Au théâtre...

il y a
1 min
252
lectures
33
Finaliste
Jury

Comme le lépidoptérophile épingle ses papillons pour le plaisir des yeux, je dépose délicatement mes mots sur le papier, juste pour le plaisir de rêver... Un conseil ? Allez voir chez  [+]

Image de 2015
Image de En haut de l'affiche
Dernière répétition avant la représentation de ce soir. Tout le monde s'applique. La salle sera pleine, le spectacle jouit déjà d'une très bonne réputation.
Chacun se retire. Les acteurs vont se changer, se maquiller. Entrer dans le personnage.

La foule gronde derrière le rideau. C'est l'heure des derniers réglages, des dernières recommandations du metteur en scène.
Concentration.
La musique débute et invite le public à se taire. Les lumière s'allument progressivement sur les décors.

Un fauteuil, un tapis, une table. Tout y est.
Les acteurs qui ont laissé leurs mues derrière le rideau évoluent sur scène. Ils font rire, rêver.
Leurs maquillages sont parfait. Ils plongent le public attentif dans un autre monde où tout n'est que farces et quiproquos.
L'heure avance et les acteurs ne s'épuisent pas. La sueur commence à perler sur leurs crânes, sous leurs perruques et chapeaux.
Les projecteurs sont brûlants.
Il faut maintenir l'attention du public, aussi fragile qu'un papillon.

Le monologue. Tirade centrale du spectacle. L'actrice attire sur elle tous les regards. Son costume scintille.
La lumière se tamise. Une musique douce s'introduit à mesure que ses mots s'envolent et résonnent dans la salle muette.
L'intrigue s'intensifie.

Un personnage entre. Il déclenche immédiatement les rires.
Tout se dénoue, la pièce touche à son but.
La sueur coule le long de leurs dos.

Le dernier mot vient d'être prononcé. La lumière s'éteint.
Des applaudissements timides résonnent dans le silence aussitôt suivis de tout le public enchanté de ce spectacle.
La lumière s'allume de nouveau. Les acteurs entrent en courant, le sourire aux lèvres pour saluer ceux qui les ont écoutés.
Ils repartent.
Le public se lève, siffle. Les acteurs reviennent.

Un geste vers la cabine, un sourire reconnaissant. Je suis là, tout le monde l'oublie. Mon travail aussi a été apprécié, sinon le public l'aurait remarqué. Certains se tournent et applaudissent un peu plus fort.
Merci.
Mon travail est reconnu. Comme les acteurs, le metteur en scène me donne des indications. Comme eux j'ai tout le déroulé du spectacle dans la tête. Comme eux je me concentre et vérifie que chacun de mes accessoires est à sa place. Comme eux, le stress monte quand j'entends les spectateurs s'installer. Comme eux je suis sur un petit nuage quand tout est terminé.

Mais seulement, moi, je ne vais pas saluer le public comme les acteurs. Le public ne me reconnaîtrait pas. Ce n'est pas dans la tradition.

Je suis celui qui s'occupe de la lumière et du son.

33

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,