Solange, Nénesse et compagnie (suite).

il y a
3 min
35
lectures
4
"- Nénesse, y'a Solange qui s'amène avec ses copines.
 - Non. On dirait, hein? Mais c'est Solange toute seule."
*
"Riton a fini d'écrire ses mémoires. Je m'demande avec quoi
 il va remplir l'autre moitié d'son calepin!"
*
"J'ai fait un d'ces cauchemars! J'ai rêvé qu'au lieu d'aller en
 vacances à Belle-Île-en-Mer, on allait chez ma belle-mère à Lille!"
*
"J'aime la grande musique. Rien de plus beau qu'une valse
 de Vienne, quand c'est joué à l'accordéon, façon musette."
*
"Si j'retourne à la messe un jour, ce s'ra en libre pionceur."
*
"Mon bonhomme, il a du coeur à l'ouvrage. Surtout les jours
 où y'a pas d'ouvrage."
*
"Danser, c'est parler avec son corps. Et Solange,
 elle a pas beaucoup de vocabulaire."
*
"L'Homme est de la poussière d'étoile qui descend du singe."
*
"Et pourquoi ils partageraient leur pognon, les riches? Tu partages
 ta femme, toi? Non. Pas même avec moi, ton meilleur pote..."
*
"La connerie habite mon beauf comme la musique habitait Mozart."
*
"Avec le dopage dans le sport, faut revoir la devise de Coubertin :
 l'important, c'est d'partir pisser."
*
"Un produit de beauté sur Paulette, c'est un pléonasme.
 Et sur Solange, c'est un cataplasme."
*
"Si mon beauf empruntait de l'intelligence comme il
 emprunte du pognon, il s'rait Einstein puissance 10!"
*
"Ces deux-là, ils ont pas des têtes à faire leur lune de miel
 à Venise. J'les imagine plutôt à Vesoul."
*
"Fernand, se tourner les pouces? Jamais! Même ça, c'est du boulot."
*
"Paulo cherche quelqu'un pour l'aider à la menuiserie.
 J'le vois v'nir, avec ses gros rabots..."
*
"Le Penseur de Rodin, il est pas plus penseur que moi.
 C'est juste un discobole qui a égaré son disque et qui
 se d'mande où il a bien pu l'foutre."
*
"Solange lit la marquise de Sévigné! On aura tout vu!
 Même qu'elle m'a proposé de m'passer l'bouquin, ha! ha!
 Ça s'rait la marquise de Ses Vignobles, à la rigueur, j'dis pas..."
*
"Mon frangin, il est déménageur de pianos. Je s'rais lui,
  j'me spécialiserais dans le piano à bretelles, y' a une meilleure prise."
*
"Ton père, c'était une farce de la nature, et toi, t'es un cas nullard!"
*
"Je sais pas comment il a fait, mon fils, pour avoir son bac!
 Hier, j'lui demande qui a écrit "Guerre et châtiment",
 et qu'est-ce qu'il me répond? Pouchkov! J'te jure! Il a dû
 s'retourner dans sa tombe, Dostoïevitch!"
*
"La boxe, c'est le noble art. Et pour son premier -et dernier-
 noble combat, Mamadou s'est fait noblement massacrer
 durant trois rounds, avant de s'effondrer noblement au début
 du quatrième, sur un noble crochet au foie."
*
"La mort a fauché le divin Mozart à 35 ans, et elle a laissé
 ce lourdingue de Wagner aller jusqu'à 70! C'est bien simple :
 la mort, elle mérite pas d'vivre!"
*
"Dans la famille à Fernand, on est feignant de père en fils
 comme chez d'autres on est notaire."
*
"Force nucléaire, force magnétique, force de gravité, c'est Dieu
 qui a conçu tout ça. Et si ça s'trouve, il a pas l'moindre diplôme!"
*
"- Alors, ton fils, il court toujours pas les filles?
 - Si. Même que les filles me l'disent : m'sieur Frédo, vot' fils,
   il commence à nous courir!"
*
"Admettons qu'il y ait un Paradis. Rien ne prouve que ça ressemble
 aux Baléares plutôt qu'à la Courneuve..."
*
"Fernand, dans le ballet des feignasses, il s'rait glandeur étoile."
*
"- La bru à Frédo, elle a le feu où j'pense.
 - T'es sûr de ça?
 - J'en mettrais ma main au feu."
*
"On m'ôtera pas de l'idée que les derviches tourneurs
 seraient plus utiles en derviches tourneurs sur métaux."
*
"La mer! La mer! Vous m' bassinez, avec la mer! L'Homme est
 fait pour vivre sur le plancher des vaches! Et pour y crier mort
 à certaines autres."
*
"C'est encore une chance, pour leurs ouvriers, que les Pharaons
 aient préféré la pyramide au cube."
*
"- Dire que quand j'ai épousé Simone, elle ressemblait à une
  actrice de cinéma...
 - Ah? Laquelle?
 - J'oublie toujours son nom... Celle qui fait le striptease pour
  de Funès dans "La folie des grandeurs".
 - Alice Sapritch. Ah ouais, quand même..."
*
"Si Dieu existe, pourquoi y'a la guerre, la misère, l'injustice,
 l'intolérance, la tyrannie, le racisme, le fanatisme, le crime,
 la maladie, les catastrophes naturelles et la musique tyrolienne?"
*
"Mon beauf me fait la gueule. C'est ma faute, aussi. J'aurais pu
 les lui avancer, les 1000 euros qu'il me doit."
*
"Mon fils, ne sois jamais médiocre. Si tu dois marcher à côté de tes
 pompes, qu'elles soient en croco. Et si tu pédales dans la choucroute,
 que ce soit une choucroute garnie."
*
"Frédo poireaute après sa bergère. Il nous joue "En attendant Godiche."
*
"La femme des cavernes a dit à son bonhomme : "Loulou,
 si tu m' tailles un silex, pour la peine, j'te taille une pipe."
 Et ce fut l'âge de pierre. Une petite gâterie pour l'Homme,
 et du gâteau pour l'Humanité."
*
"Jésus, il changeait pas l'eau en vin? Il multipliait pas les pains
 et les poissons? Si. Alors, c'est bien c'que j'dis : dans l'Évangile,
 y'a à boire et à manger."
 
*
"J'ai envie d'me castagner. Frédo! Si on causait politique?"
*
 "- Nénesse, il rechigne jamais quand faut mettre la main à la poche.
  - C'est normal : dedans, y'a un tire-bouchon."
*
 "Nénesse ou les trois-huit : trois packs, huit cubitainers."
*
 "Si Fernande perdait 40 kilos, on l'appellerait Sac d'os.
  Si Solange perdait 40 kilos, on l'appellerait Bouboule."
*
4

Un petit mot pour l'auteur ? 3 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Philippe Pays
Philippe Pays · il y a
Vraiment excellent, on en redemande !
Image de Virginie Denise
Virginie Denise · il y a
J'y reviens avec plaisir!
Image de Jeanne en B
Jeanne en B · il y a
vous seriez bien embêté si Solange perdait du poids :-) la jactance à propos du penseur et du discobole est bien trouvée.

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Ode à Belle-Maman

Yann Bartra

Belle-Maman,
Suite à vos précédentes missives soulignant (et avec quel style !) mon incapacité à nourrir ma famille, et cédant à de puissantes pulsions poétiques, je suis tenté ... [+]

Très très courts

La pelle

Legib

L’envie me prend ce dix-huit juin de planter un arbre dans mon jardin. Plus facile à dire qu’à faire, surtout quand on n’a pas l’outil indispensable pour creuser un trou : une pelle ... [+]