1
min

Autre ours

Image de K57

K57

9 lectures

1

Andrew était occupé à ranger une buanderie attenante à sa petite maison de campagne isolée à l’orée de la forêt d’Arberg, en sirotant un bourbon, quand le bruit qu’il entendit lui glaça l’échine.
Ses plus proches voisins l’avaient pourtant bien mis en garde... «...Ils se rapprochent...La faim les fait sortir de leur territoire...Ils s’attaquent à nos poubelles...Ils seront bientôt dans nos maisons...Ferme toujours tes portes quand tu bricoles dans ta remise... »
Andrew se retourne lentement pour faire face à un ours à dix pas de lui qui se dresse sur ses pattes arrières...Un grand mâle...Deux mètres soixante...L’écume aux lèvres les crocs étincelants...Il s’avance...Pas de retraite ni de fuite possibles...Inutile de saisir la dérisoire clef anglaise qui s’offre à sa portée...Alors Andrew marche vers l’ours les bras tendus et l’enlace et lui fais un câlin et lui susurre à l’oreille :
-...C’est toi Teddy ?...Dis moi c’est bien toi ?...Oui c’est toi Teddy !... Tu es revenu après toute ses années...Quand tu as quitté ma chambre je savais que tu en avais marre de ta vie d’objet transitionnel...Que tu voulais vivre une vraie vie d’ours...Assied toi je te sers un verre... Tu vas bien ?...Dis donc tu as forcit !...Raconte moi toutes ces années...
-...Content de te revoir toi aussi tu as pris du poids...J’étais sûr que tu habitais encore là...Ben çà va...Mais pas facile d’être un grizzli...On nous tire facilement dessus...C’était la belle vie avant...Oui j’en veux bien un autre...Sans glaçon...Dis moi qu’est ce que je vais devenir maintenant ?...
-...Ho tu sais on va voir... Comme je dis toujours il ne faut pas vendre la...
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,