregistré par celui-ci l'ont mis aux pieds du mûr. La situation se retournant alors contre lui et il fut arrêté, jugé et condamné pour tous les crimes et dégâts qu'il avait engendré. C'était sa descente aux enfers. Tous les biens qu'il avait amassés frauduleusement étaient confisqués, et ne pouvaient lui servir.
Cedka absorba une lourde peine, et vivait chaque instant dans la peur et la stupeur, car ses autres amis bandits de la prison, lui rendaient la vie difficile. Il finit par comprendre que dans la vie même quand on a presque atteint le sommet, on peut revenir à rien. Lui qui vivait dans le luxe, qui projetait toujours de vivre dans de plus grandes maisons, conduire les plus belles voitures du monde… Voilà que la prison lui apprenait d'autres facettes de la vie. Lorsqu'il recevait des coups de fouets par ses nouveaux compagnons, il se rappelait et regrettait tout le mal qu'il aurait fait à ses amis.

Comme Cedka, nous nous laissons souvent, égarés et aveuglés lorsque nos ambitions ou convictions personnelles passent avant tout. Le risque à cela est de tomber dans le piège de l'individualisme pur au point de développer la doctrine du « chacun pour soi. » Ne l'oublions pas, le mal ne dure qu'un instant. La vérité finit par triompher.
Aujourd'hui encore dans notre société actuelle, combien sommes-nous ces Cedka et Manulé qui se mettent ensemble pour faire du mal aux autres ? Combien sommes-nous encore qui rien que pour atteindre nos objectifs et nos fins, arrivons à nous passés des valeurs évangéliques et éthiques ?
Retenons-le, ces comportements ne favorisent pas en tout cas le vivre ensemble !

758
758

Un petit mot pour l'auteur ? 410 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Marie Juliane DAVID
Marie Juliane DAVID · il y a
Un très beau texte!
C'est très réaliste!
Nos ambitions nous aveuglent le plus souvent!
Mes voix et bonne chance pour cette compétition!
En passant, si vous avez un peu de temps, je vous invite à lire mon texte "Mésaventures nocturnes" en lice. Pour y accéder plus facilement, vous pouvez cliquer sur mon nom en haut de ce commentaire. Merci d'avance de passer!

Image de Laurène N'goran
Laurène N'goran · il y a
Bonne chance pour la suite, par la grâce de Dieu tu y arriveras 👌
Image de Laurène N'goran
Laurène N'goran · il y a
Finalement j'ai pu voter pour toi, ha j'suis trop contente pour toi. Tu as tout mon soutien !!!!
Image de Eric diokel Ngom
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Avec tous mes encouragements. La vie est un long apprentissage.
Et si tu le souhaites, je t'invite sur un fil ... https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/sur-le-fil-des-peut-etre

Image de Emmanuel Jacky
Emmanuel Jacky · il y a
Bonnes chance 🍀🍀 bro
Image de Ikouk OL
Ikouk OL · il y a
La volonté de réussir, de se former est le thème principal de votre texte Dossou. Mais ici cette volonté exacerbée conduit au crime . J'ai remarqué qu'avec d'autres jeunes écrivains de ce concours le thème de l'école, les centres de formation, l'apprentissage en général semble difficile à maitriser. Et vous en avez que plus de mérite. Mes voix et mon soutien. Et je vous invite à lire Euskal sur mon profil (https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/euskal)
Image de Arnaud-Christ EKONE
Arnaud-Christ EKONE · il y a
Dossou,c'est un vrai délice ton texte.
Chapeau, beaux texte.Waouhh.
Très beau texte je t'assure.
Je l'ai vraiment savourer.
Je te donne mes voix.
Je t'invite à faire pareil si jamais mon texte "Les Cieux, la cime et la prairie" te plait
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/les-cieux-la-cime-et-la-prairie

Image de Kouasi Jean
Kouasi Jean · il y a
Bonne chance
Image de Yann Enoc Konan
Yann Enoc Konan · il y a
Courage à toi frère sans