3
min
Image de Alomene

Alomene

506 lectures

22

Qualifié

Réveil.
Frôlements des pantoufles sur le plancher.
Abattant des toilettes abaissé.
Téléphone. Répondeur.
— Bonjour, mon petit chéri, c’est Maman... C’est juste pour te dire que nous ne pourrons pas venir samedi soir comme nous l’avions prévu. Figure-toi que Viviane nous a avertis hier qu’elle passerait avec les gosses pendant le week-end, et tu sais comment ta sœur aînée peut se montrer désagréable lorsqu’on ne se plie pas à ses quatre volontés... Je sais que cette nouvelle ne te fera pas plaisir, tu avais eu tellement de mal à caser ce souper sur ton agenda, mais sache que pour Papa et moi, ce ne fut pas non plus une décision facile à prendre, nous nous étions faits une telle joie de ces retrouvailles. Pour te consoler, dis-toi bien, mon petit chéri, que ce n’est que partie remise et que nous aurons très certainement bientôt l’occasion de nous retrouver tous ensemble autour d’un bon repas. En attendant, Papa et moi te faisons mille et un gros bisous...

Soupir soulagé de contentement.
Papier toilette déroulé.
Gargouillements des tuyauteries.
Téléphone.
— Jean-Yves Malvi, chroniqueur judiciaire à La Dépêche. Nous nous sommes rencontrés, il y a quelque temps sur le plateau du magazine d’informations « Aujourd’hui et ici en France » sur Notre Télé et à cette occasion vous m’avez laissé vos coordonnées en ajoutant que je ne devais pas hésiter pas à faire appel à vos services en cas de besoin... Voilà ce qui m’amène : j’ai l’intention de rédiger une série d’articles portant sur le fonctionnement de la justice dans notre pays, et plus précisément sur ce que certains qualifient de défaillances ou d’errements de notre système judiciaire. Je compte ainsi évoquer de vieilles histoires qui ont fait débat en leur temps, mais aussi revenir sur deux affaires plus récentes, celle de ce SDF condamné à six mois de prison avec sursis pour avoir récupéré deux paquets de pancakes dans les poubelles d’un grand magasin, et celle plus étonnante, de l’étrange mansuétude dont ont fait preuve les magistrats lorsqu’il s’est agi de condamner les responsables des malversations financières à l’Union des Petits Epargnants... A croire quand on y réfléchit, que ce bon monsieur de la Fontaine n’avait pas tout à fait tort lorsqu’il écrivait « Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de Cour vous rendront blanc ou noir ». Etant un observateur plus que privilégié de l’évolution de notre société, vous faites partie des nombreux auxiliaires de justice dont je compte solliciter le témoignage, sous couvert de l’anonymat éventuellement. Si ma proposition vous intéresse, je reste à votre disposition au 08.95.23.46.28.

Bourdonnement du rasoir électrique.
Vrombissement de la brosse à dents, puis gargarismes.
Clapotis de l’eau dans le lavabo.
Téléphone.
— Salut mon p’tit Papa à moi, c’est Manon. Je suis un peu gênée de te téléphoner pour des problèmes d’argent, mais comme tu as coupé définitivement les ponts avec Maman et que tu ne veux plus du tout lui parler, faut bien que je me tape la corvée. Donc Maman m’a dit de te dire que la pension alimentaire n’était pas encore arrivée, que nous étions déjà le 7 et qu’elle commençait sérieusement à en avoir marre de tes retards. Elle a ajouté que dès aujourd’hui, elle allait prendre contact avec son avocat pour te rappeler à tes devoirs, oui, oui, c’est bien le mot qu’elle a employé, et que si tu ne te dépêchais pas de te mettre en ordre, celui-ci ferait en sorte que tu te retrouves complètement à poil lorsqu’il en aurait terminé avec toi. Alors je t’en prie, mon petit Papa chéri, rédige-nous vite un gros chèque... Surtout que pour le restaurant scolaire, ça devient vachement embarrassant et que le directeur m’a prévenue que si je ne payais pas avant la fin de la semaine, Maman et moi risquions d’avoir des ennuis. Tu sais un peu comme ce qui est arrivé la semaine dernière à cette petite fille que les gendarmes sont venus chercher à l’école parce que ses parents n’avaient pas réglé la cantine. Tu as vu le buzz que cela a fait sur Internet... Imagine alors la tête que pourraient faire tes collègues et tes supérieurs s’ils apprenaient que toi aussi, tu te montres incapable de subvenir aux besoins de ta petite fille et ton ex-femme. Allez bye, bye, petit Papa chéri, et à bientôt...

Chuintement de la cafetière
Couinement de la porte du réfrigérateur.
Ressort du grille-pain
Flash d’information
« Selon une étude de l’observatoire des inégalités portant sur cent vingt-six annonces de locations, à niveau de vie équivalent, les hommes de vingt-huit ans au patronyme évoquant une origine de France métropolitaine ont quatre fois plus de chance d’obtenir un logement que les candidats d’origine maghrébine ou africaine. Interrogée à ce sujet, la Ministre de l’Egalité des territoires et du Logement a déclaré qu’elle était consciente du problème et qu’elle... »

Grincements de portes et de tiroirs ouverts et refermés.
Froissements de vêtements enfilés.
Crissement d’une braguette remontée.
Téléphone
— Monsieur le commissaire, ici la salle de permanence. Maître Bruguière me prie de vous rappeler votre rendez-vous de 9 h 30. Cela concerne apparemment l’état d’avancement de l’enquête relative au vol de mobylette du fils du préfet. S’il rappelle, que dois-je lui dire ?

Cliquetis d’un trousseau de clefs.
Claquement de la porte d’entrée.
Détonation.
Geignements de douleur.
Téléphone.
— Jacquot, c’est Luigi. Tu m’as toujours dit de te contacter si j’apprenais quelque chose d’intéressant. Voilà, y’a une rumeur qui court dans le milieu comme quoi les frères Zernick auraient lancé un contrat sur ta tête parce que t’aurais serré le plus jeune de leur frangin. Alors comme on disait dans le temps à la récré, fais gaffe à tes fesses, vieux frère...

PRIX

Image de Printemps 2015
22

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Lyriciste Nwar
Lyriciste Nwar · il y a
Excellent texte
Prière de lire mon texte pour la finale du Prix Rfi des jeunes écritures
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/plus-quune-vie?all-comments=1&update_notif=1546656533#fos_comment_3201198

·
Image de Philshycat
Image de Bef
Bef · il y a
bravo pour ce texte court et inventif sur la construction du récit. merci pour ce bon moment de lecture.
·
Image de Antoine
Antoine · il y a
Un court très efficace et fort bien construit. Je trouve l'idée de la narration géniale, bravo (+1) !
Si vous avez quelques minutes, je vous invite à lire mon court "De l'importance des fleurs".

·
Image de Alicia Bouffay
Alicia Bouffay · il y a
super bien foutu :) , mon vote !
·
Image de Guy Bellinger
Guy Bellinger · il y a
Un homme, une société révélés en six courts tableaux. Un quotidien saisi au vol et toute une époque encapsulée dans ce texte court, mais dense qui fait travailler l'intelligence du lecteur. Bravo !
·
Image de Claudel
Claudel · il y a
Récit très bien construit. Belle plume. +1
Si vous avez quelques minutes, je vous propose de lire : http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/la-ferme

·
Image de Cerise
Cerise · il y a
Mon vote pour ce héros du quotidien (il l'est pour supporter tout ça...). J'aime le rythme de votre texte et cette tension en filigrane. L'histoire dans sa forme sert parfaitement les messages sur les dysfonctionnements de notre société... Si le coeur vous en dit, je vous invite à découvrir mes textes, juste pour le partage.
·
Image de Michèle Harmand
Michèle Harmand · il y a
Bien construit, agréable à lire et intéressant quant au fond. +1 :)
·
Image de Marie Lacroix-Pesce
Marie Lacroix-Pesce · il y a
Tant de choses dans un si court laps de temps...
+1

·
Image de Mirgar
Mirgar · il y a
J'aime beaucoup le message du texte ...Quotidien mécanique qui ronge le temps libre et vie personnelle du héros qui ne lui laisse aucune respiration...mais il fait partie du monde "d'en bas"...+1 .Si vous avez un peu de temps pour respirer, j'ai quelques textes sur le site..merci
·
Image de François Duvernois
François Duvernois · il y a
Un vote pour ce récit à la construction originale. Alternance de bruits, de gestes du quotidien et de flashs d'informations, du répondeur...
C'est tendu pour le personnage principal.
Si vous avez un peu de temps, je vous invite à lire : http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/embrasement-2

·
Image de Bertrand
Bertrand · il y a
un chouette court
un quotidien trop chargé
trop de responsabilités
vie et mort du commissaire
dévoilés par bribes
téléphoniques et petits détails
qui forment un tout^^
+1

·
Image de Murielle
Murielle · il y a
Bravo, l'ensemble fonctionne du tonnerre! Le téléphone, les bruits quotidiens, jusqu'à la chute de ce héros du quotidien!+1 bien sûr, je vous invite à découvrir mon univers, avec ou sans vote, j'aime les échanges
·
Image de Emerillon
Emerillon · il y a
Excellent ! La vie de ce commissaire qui se dévoile peu à peu au rythme des appels téléphoniques. Et, comme un refrain, les bruits accompagnant les gestes matinaux. Sans parler de la chute. Bravo ! Je vote.
·
Image de Gabrielle11
Gabrielle11 · il y a
ça change de la tendance du moment . agréable
·