Au nom d'un amour

il y a
3 min
184
lectures
26
Qualifié

« Suis-je dans le noir ou ai-je les yeux fermés ? peut-être les deux. » Maman ne sera pas là. Hier encore ma reine n’était pas, elle s’en est allé avec un homme. OUI MA REINE, m’a laissé tomber au nom d’un amour a priori plus fort que celui qu’elle avait pour moi. Mais est-ce vraiment la faute de maman si elle m’a abandonné ? Je me suis penché sur le mauvais chemin et ma vie a été détruite.
Comme certaines filles j’ai eu la chance d’aller à l’école. Mais une chose est de l’avoir et une autre est de la réaliser. Mon père est mort quand j’avais 10 ans, je vivais avec ma mère une brave infirmière. Fille unique elle avait perdu ses parents 16 ans après avoir vécu avec eux avant qu’ils ne périssent dans un accident. Sa famille l’avait rejetée la traitant de fille de malheur. Mais en réalité c’était un moyen de la mettre à l’écart de son héritage. Sans aucun soutien elle avait abandonné la lutte pour ses droits sans l’avoir commencé. Dormant sous les ponts la nuit et la journée cherchant du travail, elle poursuivit ses études. Après son Bac, elle obtint le concours des sages-femmes. Elle avait connu mon père plus tard. Ils se sont aimés, ils ont vécu, enfin papa a dormi. A mon primaire j’étais sa fierté mais en quatrième tous a basculé ; le jour ou mes yeux ont croisé ceux de serge ; un élève en classe de troisième. J’en souffrais tellement que j’en ai parlé à ma meilleure amie Sandrine. Elle m’a écouté attentivement puis m’a dit que j’avais eu un coup de foudre « mortel » selon elle. Ensemble nous avons écrit une lettre à serge. Il m’a en me disant qu’il m’aimait aussi, mais sans pouvoir me l’avoue.
Serge m’a invité à une soirée j’y suis allé avec Sandrine. Serge et moi avons dansé sensuellement et l’effet de l’alcool ne nous a pas arrêté j’ai couché avec serge dans une ruelle sombre. Pour moi, une merveilleuse soirée. Serge m’a raccompagné. Malheureusement, pour serge j’étais la deuxième fille avec laquelle il couchait en cette soirée. J’ai failli m’écrouler, ce qui m’a le plus marquer c’est le faite que Sandrine était la troisième fille. Il a fait de moi une fille facile de réputation. Mais une bonne nouvelle me parvint. Serge avait échoué à son examen. J’ai perdu mon amie à cause de lui ; la parole ne se rattrape pas, elle s’en va avec le vent et ce vent avait atteint les oreilles des parents de Sandrine. La tension familiale n’était pas la meilleure pour elle ; alors elle s’est donnée la mort. Ou que tu sois repose en paix. Tu as préféré abandonner la vie que de la surmonter. Juste une erreur ce soir-là, l’alcool ou est tu tombée sous les flatteries d’un amour ? je n’en sais rien mais juste pour une nuit de plaisir Sandrine s’est éteinte.
Les vacances continuaient leurs cours quand maman me présenta Damien. Il semblait aimer ma mère et elle était bien à ses côtés. J’ai eu une rentrée scolaire très stressante j’avais peur de la suite des rumeurs qui progresseraient sur moi à cause de serge. Mais j’ai été surprise, les nouvelles tendances m’avaient oublié. Mais cette journée a été gâché quand le surveillant indiqua la place à mes côtés à un garçon c’était serge. Il souriait. J’ai passé l’année avec Serge qui ne cessait de faire des suppositions sur les filles faciles et toute la classe se mettait à cœur joie pour se moquer de moi. C’était un peu cela ma vie à l’école et la nuit je ne faisais que pleurer. J’ai échoué à mon examen. Pour ma mère c’était la pire humiliation elle m’insultait à longueur de journée. Alors, j’ai commencé à boire. Comme ce jour où, maman était de garde, j’ai tellement bu que je me suis déshabillé. La sonnette m’a réveillé. Dans mon alcoolisme, j’ai oublié que j’étais totalement nue. J’ai ouvert la porte à mon malheur ce soir.
Je n’arrivais pas à croire ce qui se passait. J’ai portant crié, je l’ai supplié de me laisser, je n’avais rien fais qui méritait cette barbarie. Damien m’a violée. J’ai passé toute la journée à me torturé je me suis frotté à sang. Ses menaces étaient claires, si jamais je parlais, il tuerait maman. J’ai donc vécu dans le silence, mais chaque soir je pleurais.
J’ai découvert que j’étais enceinte. J’ai marché cette journée sans savoir où aller. Je voulais juste fuir. Je me suis retrouvé dans une paroisse et je me suis souvenu de certaines paroles de Sandrine elle me disait toujours que lorsqu’un problème n’a pas de solution il fallait juste prier, Alors je l’ai fait je voulais la possibilité de revenir ici mais avec des larmes de joies. J’ai eu une idée j’ai voulu cacher ma grossesse, je réussissais à mon examen cela adoucirait la nouvelle.
Je suis rentré mais je n’ai trouvé personne. Une peur immense a commencé à m’envahir. Je suis entré dans la chambre de maman mais aucune valise. A mes pieds j’ai découvert une lettre je l’ai lu. A la fin j’ai poussé, un cri tellement fort. « Maman...pourquoi...que vais-je devenir sans toi? »

Maman était partie.

26

Un petit mot pour l'auteur ? 11 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Fodé Camara
Fodé Camara · il y a
Bravo Kadecha ! Merveilleux texte. Vous avez mes 5 voix.
Merci de passer faire un tour chez moi et soutenir mon texte si vous avez le temps 👇👇
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/lerrance-spirituelle-1

Image de Ozias Eleke
Ozias Eleke · il y a
Très belle plume Faouzia. Vous avez mes voix. Votez aussi pour mon texte https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/homme-tas-le-bonjour-dalfred
Image de Lebian Wilfried NIKIEMA
Lebian Wilfried NIKIEMA · il y a
Je suis resté méduser face à cette histoire, triste, réelle et pleine de suspense. J'ai dévoré chaque ligne avec passion en espérant ne pas voir la fin de si tôt. Juste un mot de sauté mais également une seule faute que j'ai pu relever. Dans l'ensemble, ton oeuvre est bien et je t'encourage à continuer ainsi et j'espère, peu importe, l'issue de cette compétition, que tu en feras un roman. Bonne chance!
Image de Abdoul Bance
Abdoul Bance · il y a
J'ai aimé. Courage et bonne chance...
Image de Blegne BASSANE
Blegne BASSANE · il y a
J'ai adoré, seulement qu'il faut revoir les petites coquilles la prochaine fois. Et bonne chance. 💪🏿
Image de Constantin WRITTER
Constantin WRITTER · il y a
Merci pour ce beau texte. Courage et bonne chance !
Image de Myriam Jessica Bonkoungou
Myriam Jessica Bonkoungou · il y a
Ma partenaire de lecture 🌹 ton histoire est très intéressante
Image de Dieudonné Tibiri
Dieudonné Tibiri · il y a
Récit très intéressant
Facile à lire et porteur de conseils... Félicitations

Image de Ghislain Zongo
Ghislain Zongo · il y a
Bien inspirant ce texte, bon courage pour la suite