AU PILORI LE PROFESSEUR ÉMÉRITE...

il y a
1 min
5
lectures
0

Les mots jalonnent mon existence depuis un paquet de décennies déjà. Ceux des autres comme les miens... Ma devise est fort simple, vivons heureux en attendant la mort. Et peu m'importe les ratures  [+]

Je hais le professeur émérite qui trimbale sa morgue affectée dans toutes les officines complices de son délabrement physique... Alors que de sémillants gringalets boutonneux n'arrivent pas à décrocher le moindre CDD de plus de deux jours d'affilée. Qu'il est navrant de constater que cette couche-culotte ambulante, que ce sans mérite -sauf celui d'avoir encore de vieilles relations dans le milieu "fauxculteux", continue d'arpenter les couloirs des universités, plateaux télé et radio crochet! Passant sitôt déclamée sa thèse, à la caisse empocher son pécule qui arrondit sa fin de mois dit facile.
Ce salaud à la tignasse blanche pisseuse et aux bourrelets d'aisance s'estime de surcroît irremplaçable. Sa suffisance légendaire laisse pantois l'apprenti professeur qui reste sur les bancs de l'école ad vitam aeternam...

Il faut le voir se pavaner de salle en salle pour y croire, muni de l'éternel dossier qu'il fourre sous son aisselle dégoulinante de savoir-faire. Quand il déclame à Outrance ou ailleurs, il se pâme de volupté. Il n'a de centre d'intérêt que pour son Éminence grise voire terne. Le verbe haut, la messe basse. Sa silhouette reptilienne m'écoeure au plus au point. C'est bien simple, si j'en trouve un dans les parages et à portée de baffes, je lui fais bouffer ses neurones, le pendant ensuite par les pieds pour qu'il avoue tous ses travers de porc cultivé.
Foi de veau!
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Burn-out

Violaine Biaux

Putain, j’ai foiré, il est minuit passé...
J’ai raté mon rendez-vous avec Gérard Durand, c’est mort maintenant. Dix minutes de retard, le boss va me sucrer ma prime, Pierre va me... [+]