Autoportrait

il y a
3 min
2
lectures
0

Auteur récent, amateur ancien de littérature… Fervent lecteur… de toujours. Aime par dessus tout découvrir les idées des autres, surtout si elles sont bien écrites.  [+]

Il est cinq- heures- zéro- trois, en chiffres rouges sur le cadran noir du réveil.
J’aurais voulu un réveil qui affiche les heures en lettres italiques, ce serait beaucoup plus long à lire, une dilatation du temps en somme...
À zéro-cinq, je suis debout, en jean, les pieds plantés dans mes baskets.
On voit la lune par la fenêtre. Elle est rousse, ils l’avaient dit : Ça fait des décennies que je vois des lunes, jamais des rousses comme ça.
La pollution bien sûr, c’est ce qu’ils disent tous, en fumant leurs clopes, avant de repartir dans leur diesel fumeux... Mes copains sont comme ça...
Dans la rue, c'est désert ; à une centaine de mètres, sous le pont, il y a un petit groupe, ils chantent leurs bières...
Toujours mieux que de chanter la vinasse, comme le vieux hirsute, en haillons... le sans dents, comme il disait, le rondouillard à scooter.
Qui chante encore la vinasse de nos jours ? Tous éphadisés... les vieux...covidisés !
Ont-ils chanté leur bière toute la nuit ? Est-ce celle du petit matin?
Je n’en sais rien, je dormais. Ils m’ont réveillé.
J'aime bien les bierreux, alors je leur pardonne leurs voix éraillées, déraillées...
Un air frais vient du dehors c'est agréable...mais il faut s’habiller chaud
Moi je m’habille, simple, normal, comme d'hab, mon pull bleu en laine tout déformé en plus.
Je me Nespresse un violet, mon préféré, un bout de pain céréales... « c’est réel »... je recule jamais devant un mauvais calembour, c’est de famille, oui, l’oncle Joseph...
mais je ne vais pas vous raconter, ce serait trop long.
Moi, on m’a simplement demandé de faire mon portrait, et ce n’est pas très bien payé, alors si on part des ancêtres...
Je sors... Une petite vieille me coupe la route, elle traîne un cabas à roulettes derrière elle.
Elle est déjà levée à 5h20 ? Peut-être qu'elle a une réunion...Avec des copines...Pour apprendre les arts martiaux...Je ne vais quand même pas lui demander...Elle risque de me prendre pour un fou.
Tout le monde me prend pour un fou... même moi.
Dans le miroir... des yeux verts, les miens, s’écarquillent, et scintillent... je me demande pourquoi on dit ça... qu’est-ce qui fait scintiller les yeux?
Le nez est normal, le menton pas ganache, le visage ovale, une ellipse, j’ai un air elliptique...
Mais bon, ça ne fait pas de moi un fou !
J'aime parler aux gens, alors je me lance.
Je lui demande à la vieille, si elle va à un cours d’arts martiaux avec ses copines.
Elle rit, elle trouve ça drôle, elle a des grand yeux quand elle rit, ils scintillent aussi.
- Ce matin c'est mon cours d'astronomie, mais mon cours de Yoga c'était jeudi. Je m’appelle Rose.
Je souris, je lui souhaite une bonne journée, un bon cours d'astronomie. Avant qu’elle ne parte, je lui dis :
- Aujourd’hui Jupiter occulte Saturne j’ai vu ça dans mon télescope : Pas d’anneaux en vue, juste les quatre lunes de Jupiter bien alignées sur la droite.
- Alors c’est grave, elle me dit, il faut que j’aille leur dire ;
tenez-moi au courant quand vous revoyez Saturne, il est très dangereux : Il bouffe ses enfants, enfin c’est les grecs qui disent ça ;
Pour moi c’est un bouffon qui fait du houla-hoop avec ses anneaux ; bon, salut, comment tu t’appelles-toi ?
- Je ne m’appelle jamais...je lui dis.
Rose part en pouffant... la vieille elle s’est bien foutue de moi !!
Les mecs de sous le pont, ils passent devant moi avec leurs bouteilles, vides maintenant. Ils chantent toujours.
Mais ils ont changé de registre, ils chantent plus grave, le froid surement ;
Vous avez déjà entendu une soprano colorature dans un matin gelé ?
Non bien sûr, physiquement pas possible, et moi la physique...
Bon pour mon portrait, je dois vous dire... la physique tient une grande place dans ma vie ;
pour vous dire, je laisserai tomber ma copine pour une heure de quantique.
La quantique c’est dramatique, la copine...dramatique aussi... surtout quand on n’en a pas !
Ça fait bizarre, Rose, elle avait une présence...métaphysique.
Sa silhouette...au loin...un reste de brume au ras du sol, on dirait qu’elle vole... un ange quoi !
Les chanteurs de sous le pont se dirigent vers moi.
L'un d'eux me demande si j'ai à manger.
Je lui donne ma tranche de pain aux céréales, « au sel réel » je dis!
Ils se marrent... ils ont compris eux... Ils s'installent sur le banc d'à côté, ouvrent un nouveau pack de bières.
- Oui j’en veux bien...
Vous voyez, c’est pour ça que je me lève de bon matin, on se fait des copains, et même, une copine astronome yogiste.
Bon j’ai fini mon portrait. Faudrait voir à me payer maintenant.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,