1
min

Au fond du Gobelet

Image de Pirey

Pirey

49 lectures

1

Ce matin là, nous prenions notre petit déjeuner à Orcine, village au cœur du Parc National des Volcans, en Auvergne donc, mais cette précision n’a rien à voir avec la suite. Bien que l’on soit fin juin, le vent soufflait en rafales tourbillonnantes, entrainant une sarabande de nuages gris et noir. L’Hostellerie des hirondelles est construite dans et autour d’une vieille étable de basalte aux voutes de pouzzolane chaulée. Il reste encore quelques nids historiques collés aux crochets de fer du plafond vouté.
Rappelons que les hirondelles et les martinets ainsi que leurs nids sont intégralement protégés par la loi du 10 juillet 1976. Contactez donc votre mairie avant de détruire un nid qui souille votre façade. Après cette courte considération en attendant le café chaud, notre regard se portait naturellement plus bas, au delà de la tasse. L’étable est entourée d’un promenoir formé de dalles de basalte, d’environ 80 cm de coté. Il y a deux dalles de large soit, vous en conviendrez, un bon mètre soixante.
Nous arrivons au fait. Sur ces dalles, un gobelet en plastique blanc, semi cylindrique, comme ceux qui vont être touchés par la taxe pique-nique, était abandonné, intact, vide, mais couché sur le coté, sur la tranche, sur le flanc. Le vent en tourbillonnant, comme nous l’avons mentionné plus haut, le faisait tourner et rouler sur lui-même : tantôt un tour complet vers la droite, tantôt un tour complet vers la gauche, puis des quarts de cercles répétitifs dans l’une où l’autre des directions. Bref, voltes et contre voltes, il était toujours en mouvement. Au bout d’un quart d’heure (le temps du petit-déjeuner), il n’avait pas changé de place ! Il était resté sur ces trois mètres de long, sans jamais ni toucher le mur de l’étable, ni le muret qui le séparait de la prairie.
L’habileté qu’il avait à éviter les obstacles lui conférait un semblant de vie. Les muses de la mathématique et de la physique s’étaient associées pour humaniser un gobelet ! Quel beau sujet de thèse !
Avec leur vie de contenant stable et étanche puis leur vagabondage d’objet semi roulant, ne pourrait-on considérer que le gobelet a presque une âme et qu’une législation s’impose pour assurer sa protection. Messieurs nos élus, allez jusqu’au bout de votre action et classez le gobelet comme espèce en voie d’extinction, merci.

PRIX

Image de 2014

Thèmes

Image de Les savants fous
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Je jette mon vote dans le gobelet
·