2
min

Au secours...

391 lectures

289

Darius est à l'écran, dans son impeccable costume bleu marine, sa chemise bleu clair et sa cravatte rouge, un peu de traviolle quand même à y regarder de plus près.
Comme chaque soir, le présentateur vedette de la TSR (Télévision Suisse Romande) nous débite les infos de 19h30.
"La vache est à l'honneur à l'occasion de "Swiss-expo" à Lausanne. Depuis plus de 20 ans, ce rassemblement de bovins est la vitrine des meilleurs élevages d'Europe et même du monde".
Sur l'écran, des ruminants défilent, tandis que d'autres supportent, stoïques, le jet d'eau sur la croupe, le shampoing énergique, la tondeuse entre les cornes.

A travers les vitres fermées sur l'hiver glacial, des sirènes insistantes trouent la nuit.
"Encore un malheureux amené en urgence" remarque Elodie, ma soeur aînée.

Darius s'entretient maintenant avec son invité, Fernand Cuche, qui parle avec passion des vaches laitières. Cet homme politique virulent, qui défend une agriculture écologique, s'enflamme, comme à son habitude, en énumérant les diverses races.

Les pin-pons stridents se rapprochent maintenant à grande vitesse et voilà que des éclairs bleus balaient la pelouse. C'est une stupeur inquiète à la table familiale.
"C'est chez nous, c'est chez nous, c'est les pompiers" hurle Elodie qui a ouvert la porte-fenêtre.
Nous habitons au premier d'un grand chalet en bois qui comporte trois étages. L'incendie est sans nul doute au-dessus de nos têtes.
Des flammèches volent maintenant dans les airs et tombent sur la terrasse en tourbillonnant.
En dépit de toute prudence, Robin, le plus jeune des garçons, se penche sur la rambarde et lève les yeux.
"Le store a pris feu au troisième. C'est affreux. Y'a plein de flammes"
"Venez les enfants, vite, vite, on sort d'ici, vite, c'est dangereux". Papa tient un sac qu'il a dû remplir en hâte de papiers importants.
Je ne bouge pas, immobile sur le balcon, fascinée par l'animation inhabituelle qui chamboule notre quartier d'habitude si calme.
Je ne peux m'arracher au spectacle.
Les pompiers viennent de garer leur lourd véhicule sur le parking. Ils ne pourront venir plus près. Quatre personnes en jaillissent, gros astronautes noirs à raies fluo, casques brillants, bonbonnes sur le dos.
Deux courent vers nous... "Evacuez...il y a du monde dans les étages?"
Comment savoir? Michel, le locataire du deuxième, court sous notre terrasse, une imposante valise à la main.
Lentement, l'échelle se déploie sur le camion rouge-sang qui scintille. La nacelle s'élève maintenant dans les airs, deux personnes à bord.
Au sol, le tuyau d'arrosage se déploie, monstrueux serpent de toile, tiré sous des ordres hurlés.
Le bruit est assourdissant. Les moteurs vombrissent à fond. Les phares géants ajoutent à cette vision d'apocalysme.

Papa hurle maintenant : "Elisabeth, viens vite, sors, nom de bleu". Quand mon père jure, c'est que la situation est d'importance!
Je me replie vers l'appartement mais...
Aïe! Que j'ai mal! Tout est noir...
Tous les sons se sont tus. Je respire - quelle chance! - mais je suis oppressée comme au pire de mes crises d'asthme. L'air est âcre. Je ne vois rien, ne distingue rien. Je suis enterrée et la panique va me voir mourir. Crier? Je ne peux pas. J'ai des gargouillis bizarres au fond de la gorge. J'imagine que je suis recroquillée mais impossible de bouger. Je suis dans un igloo sans ouverture. Le froid est piquant. Le temps s'est arrêté.
Je suffoque maintenant. L'oxygène doit se faire rare.
Je me sermonne. "Expire... inspire... lentement... compte... compte... un, deux, trois... compte... on sait que tu es là... on va venir te délivrer... quatre... cinq.. continue... compte...vingt... vingt et un..."
Et soudain, le mur de ma prison s'ouvre. Un petit trou. Un petit trou qui s'agrandit. Pour le passage d'une truffe. Est-ce une apparition?... Non! Juste la truffe d'un chien de sauvetage... Merci mon ami le chien!

PRIX

Image de 6ème édition

Thème

Image de Très très court
289

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de lucile latour
lucile latour · il y a
rescapée ouf le chien a eu du pif !
si vous avez 1 moment passez sur ma page pour lire et + j'espère. mes 2 écrits en lice. " sur le chemin qui mène au puits " et
" jusqu'a la pointe". je vous en remercie. vous me direz. à bientôt sur nos textes.

Image de Mickael Gasnier
Mickael Gasnier · il y a
J'avais du mal à respirer sur la fin ...
Mais est arrivé ce chien ! :-)
Encore un joli TTC ...

Image de Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Tu es bien indulgent... c'était un concours Ephèmère. Je t'invite à y participer. Tu as un thème à respecter. Tous les textes sont acceptés (pas de censure via le comité de lecture). Le podium, on s'en fout ... mais il y a plus de lecteurs qu'en libre.
Image de Armand Armandl
Armand Armandl · il y a
Je me suis laissé emporter. Je suis arrivé essoufflé à la dernière ligne. Merci Elisabeth. Je voyage avec J'aime et Photocoplines 666.
Armand

Image de Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Merci pour votre lecture, Armand.
Image de Frédéric Bernard
Frédéric Bernard · il y a
Un TTC marqué par le glissement subit du quotidien réconfortant vers une catastrophe imprévue. Lorsque la famille entend les sirènes, elle pense nécessairement que ce sera pour d'autres, un réflexe humain et que nous avons tous alors qu'un problème tel qu'un incendie peut survenir chez nous ou dans l'entourage immédiat.
Image de Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Merci pour l'analyse, Frédéric ... A mon tour d'aller vous lire.
Image de Alberto Trentinher
Alberto Trentinher · il y a
Un conte dramatique, bien écrit et réaliste, bravo Elisabeth, merci pour la lecture.
Image de Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Merci Alberto, pour votre venue sur ma page. J'apprécie bcq ce genre d'échange...
Image de Vrac
Vrac · il y a
Ce pourrait être un livre pour enfants... si ça ne risquait pas de leur faire un peu peur !
Image de Nelson Monge
Nelson Monge · il y a
Un récit prenant et remarquablement écrit. Merci.
Image de Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
A mon tour d'aller vous lire... Amitiés.
Image de Julien1965
Julien1965 · il y a
Pris par votre histoire du début à la fin...et merci pour cet hommage aux sauveurs y compris les animaux.
Par ailleurs, si vous aimez les récits de voyage, je vous invite à rejoindre la Voie n°1, un train est en partance pour la Corne de l’Afrique. Je vous souhaite une belle traversée…

Image de Carine Lejeail
Carine Lejeail · il y a
Une histoire qui commence comme n'importe quelle soirée, banale et sans heurt, puis l’inquiétude et l'accident. C'est bien mené, bravo.
Si vous voulez découvrir mon univers :
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/journal-de-guerre

Image de Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Merci pour votre lecture... bien sûr, je vais vous rendre la politeesse! Amitiés.
Image de jusyfa *** Julien
jusyfa *** Julien · il y a
Bonjour Elisabeth, je reviens vers vous car J'ai eu le plaisir d'apprécier votre belle plume et vous avez été sensible à certains de mes écrits.
Si vous en avez l'envie, Je vous propose une nouvelle (policier/ thriller) en lice du GP été :
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/sofia-4
Si vous êtes déjà passé(e), je vous prie de m'excuser et de ne pas tenir compte de ma proposition.
à bientôt.
Julien.

Image de Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Je vais te lire de ce pas Julien...