2
min

Auto-stop

Image de Paul Marie

Paul Marie

128 lectures

19

Je m’appelle Brigitte et j’ai cinquante ans...oui, enfin, cinquante trois. Assis en face de moi à la table de la cuisine il y a un jeune type qui mange salement, le nez quasiment dans son assiette. Il ne relève un peu la tête que pour saisir son verre de vin rouge et l’avaler bruyamment. Aux quelques regards qu’il m’a lancé tout en bâfrant je sais qu’il me trouve a son gout et il se trouve que moi aussi j’ai bien envie de lui servir de dessert. Je l’ai ramassé sur la nationale en direction de Béziers. C’est une région viticole ici, et à cette saison il y a tout un tas de routards qui se pointent pour essayer de dégoter un job pour les vendanges. J’ai pas trop l’habitude de m’arrêter pour prendre des mecs en stop, mais lui, je sais pas pourquoi il a accroché mon regard. Il était déjà tard, a peine dans ma bagnole il m’a dit qu’il avait faim et qu’il ne savait pas où dormir. Il avait le mérite d’être clair et direct. Alors je l’ai ramené chez moi. Je vis seule depuis longtemps, j’ai eu un mari un temps mais bon...y’a déjà un petit bout de temps que j’ai eu personne dans mon lit et celui-ci a l’avantage d’être jeune, beau, pas bavard et affamé dans tous les sens du terme. Je vis dans une petite maison isolée quasiment au milieu des vignes, alors les voisins vous voyez ce que je veux dire...Il a fini de saucer consciencieusement son assiette, vidé son verre et s’est renversé en arrière sur sa chaise. Il m’a regardée droit dans les yeux. « On y va ? »...délicat, ce garçon. Je me suis levée, lui ai tendu la main et nous sommes allés dans ma chambre.
Le soleil était haut quand j’ai ouvert les yeux. J’étais rompue, mais agréablement. Le salopard était vraiment en manque, et moi aussi, faut bien le dire. En général, mes « dépanneurs » je les trouve en boite ou dans un bar, des coups d’un soir, pas d’embrouilles. Sur la route, comme lui, c’est la première fois, y’a un début à tout. J’ai enfilé un Tee-shirt et je suis allée dans la cuisine. Il était attablé, encore en train de bouffer salement. La fièvre était passée et la il me dégoutait un peu. Il m’a jeté un drôle de regard tout en buvant une grande lampée de rouge. Dix heures du matin... « On est pas mal chez toi. Je m’y sens bien. J’ai bien envie de m’installer un peu, je suis sur que tu vas bien t’occuper de moi, pas vrai ma vieille ? » Je suis allée vers le buffet pour farfouiller dans le tiroir. « J’ai vu que t’avais un chat, tu vas le virer parce que moi, les greffiers, je supporte pas. T’as une autre bouteille ? »
Le coup de marteau l’a pris bien a l’arrière du crane et lui a collé la gueule dans l’assiette. Il y a plusieurs choses que je supporte pas dans la vie. Qu’on me parle mal, qu’on picole, et surtout qu’on veuille s’en prendre a mon chat et lui, l’enfoiré, il a coché toutes les cases. Le dernier à m’avoir traité comme ça, c’était mon mari. Ce petit con va aller le rejoindre au fond du jardin. Le plus chiant c’est qu’il va falloir creuser, mais bon...
19

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Zalma
Zalma · il y a
Ah, c'est excellent ! Bien noir... vous en reprendrez encore un ?
·
Image de Paul Marie
Paul Marie · il y a
c'est ma tournée ! merci Zaima
·
Image de Marie
Marie · il y a
Efficace ! Conviendrait bien au Prix du Noir Court sur Short. Mon vote.
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une histoire percutante et humoristique ! Mon vote ! Mon “Soleil automnal” est en Finale d’Automne 2017. Je vous invite à venir le lire et le soutenir si le cœur vous en dit. Merci d’avance et bon week-end !
·
Image de Caroli
Caroli · il y a
Le genre de chute que j'aime particulièrement (j'en ai déjà un peu abusé moi-même) : la personne l'air de rien qui sort un truc du tiroir pour régler simplement et rapidement un petit problème... très drôle tout ça (et je ne vois vraiment pas pourquoi elle n'a pas été sélectionnée, mais bon, les goûts et les couleurs, hein)
tant que j'y suis, vous aviez soutenu ma nouvelle Mode manuel, qui est maintenant en finale, si ça vous dit : http://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/mode-manuel

·
Image de Christian Pluche
Christian Pluche · il y a
Au moins c'est direct ! On n'a pas idée de manger aussi salement et d'être aussi rustre !
·
Image de Plume Le chat
Plume Le chat · il y a
Voici ce qui s'appelle aller à l'essentiel ! Et elle a raison, c'est le chat qui le dit !
·
Image de Lilas
Lilas · il y a
Chute radicale
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Vais-je me faire mal voir si j'avoue que j'ai bien rigolé ? ;-)
·
Image de Paul Marie
Paul Marie · il y a
pas du tout, au contraire !
·
Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
C'est malicieux et drôle :)
·
Image de Vrac
Vrac · il y a
Plus on avance dans le récit, plus c'est drôle
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

C’est une journée horriblement banale qui commence. Je quitte le clapier où je vis, perdu dans une barre d’immeubles pourris qui sentent le chou et le rance à tous les étages. Je ne me plains ...